Connexion en tant que membre

Actualités Destination Les témoignages des expats confinés Ma vie en expatriation Thailande

Allo la France  ? Ici le Covid-19 en direct de Bangkok


Allo-la-France-ici-le-covid-19-depuis-Bangkok-UNE femmexpat 559x520Cela a fait la Une des médias et effrayé les touristes et les expats : pour cause de Covid-19,  "les voyageurs ayant transité par la France" ne sont plus les bienvenus en Thaïlande  !

La belle affaire !  Sabine est actuellement en visite à Bangkok et témoigne de la confusion ambiante.

 

 

 

On vient d'avoir droit à un gros cafouillage au niveau de la communication gouvernementale : le Ministre thaïlandais de la santé publiait il y a peu,  sur sa page Facebook une circulaire obligeant les ressortissants de 11 pays (dont la France), à observer une quatorzaine dès leur entrée dans le pays ! Mais le Ministre du tourisme ne l’a pas vu du même œil… On ne savait plus quoi faire.

 

 

Mon vol Paris-Bangkok est vide

Je suis arrivée à Bangkok après un voyage sans encombre : à Roissy, tout est très tranquille, les formalités sont rapides. A l'arrivée à l’aéroport de Suvarnabhumi, je n’ai jamais été aussi vite pour passer la police des frontières et récupérer mon bagage.  Incroyable…

Je comprends que comme les liaisons avec la Chine, le Japon et d’autres pays ne sont plus assurées (ou peu), les touristes asiatiques comme les Européens restent chez eux… Les défections et les annulation s'enchaînent. Le manque à gagner pour le tourisme Thaïlandais s'amplifie de jour en jour.

 

 

Mais qu’en est-il des expats ?

Dans l’école des enfants, nous avons du remplir des formulaires pour communiquer nos éventuels contacts avec les Français. Nous avons été mis en quatorzaine car mes parents venaient d'arriver de France. Heureusement l'injonction a été levée suite au changement de communication du gouvernement.Mais cela a duré trois jours. Et certains expats qui venaient de finir leur quatorzaine à la suite de leurs vacances, se voyaient mal recommencer parce que les copains venaient d’arriver de France !

 

Après la communication du Ministre de la santé, les choses se sont effectivement  un peu corsées. Les touristes ont été autorisés à revenir en Thaïlande. Et dans les familles les confinements s'enchaînent : une petite quatorzaine de retour de vacances si elles ont été passées en Chine ou au Japon. Et ensuite, si Papa a par exemple passé quelques jours en France pour le boulot, s'il réintègre la maison au retour, les enfants et le conjoint doivent se mettre à nouveau en quatorzaine. Avec pour conséquence bien sûr que les enfants ne doivent plus aller à l’école.  Rebelotte !!!! 

Beaucoup ont dit : "Chéri(e), va à l’hôtel, please. Pas les gosses encore 14 jours dans les pattes !"

Et que dire des expats qui reçoivent amis ou famille de France ? Tous devaient aussi se plier à cette nouvelle règle !

 

 

Le cafouillage n'a heureusement duré que 3 jours

La confusion des messages gouvernementaux s'est finalement dissipée après trois jours quand la France est sortie de la liste des pays maudits. Les nombreux Français ont donc retrouvé leur calme et la sérénité pour la majorité.

Evidemment, chacun réagit à sa façon : il y a toujours les super cools, les tranquilles, les speedés, et ceux qui sont en panique…. Comme partout dans le monde, ces jours-ci.

 

Je partage ici les ressentis récoltés ces derniers jours :

 Je ne suis pas du tout en panique. Mais il est facile de partir en psychose. Et on ne comprend pas toujours les décisions qui peuvent sembler incohérentes : les écoles thaïlandaises sont fermées pour les vacances.  Par contre, il n'y a pas pour l'instant, de mesures de fermetures au Lycée français et dans les écoles internationales. Quand aux pays voisins, les écoles sont aussi fermées...

Début février, ma fille a eu une forte fièvre en raison de la grippe A. Je demande au toubib comment on fait pour savoir si ce n’est pas le coronavirus. Il me répond que l’on ne peut pas avoir la grippe A et le coronavirus. Et ils n’ont pas voulu faire le test. En revanche, mon père qui est arrivé de France, a eu une bronchite. Nous sommes donc allés à l’hôpital (en Thaïlande, c’est dans les hôpitaux que les médecins consultent) et là le médecin était en panique totale. On fait les tests et on nous confirme qu'il s'agit juste d'une bronchite. Ouf !

On dit que dans les pays chauds, il y en a moins de contagieux car les virus vivent moins longtemps. Nous, dans notre vie ça ne change pas trop. Mais il ne faut pas trop montrer que l’on a un rhume car on est considéré comme un pestiféré surtout par les expatriés qui sont flippés. Il y en a même qui sont partis. Personnellement je pense que chacun réagit à sa manière.

 

Le côté positif du coronavirus

En respectant les mesures de prévention, c’est le bon moment pour faire du tourisme ! Ne serait-ce que dans Bangkok, les musées sont ouverts mais vides...

Bien sûr, les festivités prévues en avril 2020, pour le festival de Songkran (le nouvel an thaïlandais) vont se réduire. Mais pour l'heure, excepté les batailles d'eau qui sont annulées, l'événement sera bien maintenu !

Bref, la Thaïlande est un vrai paradis à l’heure actuelle car il y a peu de touristes qui envahissent les plages et les sites. 

 

Rester prudent malgré tout

A ce jour, de ce que l’on connaît, il y aurait peu de cas de coronavirus en Thaïlande. Mais ils ne sont sûrement pas tous bien répertoriés. Les Thaïlandais - dont une bonne partie vit dans la pauvreté - ne disposent pas d’une couverture maladie. Donc la plupart des malades ne consultent pas pour des symptômes qui ressemblent à ceux d’une grippe. Ils ne sont donc ni identifiés, ni comptabilisés.

Circule sur les réseaux, une étude d’un chercheur de Shenzhen, avec des recommandations tout à fait applicables et faciles à mettre en oeuvre dans un pays chaud :

  • Le virus affectionne les superficies métalliques
    Il y survit plus que partout ailleurs - soit pendant environ 12 heures !  Il est donc extrêmement important quand vous touchez des surfaces métalliques, de bien vous laver les mains et de vous désinfecter avec soin.

  • Le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6 à 12h.
    Les produits de lavage normaux peuvent le détruire. Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés chaque jour, si vous les exposez au soleil ou à une source de grande chaleur (pensez au fer à repasser ou au séchoir à cheveux), idem  : vous tuerez la bête.

 

Mon message aux Français :

Venez, venez, on est mieux en Thaïlande qu’en France actuellement. C’est vraiment le moment de venir faire du tourisme.  Ce dernier à chuté de 46%. Venez voir vos amis, vos enfants, vos cousins, l’endroit est peut-être plus "safe" aujourd’hui qu’en Europe.

 

Merci à Sam et à Caroline pour leurs témoignages et tranches de vie !

 

 

Sabine David a fondé Expat Communication avec sa complice d'expatriation, Corinne Tucoulat, et a créé en 2001 le site  femmexpat.com. Aujourd'hui, Sabine conseille le pôle Network d'Expat Communication qui regroupe notamment FemmExpat et Expat Value. Elle voyage aussi beaucoup pour voir sa famille all over the world !

 

 

 

Pour faciliter votre vie en expatriation, Expat Communication, éditeur de FemmExpat.com et Expat Value, le site de la carrière à l'international, met à votre disposition une équipe de coachs spécialisés dans l’expatriation pour travailler avec vous par skype, ou en direct dans certaines villes.

Pour plus d'infos sur nos services : expatvalue@expatcommunication.com  - Tel. +33 (0)1 42 36 91 91

 

Fidèle à sa devise "Together, we care for expats", Expat Communication met en place un service spécial pour les familles expatriées impactées par Coronavirus

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Coronavirus : comment faire face à une situation anxiogène ?

Covid-19 ou le virus masqué - témoignage de Delphine à Shanghai

Ma vie en Italie avec le coronavirus : "nous sommes devenus les pestiférés"

Face au Coronavirus, l'enseignement à distance - des solutions existent !

Coronavirus - quand tu tiens le monde en apnée

Témoignage de Clotilde, rentrée en France : "on a vécu le confinement en Chine"

Covid-19 : "On se sent isolés" - témoignage de la présidente de Shanghai Accueil du réseau FIAFE

Votre sécurité et celle de votre famille en expatriation : mode d’emploi

Les expats sont solidaires


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en virtuel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !