Connexion en tant que membre

Ma destination

Vivre à Singapour (1ère partie)


Vivre à Singapour (1ère partie)Haaaa, Singapour ! Quand on a appris qu’on partait à Singapour, tout notre entourage s ‘est extasié !!! Comme nous !

Une île tropicale au cœur de l’Asie, une organisation efficace, une économie dynamique, le meilleur système scolaire au monde. Quelle chance ! Voilà donc des infos utiles, si, vous aussi, vous souhaitez vous y installer.

 

Communauté francophone
Très variée.

Cela va du stagiaire en entreprise, en passant par l’étudiant en échange universitaire, aux expats confirmés avec le package complet. Ceux qui viennent chercher des opportunités professionnelles ou ceux qui arrivent en contrat local seuls ou en couple/famille.

Vous l’aurez compris, la communauté est immense. Plus de 14 000 français déclarés à l’ambassade. Plus tous ceux qui ne sont pas inscrits, plus les Suisses, les Belges, les francophones libanais ou nord Africains, les Canadiens. Et j’en passe.

C’est simple, où qu’on se promène à Singapour, on croisera des gens qui parlent français dans la rue.

 

Le réseau marche à fond

Grâce à des groupes Facebook comme Singafrog, Singapour Nanas ou le Bottin de Singapour… et plein d’autres encore.

Impossible de ne pas parler de l’Association Française de Singapour (AFS) qui organise de multiples événements, ateliers et visites culturelles. Un must, quand on arrive a Singapour, pour démarrer une vie sociale.

Je précise également que la communauté des expatriés de tous les pays du monde est énorme et très active aussi.

 

Ecoles
Evidemment, il y a le Lycée Français

Il attire dans son quartier la plupart des familles avec enfants. Très bon niveau. Le Lycée propose une filière française, mais aussi des classes bilingues et un bac français avec option international (OIB). Attention, l’école française est payante ici, comme toutes les écoles internationales.

Pour les familles avec de très jeunes enfants

Il y a plein de crèches et de maternelles locales privées, souvent bi ou trilingues dans tous les quartiers. Pas facile d’avoir des places dans le système public singapourien sans avoir une résidence permanente.

Les écoles internationales

Pour les autres familles francophones, beaucoup mettent aussi les enfants dans les écoles internationales. Elles proposent alors le système IB ou A-Levels (british), avec l’anglais en langue principale. Tarifs très supérieurs au lycée français mais sur la durée, enfants complètement polyglottes.

Stamford, SAS, Canadian School, UWC, Dover, Gess, Dulwich, Tanglin, Nexus, OFS, Gem’s… Le choix est immense.

Choix pour tous les goûts et budgets

Attention, le Lycée Français, c’est quand même de 10 000 à 26 500 dollars singapourien par an suivant les niveaux. Bien le budgéter avant d’arriver, sous peine de se retrouver à devoir faire l’école à la maison pour vos enfants. Ce qui arrive encore très souvent à certains nouveaux arrivants qui ont accepté trop vite le package de leur job de rêve.

 

Logement
Pour les expats avec un peu de budget

Il faut savoir que Singapour est une ville très chère. Vous pouvez trouver des maisons indépendantes ou mitoyennes avec ou sans jardin / petit extérieur /en condo (résidences sécurisée avec piscines, tennis, salle de gym, salle de réception, barbecues…).

Tarifs: de 4000 (hors condo) à 18 000 dollars (de moins luxueux à très confortable avec piscine), suivant les quartiers.

Vous trouverez également des condos d’appartements avec des prestations plus ou loins luxueuses suivant l’âge de la résidence et le degré de maintenance des propriétaires. Très agréable pour rencontrer du monde.

Pour ceux qui arrivent avec un budget serré

Vous pouvez aussi loger dans des HDB (logement social) à loyers un peu plus modérés, suivant les quartiers. Pas d’extérieur en général. Mais confort correct à très bon.

Les jeunes actifs, stagiaires ou étudiants

Ils préféreront des colocations multinationales ou francophones (à débusquer entre particuliers sur Singafrog, Flat & Flatmates in Singapore sur FB, par exemple).

Les apparts sont dans des condos plus ou moins luxueux. De 900 à 2000 dollars par mois. On peut trouver encore moins cher dans des colocations en acceptant de partager sa chambre et avec plus de locataires dans l’appartement.

Informations générales

Pour un appart meublé de 2 pièces en condo (1 séjour + 1 chambre), il faudra compter entre 1800 et 2600 dollars singapouriens, dans les quartiers d’expats. Contrats généralement de 1 ou 2 ans. 3 mois et plus possible en meublé. Durées variables pour les colocations.

Vous pouvez, avant d’arriver, vous faire une idée du marché immobilier sur les sites suivants : Propertyguru, 99.com , Nestia. Tous ces chiffres sont indicatifs. Comme partout dans le monde, on pourra trouver moins cher ou bien plus cher quand on a le temps de sauter sur les bonnes occasions et qu’on a une idée précise du marché.

Pour trouver votre logement

Prévoir un logement temporaire à la descente de l’avion. Et ne réservez aucun logement définitif à distance sans l’avoir vu physiquement. Airbnb pour quelques jours est interdit à Singapour (même si vous en trouvez sur le net). Prévoir un apart-hotel /serviced apartement (logement meublé dans résidence hôtelière), hôtel ou auberge de jeunesse à trouver sur Google. Certains particuliers sous louent leur appart en leur absence. Ça peut aussi être une option temporaire, même si la loi l’interdit.

En règle générale, vous devez passer par l’agent du propriétaire pour conclure le contrat (suite a des annonces trouvées sur le net).

Si vous avez peu de temps, vous pouvez avoir votre propre agent qui sélectionnera et organisera pour vous des visites de logements suivant vos critères. Les agents immobiliers peuvent vous proposer les produits de leur catalogue comme ceux des autres agents. Cela démultiplie les possibilités. Votre agent pourra éventuellement négocier une baisse de loyer, des réparations ou aménagements dans le logement choisi.

 

 
Nourriture
Je l’ai déjà mentionné, la vie est très chère à Singapour.

Pour garder un porte-monnaie rempli, on peut consommer de la nourriture locale dans des food courts (grand halls avec plein de petits stands qui proposent des plats locaux pour 3/5 euros). Dans tous les quartiers. Juste à côté des food courts, il y a souvent un marché ouvert le matin où on peut trouver fruits, légumes, viandes et poissons frais.

Si on est un peu plus difficile ou moins à l’aise avec la gastronomie locale

Il y a plein de superettes et supermarchés (dans les HDB, le moins cher), Cold Storage (l’équivalent de Monoprix mais le porte-monnaie pleure), Fair Price (NTUC), Fair Price Finest (large choix de fruits/ légumes, viandes, poissons), Giant (pas cher). Plus, de très bonnes boucheries et poissonneries réservées aux gros budgets pour des produits de grande qualité de Nouvelle Zélande et Australie.

En règle générale, on trouve tout ce dont on a besoin à Singapour

Fromages, produits laitiers, produits bios, petits pots bébé, moutarde, petit gâteaux LU, viennoiseries, baguette… A condition d’être attentif aux promotions chez Cold Storage (où on trouve les marques Casino ou Carrefour… voui, voui !) et d’ acheter chez Le Petit Dépôt (un e-commerce qui importe des produits français).

Tous les choix possibles en restos et bars, boites de nuit et autres moments festifs.

Faut juste en avoir le budget.

 

J’espère avoir pu vous aider dans votre future installation. Mais ce n'est pas fini. Retrouvez très vite la deuxième partie de cet article sur FemmExpat.

A bientôt à Singapour, les Femm’expat !

 

Nathalie CAGNAT

nath.joburg@gmail.com

Janvier 2018

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Vivre à Singapour (2ème partie)

Travailler à Singapour, 3 astuces pour mieux s’intégrer


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !