Connexion en tant que membre

Expat Books Ma vie en expatriation Maroc Vie d'expat

« L’expat’ et moi » : un récit pour préparer les enfants au départ en expatriation


L-expat-et-moi-UNE FXP- 559x520Après 18 ans à exercer des postes en communication dans un groupe international, Virginie s'est mise en disponibilité pour s'engager en famille dans la grande aventure de l'expatriation. Direction Casablanca au Maroc.

Pour préparer la tribu à cette nouvelle expérience, elle se met en quête d'outils de références. Faute d'avoir trouvé l'ouvrage qui lui convienne pour expliquer l'expatriation de manière simple et légère à ses trois enfants, elle s'est finalement mise à l'écrire... 

Découvrez "L'expat' et moi", un récit léger et humoristique qui illustre la préparation d'un départ en première expatriation. Un livre à partager en famille.

 

 

Été 2018, pour notre famille c’est le grand chamboulement émotionnel et logistique !

Nous partons en expatriation durant l’été. Direction un nouveau pays, une nouvelle ville, une nouvelle école, des nouveaux copains, des nouvelles coutumes... Bref des tonnes de nouveautés.

Les changements pleuvent et malgré la longue liste de choses à boucler avant le départ, nous recherchons une astuce pour prendre en considération les émotions ressenties par nos trois chouchous de 2, 6 et 10 ans.

Cette expat’ est une première pour toute la famille. Donc, nous commençons à décrypter toutes les étapes et actions que nous gérons en les écrivant : dans le speed mais avec lucidité et humour.

 

Tout cela donne lieu à une compilation, cet ouvrage « L’expat’ et moi ! » qui est notre histoire

Dans ce livre, nous abordons les étapes de la préparation pour un départ en expatriation et la palette d’émotions qui l’accompagne.

Le récit est raconté par Noah, 10 ans au moment du départ, car c’est lui qui ressentait le plus de doutes à l'heure de quitter la France. Ce projet de livre a donc été pour lui une opportunité pour révéler ses sentiments et son regard sur le comportement de toute la famille.

L-expat-et-moi_Ilsepasseqqchose

 

Aujourd'hui, deux après, qu'en est-il de leurs appréhensions ? La vision qu'ils se faisait de l'expat' est-elle le reflet de la réalité ? FemmExpat a recueilli les réactions des enfants...

Noah, 12 ans :

Quand les parents nous ont annoncé que nous partions en expatriation, j’ai été choqué. Depuis quelques semaines, j’entendais des bouts de conversation et je sentais qu’il se passait quelque chose mais je n’imaginais pas un tel changement, je ne voyais pas bien l’intérêt de tous partir. Papa aurait pu partir en solo.

Des tonnes d’images ont tournoyé dans ma tête et je me sentais triste.

Puis petit à petit, je me suis projeté. J’ai préparé un exposé pour les copains de la classe pour présenter le nouveau pays, les coutumes, la langue… Ceci m’a bien aidé car j’ai recherché des informations et ça a attisé ma curiosité. J’étais surtout triste de m’éloigner de ma famille et de mes bons copains.

A l’arrivée dans le pays, je me souviens très bien des premiers pas en dehors de l’aéroport, des odeurs, de la chaleur, des gens habillés de manière traditionnelle. J’étais carrément effrayé, c’était trop différent.

Au fil des jours et surtout grâce à la rentrée scolaire et à la reprise d’activités comme en France, on a pris un rythme. Je me suis fait des copains très vite. Ma nouvelle école est géniale. J’adore porter un uniforme car je déteste les différences entre les gens et au moins on est tous pareil.

Le fait de découvrir de nouveaux paysages le week-end et pendant les vacances est vraiment une chance. Puis, je me suis aperçu qu’il était facile de garder des contacts avec les copains et la famille de France.

Maintenant, je vois cette expatriation comme une chance et plus tard j’aurai des tonnes de souvenirs à partager sur ce pays. 

 

Zoé, 8 ans :

Au début, j’étais très stressée et pas du tout contente. Le pire pour moi a été de quitter notre SuperNounou, Fanie, et les copains. Je me posais beaucoup de questions car je n’arrivais pas à m’imaginer comment serait notre nouvelle maison et comment on vivait là-bas, dans ce nouveau pays.

J’ai trouvé que les premiers mois ont été très durs car je n’aime pas le changement et il y a beaucoup de choses et de personnes qui me manquaient.

Par contre maintenant, j’aime bien ma vie d’expatriée car on peut découvrir un nouveau pays et des nouvelles villes. Les gens sont très gentils autour de nous. On a un peu l’impression d’être en vacances tout le temps, sauf quand nous allons à l’école !

Donc, il faut s’habituer et être patient.

 

Malo, 4 ans :

Moi je ne voulais pas partir car j’étais impressionné de ne pas revenir à la maison de France pendant longtemps. C’était pas facile surtout quand on est allé voir le docteur et qu’il nous a fait des vaccins. Je n’ai pas aimé ça.

Maintenant, j’adore ma vie comme expatrié car c’est hyper cool. J’ai envie de vite y retourner maintenant car papa me manque et même si je dois mettre un masque et que ça m’embête !*.

 

*Depuis début avril 2020, la famille a été rapatriée en France, sans papa.

 

L-expat-et-moiL'expat et moi

Virginie Chouan Vanbesselaere - Illustrations Clarisse Golubovic-Baille

> Plus d'infos sur sa page Facebook 

> Pour acheter le livre c’est par ici : https://www.edilivre.com/l-expat-et-moi-2c66bbc969.html/

 

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Des livres pour préparer ses enfants à l'expatriation

Le casse-tête des livres et des malles en expatriation

Des podcasts plutôt que des écrans pour nos enfants

Nos coups de coeur et nos sélection littéraires 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !