Connexion en tant que membre

La protection sociale La santé Partenaire de la semaine

Choisir une assurance santé internationale pour couvrir sa famille en expatriation


protection de la famille AOC insurance Broker

Il est difficile de s'y retrouver entre les polices d'assurance santé au 1er Euro ou assurance santé privée internationale pour expatriés, proposés par des assureurs en mobilité internationale. Des spécificités sont à prévoir pour les assurances en complément de la Caisse des Français à l’Etranger (CFE), en précisant qu’en relation avec la récente réforme, les remboursements ont été réduits et soumis à des nouvelles conditions dans de nombreux pays.

AOC Insurance Broker vous aide à y voir plus clair :

 

 

 

 

La famille dans les contrats d’assurance santé internationale

 

A-Définition de la famille par les assureurs

 

Les assureurs définissent la famille comme un couple avec au moins un enfant. Les parents ne sont pas obligatoirement mariés, mais sont souvent supposés vivre ensemble. Il existe des cas particuliers où les parents sont géographiquement séparés plusieurs mois par an. Dans cette situation, il faut donc vérifier le contrat, voire demander à l’assureur.

En principe, le signataire du contrat d'assurance doit avoir une nationalité différente du pays d'expatriation, mais le conjoint peut être de la nationalité du pays de résidence. Il existe des exceptions, chez certains assureurs et en fonction du pays d'expatriation.
Les enfants peuvent être adoptés ou issus d'une précédente union. Il suffit que les parents en aient la charge.

Les enfants sont acceptés jusqu'à leur majorité (souvent 18 ans) et au-delà seulement s'ils sont étudiants à plein temps. Les parents devront le justifier en envoyant par exemple une attestation de l'université ou une copie de la carte d'étudiant. L'âge maximal des étudiants admis à être couverts dans une assurance familiale varie d'un assureur à l'autre. Il n'existe parfois aucune limite d'âge et seulement une condition d'être à la charge des parents.
Enfin, de rares assureurs distinguent la famille mono parentale, mais sans y attacher d’avantage particulier.

AOC Insurance appli comparateur assurance

B-Ajouter le nouveau-né dans l’assurance santé

À la naissance, le nouveau-né peut être ajouté à l'assurance santé des parents. Ainsi, dès sa naissance, il peut être couvert, sachant qu'il bénéficiera de la couverture médicale du contrat choisi par les parents.

Ce qui est fondamental ici concerne la question de savoir si l'adhésion sera soumise à questionnaire médical ou non.
Tout d'abord, il faut rappeler le principe de l'exclusion des antécédents médicaux dans les assurances santé. L'assurance a pour objet de couvrir un risque, c'est-à-dire un problème médical futur et aléatoire. C'est pourquoi les assureurs demandent un questionnaire médical, afin d'identifier les problèmes médicaux passés ou actuels, puis les exclure ou les accepter moyennant une surprime.

Un bébé peut présenter des problèmes de santé avant même la naissance ou dès les premiers jours ou semaines de celle-ci.

Bénéficier d'une assurance qui acceptera le bébé quel que soit son état de santé est donc d'un intérêt majeur.

La plupart des assureurs français offrent cette possibilité d'adhésion sans questionnaire médical en ajoutant le bébé au contrat dans les premières semaines. Il faut donc vérifier cette clause et le délai.

Les autres assureurs exigeront un questionnaire médical et seront susceptibles d'appliquer des exclusions ou surprimes en fonction de l'état de santé du nouveau-né. Ces assureurs offrent toutefois souvent une couverture spéciale nouveau-nés, plafonnée, et applicable si le bébé est ajouté au contrat des parents.

Si le bébé est accepté dans les délais l'assurance est rétro-activée à sa date de naissance.

Enfin, à noter qu’il existe chez certains assureurs une couverture des complications maternité entraînant hospitalisation, même sans bénéficier d’un package maternité. Il s’agit par exemple de couvrir les complications suivantes  :

  • grossesse ectopique,
  • rétention placentaire,
  • éclampsie,
  • diabète,
  • hémorragie post-partum,
  • fausse couche et ou
  • échec de l’épreuve de travail.

 

C-Les tarifs des assurances santé pour les familles

Précisons pour commencer que les primes d’assurances santé restent déterminées en fonction :

  • de l’âge 
  • le pays d’expatriation,
  • les garanties médicales,
  • la couverture géographique, etc.).


La raison évidente étant que le risque de maladies et accidents augmente avec le vieillissement, de même que le coût de leurs traitements.

Afin de tenir compte de l’augmentation du risque certains assureurs choisissent d’augmenter les primes annuellement, d’autres en fonction de tranches d’âge, souvent de 4 ou 5 ans.
Pour une famille, chez la plupart des assureurs, la prime totale est l’addition des primes de chaque individu, peu importe la composition de la famille. Donc, à chaque naissance, il y a une facture pour ajouter l’enfant au contrat.

D’autres assureurs, mais peu nombreux, offrent des calculs de primes avantageux pour les familles. Le plus souvent, une prime globale est appliquée à l’ensemble de la famille, quels que soient le nombre d’enfants et leurs âges. La prime familiale est ainsi déterminée en fonction de l’âge du souscripteur, ou parfois du plus âgé des deux parents (point important pour les parents avec une différence d’âge importante…).

Bref, mécanisme très intéressant pour les parents qui rêvent d’une grande famille, ou ceux qui craignent la surprise d’avoir des jumeaux ou triplés.
Les assureurs n’expliquent généralement pas aux clients comment ils calculent les primes, consultez-nous pour être certain de choisir le bon contrat.

protection de santé et de la famille AOC

 

La famille et la couverture médicale

 

A-Maternité

Pour les familles qui envisagent de s’agrandir, le premier élément à vérifier est évidemment la garantie dite maternité.

Le terme maternité inclut les frais médicaux prénataux et post accouchement ainsi que ces complications. D’autres frais sont parfois couverts, par exemple, la procréation médicalement assistée, le diagnostic des anomalies chromosomiques, l’accouchement à domicile, etc.

Très souvent l’assureur prévoit une enveloppe de prise en charge pour les dépenses dans le cadre d’accouchement par voie nature et ou en cas de complications de type : césarienne. Les packages vont de 2 000 € à 20 000 € environ. Puis une enveloppe distincte pour les cas de complications basées sur des frais réels. Il est important de bien évaluer ces enveloppes. La première doit être adaptée aux coûts médicaux dans le pays et l’hôpital qui ont été choisis pour l’accouchement.

 

Les tarifs sont très différents d’un pays à l’autre, d’un hôpital à l’autre.

 

Un forfait accouchement dans un hôpital privé de Hong Kong peut rapidement coûter plus de 15 000 €. Aux USA, un accouchement facturé 40 000 $ ne surprend personne. Tandis qu’en Thaïlande des hôpitaux de qualité identique factureront rarement plus de 5 000 €.

La seconde enveloppe doit aussi tenir compte de ces éléments bien sûr, mais il est préférable de choisir une assurance avec une prise en charge illimitée en cas de complications (Précisément, le plafond de dépense applicable sera le plafond global du contrat, ex. 500 000 €, 1 million d’€, etc ). C’est le risque majeur, à couvrir en priorité, puisque les montants peuvent atteindre des centaines de milliers d’€.

 

L’objectif principal de l’assurance est de se protéger contre ce type de dangers.

 

Attention, la garantie maternité reste activée après un délai de carence qui varie de 10 à 12 mois selon les assureurs. Pour les parents avec une grossesse déjà en cours, il est trop tard, aucun assureur ne couvrira les dépenses. Si la grossesse se déclenche durant le délai de carence, il faudra attendre la fin du délai. Les frais postérieurs au dernier jour du délai de carence seront enfin pris en charge par l’assureur.

 

B-Couverture des dépenses médicales préventives

Rappelons qu’en principe une assurance santé a pour objet de couvrir les dépenses médicalement nécessaires pour traiter une maladie ou un accident. Dès lors les dépenses à caractère préventif ne sont pas toujours remboursées. Pour les familles avec des nourrissons et jeunes enfants, il est important de choisir une assurance qui couvre ces dépenses préventives, types consultations de routines, pédiatres et examens.

C’est important aussi de vérifier les plafonds de remboursement, en particulier si votre pays d'expatriation pratique des coûts médicaux élevés.

Par exemple, la consultation d’un spécialiste remboursée jusqu’à 50 € est insuffisante si vous vivez au Royaume-Uni.

 

C-Frais des parents lors de l’hospitalisation d’un enfant

Lorsqu’un enfant est hospitalisé, les parents, ou au moins l’un d’eux, souhaite rester avec lui, y compris la nuit. La mise à disposition d’un lit sera facturée par l’hôpital. Certaines assurances couvrent ces frais, en tout ou partie, et avec des conditions (notamment l’âge de l’enfant). Une garantie à ne pas négliger considérant le risque d’une hospitalisation de plusieurs mois dans un hôpital privé dans un pays cher comme la Suisse, Singapour, Chine, Australie, USA, Canada, Royaume-Uni, Hong Kong, Japon.

Aussi à vérifier dans votre couverture médicale sont les cas d’une évacuation médicale et d’un rapatriement. Si votre enfant a une maladie ou un accident grave et qu’il n’existe pas d’hôpital adapté à distance d’ambulance, il devra être transporté, par avion médicalisé par exemple. Puis, le cas échéant, un rapatriement dans votre pays de nationalité sera nécessaire. Dans ces situations, il est donc important que l’assureur prenne en charge les frais de transport d’au moins un des parents accompagnants.

famille dans un jardin AOC

 

Conclusion

Choisir un contrat d’assurance santé et une couverture médicale adaptés aux besoins d’une famille nécessite de prendre en considération de multiples facteurs et informations. Le contrat d’assurance est difficile à lire et comprendre, et impossible à comparer. En outre, plusieurs des informations importantes ne sont pas dans la documentation remise par les assureurs.

Il est donc fondamental de consulter un spécialiste, représentant tous les assureurs et providers du marché, et capable de fournir une étude comparative et des préconisations pertinentes en relation avec le pays de résidence.

Enfin, un intermédiaire en assurance et quelque soit sa qualité (assureur, courtier, agent, grossistes) doit mettre en lumière une comparaison exhaustive du marché et personnaliser une recommandation dans le cadre de son obligation de devoir et de conseil en relation avec la Directive de la Distribution de l’assurance.

Chaque profil et situation restent uniques, notre maîtrise du marché et notre grande réactivité nous permettent de trouver la solution la plus adaptée et pertinente.

obtenir un devis AOC insurance broker

Plus d’info, demandez à être contacté en remplissant ce formulaire.

Demandez à comparer votre assurance santé en fonction de vos besoins et votre destination https://aoc-expatcare.fr/particuliers

 

logo aoc insurance broker

Ce texte est un publi-information

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

AOC Insurance Broker : Le Comparateur d'assurance santé digital pour les expatriés

Les 8 conseils post Covid-19 pour souscrire à une assurance santé

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !