Connexion en tant que membre

Immobilier Investissement Le retour Logement au retour Partenaire de la semaine

Vague d’expatriés français à la recherche d’une résidence principale en France


expatriés de retour en France carte financementLa crise de la COVID-19 a changé les habitudes de nombreuses personnes, expatriées ou non. Depuis le mois d’août, les demandes de résidences principales en France par des non-résidents français explosent. Détail sur cette tendance.

 

Pourquoi résider en France ?

 

Depuis mars dernier, la COVID-19 bouleverse la routine, particulièrement en ce qui concerne le travail. Cette crise a prouvé la possibilité d’un travail à distance de façon plus régulière. Nous savons par exemple que le Royaume-Uni, hébergeant environ 300 000 citoyens français, est très ouvert au télétravail. C’est pourquoi son essor incite les expatriés français travaillant à l’étranger à chercher une résidence principale dans leur pays d’origine.

 

Les demandes des expatriés croissent, des familles entières se déplacent pour revenir en France. La question reste à savoir si cette tendance va se prolonger dans les années à venir. Quelques expatriés ont d’ores et déjà exaucé le vœu de concrétiser ce type de projet jusqu’à la fin de l’année. Ils font cela en gardant leur contrat de travail dans un pays étranger avec pour objectif de nombreux allers retours, et bien entendu, du travail à la maison.

 

Cette tendance concerne tous types d’expatriés, même des couples mixtes composés d’un(e) Français(e) et d’un(e) étranger. Cependant, pour les banques, leurs statuts , ils seront toujours perçus comme non-résidents. Les expatriés ne sont pas éligibles à tous les produits d’épargne et d’assurance et la relation commerciale n’est pas exactement la même qu’un résident français car les banques se posent forcément des questions sur la pérennité de cette situation.

 

Les expatriés à la recherche d’une résidence principale en France rencontrent plusieurs problématiques, notamment celle de l’employeur. En effet, pour financer ce type de projet, il est nécessaire de s’assurer que la personne non-résidente soit en droit de travailler depuis la France. C’est pourquoi une attestation de l’employeur validant la capacité de l’employé à travailler depuis la France est nécessaire. Certaines banques retraiteront également les charges de l’emprunteurs en ajoutant des frais de transport et d’hôtel liés à d’éventuels allers retours entre les pays.

 

Mais alors d’où viennent ces expatriés et où désirent-ils s’installer ?

Beaucoup de non-résidents vivant en Asie, au Royaume-Uni et aux États-Unis ont décidé de faire une demande de résidence principale en France.

Les motifs sont variés :

  • famille,
  • éducation,
  • pandémie. 

Toutes les régions de la France sont concernées par ce retour temporaire des expatriés même dans les régions particulièrement touchées par les contaminations de COVID-19.

Pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé à distance pour votre crédit immobilier en France, contactez Carte Financement.

 

 

Ce texte est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous conseille de lire aussi

Comment réussir à coup sûr votre demande de crédit immobilier depuis l’étranger ?

Investir en couple : ce qu'il faut savoir

La check-list immobilière de l'expatrié qui quitte la France

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 23/10 – Café Retour d’Expat (virtuel)

    octobre 23 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  2. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !