Connexion en tant que membre

Ma vie en expatriation Réseaux Professionnels Vie pro

Les réseaux professionnels féminins indispensables


réseaux pro

L’impression  d’isolement, de manque de visibilité, d’interrogations entre l’équilibre  de vie professionnelle et personnelle sont autant de sentiments que les femmes connaissent avant, pendant et au retour d’expatriation. Sentiment qui ne doit pas se transformer en fatalité.

D’où l’importance d’une grégarité virtuelle, appelée aussi réseau. L’entraide étant quasi congénitale chez les chromosomes XX, elle y trouve son essence même dans  ces communautés cybériques.

 

Les réseaux féminins sont des ensembles de femmes qui ont en commun des intérêts professionnels, moraux ou financiers. Il est donc important d’être vigilantes sur le choix de sa ou ses cibles. Gérer, être pro-active sur son réseau est chronophage mais c’est le prix d’une efficacité optimum.

 

Entreprendre, partager, débattre, échanger, la version 2.0 de la communauté, contribue aux réflexions transverses et permet une meilleure visibilité. Si un poste se dégage, on pensera peut être à vous.

Ces réseaux se définissent par catégorie et à titre d’exemples nous citerons :

Les « in the box » à visées entreprises  : Air Liquide :, BnpParibas, 'Agence spatiale européenne (ESA), Air Liquide, France Télécom, IBM France, Schlumberger ou EDF,  toutes ces entreprises et d’autres encore participent  au réseau intersectoriel EuropeanPWN de femmes cadres .

http://www.europeanpwn.net/paris/interelles/interelles.html .

Chaque entreprise a son propre réseau  féminin interne.

 

« Les « out of the box » regroupent les réseaux par secteurs d’activités : fianci’elles (finances et assurances) , WIN pour Women in nuclear. A chacune son secteur et à chacune son réseau.

 

« Les entrepreneuses » se lancent dans l’aventure de la création  et sont épaulées par des réseaux tel que Paris Pionnières ou encore maman travaille.

 

« Les portes -drapeaux » défendent la mixité, la diversité, l’égalité salariale par le biais de Connectiong women, du laboratoire de la diversité.

 

« Les anciennes de » jouent à fond la carte réseau et se regroupent sous la bannière de GEF (grandes écoles au féminin) qui se subdivisent par autant d’écoles.

 

« les business women » cercle fermé de dirigeantes tel que WCD ou WEB (women enrisching  buisness) sont des réseaux influents qui obligent à un co-optage.

 

Et enfin tous les réseaux transversaux : action’elles, femmexpat, BPW, femmes 3000 sont un fil d’Ariane pour celles qui désirent entreprendre, performer, réussir et trouver la réponse, via le réseau à la question : « Aujourd’hui quel est mon projet de vie et si il y a obstacle, il y a solution et dans celle -ci la part du réseau professionnel féminin y a une large part.

Il existe une  centaine de réseaux féminins professionnels  ciblés ou transversaux. Ils sont indispensables à celles qui veulent rester dans la course.

Pour réseauter efficacement, il est recommandé de consacrer un minimum de deux heures hebdomadaires. Il n’est pas toujours nécessaire d’y participer activement mais ils nécessitent une veille attentive. Ils viennent en complément des réseaux sociaux tels que Linkedin ou Viadéo.

 

Réseauter, résauter il en résultera toujours quelque chose !

 

Un réseau à rejoindre

Participez au concours bilink si vous avez un projet d’entreprenariat http://www.biilink.com/leconcours/

Je vous encourage aussi à rejoindre ce réseau qui est très dynamique et innovant. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier de presse :

http://www.biilink.com/dossierpresse.pdf

 

par Françoise Cazalis de Fondouce

Femmexpat vous conseille de lire :

Philadelphie Accueil : le "Job Club"

Racines Sud : le premier réseau régional d’expatriés issus du Languedoc Roussillon

De l'importance des réseaux en expatriation

FACEBOOK, TWITTER, LINKEDIN ET VIADEO POUR DEBUTANTS


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !