Connexion en tant que membre

Les Amis Ma vie en expatriation Pratique Vie familiale & sociale

Les expats, early adopters et accros des technologies de communication


Les expats, early adopters et accros des technologies de communicationLes expats sont de grands communicants. Que ce soit pour s’intégrer dans une nouvelle communauté ou garder le contact, la technologie et les outils de communication occupent une place centrale dans la vie quotidienne des Français de l’étranger - qui ne dépendent plus de la poste ou des lignes téléphoniques, mais bien de l’accès à Internet haut débit et des réseaux sociaux !

 

Avant, c’était lent

Ceux qui ont connu l’expatriation avant l’arrivée d’Internet savent à quel point il était difficile d’échanger, mais surtout que tout prenait beaucoup plus de temps. Au début des années 90, ma famille et nos proches échangions des lettres ou des K7 audio sur lesquelles on s’enregistrait racontant nos vies. Ces correspondances pouvaient mettre plusieurs semaines avant d’arriver, voire des mois. Mais aussi, elles pouvaient ne jamais arriver.

Pour se parler de vive voix, il fallait s'appeler sur des lignes fixes, en prenant RDV de préférence pour ne pas se manquer. La connexion n’était pas toujours bonne et la facture souvent salée. Dans le passé, les échanges étaient plus occasionnels, mais souvent plus longs.

 

L’ère de l’Internet, de Skype et de Facebook

Finie l’attente interminable avant de recevoir une lettre, bonjour l’Internet ! L’arrivée d’Internet a véritablement bouleversé les habitudes des expats qui se sont rués vers l’email, dès le milieu des années 90 puis sur les premières applications de messagerie instantanée, comme ICQ, l’ancêtre de MSN messenger.

Si les expats s’approprient rapidement l’Internet, il en va de même pour l’appareil photo numérique (et plus tard le smartphone) qui vont permettre d’envoyer facilement des photos et même des vidéos - comblant un besoin important des expats.

Au milieu des années 2000 la révolution Facebook arrive et les expats et leurs enfants se ruent dessus. Des groupes entiers d’amis se retrouvent sur le réseau social qui permettra même d’organiser des retrouvailles physiques. Plus ou moins au même moment, Skype permettra aux expats d’avoir des vidéos conversations - gratuitement ! Ces technologies permettent d’avoir des échanges plus fréquents jusqu’à devenir une conversation continue. L’immersion dans le quotidien de nos proches devient de plus en plus forte et les distances semblent moins grandes.

 

Le smartphone, toujours à portée de main

Enfin, le smartphone va révolutionner notre usage d’Internet. Avec l’apparition des premiers smartphones, l’internet devient mobile. Les applications rendent la vie des expats plus facile - et pas seulement pour communiquer. Mais aussi pour s’intégrer localement, apprendre une nouvelle langue, trouver des informations, se déplacer…

Et Facebook devient peu à peu le centre névralgique de communication, avec des applications comme WhatsApp ou Instagram qui seront, une fois de plus, adoptées très rapidement par les expats. Ces applications permettront de passer d’une communication de personne-à-personne (1-to-1) vers des communications à plusieurs - 1-to-few voir 1-to-many, simplifiant la vie des expats.

Kumbu panorama

 

Partager toujours plus de contenus... pour mieux les sauvegarder avec Kumbu !

Conséquence directe de ces nouvelles technologies ? La création ininterrompue de contenus !

En effet, la multiplicité des réseaux sociaux et leur utilisation continue de la part des expats génèrent un flot de photos, vidéos et d'écrits divers et variés. L'usage d'Internet et des applications sociales a multiplié le volume des correspondances. Posts Facebook, mails, photos Instagram, articles de blog, messages Whatsapp constituent autant de souvenirs numériques dignes d’être conservé. Dès lors, comment garder une trace pérenne de ces trésors numériques, disséminés sur chaque média social ?

Cette problématique, largement connue des Français de l'étranger, a motivé la création de Kumbu qui permet de préserver l'ensemble de ces contenus, et de les réunir sur une seule et même interface, sécurisée et privée. Toujours en avance quand il s'agit du web, les Français de l'étranger constituent aujourd'hui les premiers utilisateurs de Kumbu !

 

Pour en savoir plus : https://www.getkumbu.com/fr/expat

 

Arnaud Bressier
Cofondateur de Kumbu et ancien expat à Caracas, Singapour, Bangkok et Mexico

Kumbu, c’est un espace sécurisé où conserver, organiser et partager ses souvenirs préférés : les photos, les vidéos mais aussi des emails, des posts Facebook, ou même des conversations WhatsApp… Plus d’information

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :
Pourquoi et comment préserver nos souvenirs d’expatriation, et ceux de nos enfants !
Téléphone portable, mon ami, mon amour

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !