Connexion en tant que membre

Les transports Mes dossiers Pratique

Compagnies low-cost, le vrai bon plan ? 


Compagnies low-cost, le vrai bon plan ? Entre les voyages professionnels, le tourisme et les retours en France aux vacances scolaires, les expats sont des vrais pro de voyages en avion. Pourtant la profusion des offres de vols vous laisse souvent devant un choix cornélien. Quelle compagnie choisir ? Mais surtout, les compagnies low-cost sont-elles vraiment un bon plan ?

Car depuis l’arrivée des low-costs, il est désormais intéressant de comparer ces deux options. Encore faut-il avoir toutes les informations.

Les prix imbattables des compagnies low-cost

Le premier argument des compagnies low-cost ? Le prix bien sûr ! Les offres sont plus alléchantes les unes que les autres. Or, en tant qu’expats, nous sommes nombreux à voyager en famille. Multiplier le prix d’un aller-retour Bangkok-Paris par le nombre de membres de la famille revient à plomber inexorablement le budget vacances.

Pour les expats avec un super contrat, qui ont leurs retours en France pris en charge par la boîte qui les expatrie, tout va bien. Pour les autres, attachez vos ceintures… et serrez fort !

Prenons un vol Paris - New-York au mois d’août.

Sur une compagnie low-cost, un aller/retour est d’environ 700€. Mais je dois débourser plus de 1.000€ pour une compagnie traditionnelle. Au regard de cette différence de prix, le choix est vite fait.

Et pourtant…

La liste interminable des extras des compagnies low-cost

Toutes compagnies, traditionnelles ou non, cherchent toujours leur gagne-pain. Les low-costs ne font pas dans l’humanitaire, ni même dans le solidaire. Donc, c’est vrai, au premier abord les billets d’avion des compagnies low-cost sont moins chers. Mais avez-vous remarqué tous les frais supplémentaires qu’il faut rajouter pour avoir un minimum de confort pendant le vol ?

Pour avoir un bagage en soute, pour avoir un siège près de la fenêtre, pour regrouper vos sièges et être ainsi certains que toute la famille n’est pas séparée aux quatre coins de l’avion, pour avoir quelque chose à manger pendant le vol…

Et attention à l’aéroport de départ ou d’arrivée !

Si vous voyagez au départ ou à destination de grandes villes qui possèdent plusieurs aéroports, les compagnies low-costs sont rarement situés dans les halls les plus accessibles. Passe encore de traverser tout un aéroport avec des enfants fatigués que vous poussez péniblement sur un charriot surchargé de valises en équilibre.

Mais certains aéroports, pourtant situés à plusieurs dizaines de kilomètres de la grande ville la plus proche, portent le nom de cette ville. Ainsi l’aéroport de Beauvais-Tillé, commercialement connu sous le nom de Paris-Beauvais, se situe à 75 km de Paris. Comptez 1h15 de bus pour rejoindre la Porte-Maillot avec la navette de l’aéroport dans laquelle il vous faudra caser vos grosses valises et vos enfants fatigués (donc potentiellement hurlant).

Alors oui cette offre a l’air d’être une vraie affaire…

Mais prenez le temps, quand vous comparez les prix des vols, d’inclure tous les désagréments des compagnies low-costs.

Puis lisez notre article Shiva in the air – l’art de voyager seule avec des enfants  pour prendre un bon bol d’air avant de voyager avec vos enfants 😉

Lorie Amiot

Lorie Amiot est étudiante en Communication et Marketing International. Elle a déjà voyagé au Costa Rica, en Angleterre, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis. C’est d’ailleurs dans ce dernier pays, à New-York, qu’elle effectuera le dernier semestre de son master à partir de janvier 2019.

Elle est en stage chez Expat Communication, l’éditeur de FemmExpat et Expat Value depuis juin 2018.

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Au secours, mon vol est retardé !!!

Comment optimiser l’achat d’un billet d’avion ?

10 trucs pour prendre l’avion seule avec bébé


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !