Connexion en tant que membre

Education Garder le Français

Le français à la maison : les 5 astuces pour augmenter le vocabulaire de nos enfants


Le-francais-a-la-maison-5astuces-pour-augmenter-le-vocabulaire-de-notre-enfant-Photo-Alena Shekhovtcova-Pexels-UNE femmexpat
Photo-Alena Shekhovtcova-Pexels

Vous êtes expatriée et vous avez décidé de mettre en place le français à la maison. Interdiction, pour tout membre de la famille, une fois passé le seuil d’entrée, de parler une autre langue !

Peut-être n’êtes-vous pas aussi strict, mais vous êtes en tout cas très sensible au fait qu’il faille parler français le plus possible pour ne pas le perdre. L’un des dangers de cette « oralité » dans le cercle familial est que le vocabulaire va vite être restreint. Il n’est pas facile de développer l’usage de nouveaux mots, puisqu’il n’y en a pas l’utilité dans la vie quotidienne !

Une fatalité ? Que nenni !

Voici quelques astuces pour vous permettre d’agrandir le champ lexical de nos enfants !

1. Soyons précis

Pour commencer, nous allons tout simplement bannir quelques verbes ou mots  "fourre-tout".

Exit les « faire », « dire », « voir », « mettre » et autres « trucs, machins et bidules » ! S’entraîner à trouver le bon mot est un exercice très enrichissant : à la place de « faire », on peut désormais « réaliser », « accomplir », « créer », « effectuer » « agir »… Et pour les fameux « machins », il suffit de trouver le bon terme et le tour est joué !

On pourra aussi bannir les « il y a » pour inciter à développer d’autres constructions de phrases. Par exemple, « il y avait du monde au supermarché ! » devient « le supermarché était bondé ! »
Attention à ne pas pour autant tomber dans le « non, c’est pas comme ça qu’il faut dire » systématique.

Veillons à ne pas démotiver notre enfant en reformulant trop souvent leurs phrases.

 

2. Chantons

Pour les plus petits, les comptines permettent une approche plus ludique et agréable de la langue. Mais pour les plus grands, c’est aussi possible ! Faisons découvrir nos chansons préférées et chantons en chœur avec eux. C’est en associant l’utile à l’agréable que nous aurons le meilleur résultat, vous ne croyez pas ?

 

3. Jouons avec les mots

Les jeux autour du langage sont nombreux. Une simple recherche sur Internet vous permettra de trouver celui qui vous conviendra le mieux. Pour en citer quelques-uns : « ni oui, ni non », « qui suis-je ? » (il s’agit de faire trouver un objet ou un animal ou encore un métier à l’aide de questions sur la taille, la couleur, les outils, etc.), le jeu des charades, le jeu du dictionnaire, mais aussi les mots-mêlés et les mots croisés !

Et n’oublions pas bien sûr d’inventer de nombreux jeux de mots. Les blagues et autres devinettes sont des petits joyaux ! Ils permettent de faire comprendre à un enfant qu’un mot peut avoir plusieurs sens selon le contexte. Par ailleurs, ce procédé apporte beaucoup de bonne humeur autour du français ! Et ça, c’est capital !

 

4. Lisons toute sorte de livres

Bien sûr, les bienfaits de la lecture ne sont plus à présenter ! La lecture avant de se coucher par exemple permet à l’enfant de s’endormir avec en-tête encore de nombreux mots que le cerveau va assimiler plus rapidement. Que ce soit nous qui lisions à voix haute à notre enfant ou que ce soit lui qui lit tout seul importe peu : l’essentiel est que nos enfants soient confrontés à d’autres univers, d’autres concepts dans sa langue maternelle.

Autorisons-les à nous interrompre si un mot n’est pas compris. Osons aussi nous interrompre nous-même pour vérifier qu’il comprend bien l’histoire.

Et pour aller plus loin, pourquoi ne pas parler ensuite avec son enfant de ce livre ? Du statut d’apprentissage passif (« je lis un livre »), on passe au statut d’apprentissage actif (« j’utilise les mots que je viens d’apprendre pour parler du livre »).

 

5. Ouvrons le débat

L’heure du repas est idéale pour parler en famille. Et si nous en profitions pour leur donner des sujets à débattre ? Cela peut aller de «quels avantages et quels inconvénients à recueillir un animal à la maison ? » à « pourquoi y a-t-il de la pauvreté dans le monde ? ».

Attention, vous devez laisser votre enfant s’exprimer ! Il va acquérir plus de mots et augmenter sa confiance en lui pour les utiliser !

 

Comment les lui faire retenir ?

Plusieurs principes sont intéressants à connaître :

  1. La répétition : plus notre enfant rencontrera un mot, plus il se l’accaparera facilement, c’est aussi simple que cela. Ainsi les mots utiles, ceux dont il va devoir se servir tous les jours, seront appris en premier. Pour les autres, il va falloir faire preuve d’imagination pour les lui proposer régulièrement sans que ce soit trop répétitif et ennuyeux.
  2. L’association ou le rapprochement avec un mot qu’il connaît déjà : on peut rapprocher le chien du chat, car ce sont deux animaux dont le nom commence par « ch » ou associer des mots de la même famille (soleil/solaire/ensoleillé …). Ses connexions facilitent la mémorisation.
  3. Le dessin (pour apprendre son orthographe) : pas facile de se rappeler comment écrire le mot « œil » n’est-ce pas ? À vos crayons ! En dessinant une pupille, une paupière et des cils à ce « œ », ainsi notre enfant va créer un visuel qui lui sera plus facile à mémoriser.

Le français à la maison est un vrai challenge pour nous, parents expatriés. Une pratique quotidienne de ces petits conseils va vous apporter un résultat durable.

 

Dernier conseil 

N’oublions pas que nous sommes des exemples pour nos enfants. Ils nous écoutent et nous imitent. Il est donc important d’appliquer ce premier accord toltèque « Que ta parole soit impeccable » ! Et bien sûr, au-delà de la liste de mots et de la règle de grammaire à connaître par cœur, l’important est de stimuler une démarche pleine de curiosité et d’exploration de ce langage !

Une belle aventure en famille en perspective !

 

Pour aller plus loin, ne manquez pas le podcast de Catherine qui nous explique comment fonctionne l'apprentissage chez l'enfant. Elle y délivre 5 astuces pour vous permettre de mieux comprendre votre enfant et comment l’aider en mettant en place des stratégies qui l’aident vraiment.

 

 

 

Catherine Allibert

Catherine ALibert

 

Exploratrice de la langue française.
Catherine propose des activités ludiques et créatives autour de l’apprentissage du français, tout en améliorant la relation parents-enfants.

> Son site : http://www.unehistoiredeninjasetdesamourais.com - "Apprendre le français avec la souplesse du ninja et la rigueur du samouraï !"

 

Elle anime aussi les groupes Facebook :

> Retrouvez-la également dans ces podcasts : « Le français comme j’aime » 

 

D'autres articles de cet auteur qui peuvent vous intéresser :

Quels livres pour mon ado ?
Comment amener son enfant à lire des livres en français ? 
Mon enfant n’aime pas lire en français ! 
Augmenter le vocabulaire de nos enfants 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !