Connexion en tant que membre

Culture Expat de la semaine France Le Bénévolat Le retour Les vacances Ma vie en expatriation

Etre Greeter : une expérience hors du commun !


Etre Greeter une experience hors du communBernadette, 10 ans d’expatriation, est greeter depuis 3 ans dans l’association des Greeters de Paris. Elle nous raconte son expérience.

Après 10 ans d’expatriation, j’étais rompue à l’exercice : faire découvrir ma ville d’adoption à mes visiteurs de passage était une évidence. J’y avais pris un tel plaisir que l’idée de transposer cette expérience à Paris s’imposait. De plus, à chaque retour, ayant perdu quelques-uns de mes repères, je me sentais un peu comme une touriste… Cette ville, ce quartier où j’évoluais comme un poisson dans l’eau, avait l’attrait de la nouveauté et je les voyais tout à coup différemment.

Un article de presse sur les Greeters de Paris m’a tout de suite convaincue de rejoindre cette association.

Parlant anglais et italien couramment, connaissant parfaitement les cultures anglo-saxonne et italienne, j’étais capable de me couler dans le moule et de satisfaire la curiosité des touristes qui avaient envie de découvrir Paris autrement qu’à travers les guides.

Un autre regard sur Paris...

Pas de grands discours sur l’histoire de Paris, son architecture, son rayonnement économique… mais simplement accompagner au fil des rues de mon quartier, hors des sentiers battus, des étrangers en évoquant la vie quotidienne des Parisiens. Raconter quelques anecdotes historiques telles que celles que m’avaient raconté ma grand-mère. Montrer combien notre ville avait su évoluer depuis le moyen-âge en jetant un regard parfois critique sur notre urbanisme au travers des siècles. Ou encore, et surtout, aiguiser leur curiosité en poussant la porte d’un hôtel particulier, d’une boutique pleine de charme. Leur faire goûter des saveurs nouvelles ou traditionnelles. Prendre un petit café au zinc ou en terrasse…

Chaque balade est différente de la précédente

Et puis, évidemment, parler de nous, de nos vies  respectives, nos métiers, nos passions, nos goûts culturels ou musicaux. Et finalement, il faut se séparer, cette balade est passée si vite ! Au moment de se quitter, on ressent un petit pincement au cœur, comme si l’on quittait des amis. On voudrait prolonger ce moment si riche de partages et d’échanges. Parfois, l’expérience se poursuit effectivement à travers de mails ou même d’une nouvelle demande de visite quelques mois, voire quelques années plus tard.

Je suis Greeter depuis trois ans, mais chaque balade est différente de la précédente. Chaque nouvelle rencontre est l’occasion de découvrir des gens merveilleux… et ça,  je ne m’en lasse pas.

Logo Paris greetersContact
Facebook

 

Ce texte est un publi-rédactionnel


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !