Connexion en tant que membre

Carrières Ma vie en expatriation shopping et tendances Témoignages Vie pro

Idée business et si vous vous lanciez dans Mes petits ateliers ?


mes petits ateliersVirginie a contacté FemmExpat avec l'idée de proposer à nos lectrices l'opportunité de se lancer dans un petit business sur le mode de la franchise. Un modèle exportable dans n'importe quel pays, pourvu qu'on ait la fibre créative et un bon contact avec les enfants. Elle nous en dit plus...

- Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Mariée et Maman de trois enfants, deux filles nées respectivement en 2000 et 2011, ainsi qu’un garçon né en 2003, je cherchais une activité compatible avec le rythme des écoles, me permettant d’avoir un revenu complémentaire dans un contexte épanouissant. Mari travaillant à l'international (l'expatriation est un sujet qui pourrait un jour être à l'ordre du jour dans ma petite famille).Diplômée d’une maitrise de Marketing-Communication-Vente et ayant travaillé 15 ans au sein d’une entreprise multinationale dans le marketing et la communication en BtoB puis en BtoC, passionnée depuis toujours par les loisirs créatifs et surtout par la couture (diplômée d’un CAP de Couture- Stylisme).

 - comment vous est venue l'idée de Mes Petits Atelier ? Combien de temps cela vous a pris avant de la lancer ?

J’ai commencé cette merveilleuse aventure par l’apprentissage de la couture à ma fille ainée, très demandeuse puis à ses amies, Mes Petits Ateliers est alors devenu une évidence. Je me suis lancée en 2012, peu de temps après la naissance de ma petite dernière

- Présentez Mes Petits Ateliers :  Comment fonctionne votre activité ? 

Tout a commencé avec la couture…

La couture est devenue, depuis quelques années, très mode & tendance. Aujourd’hui, de nombreuses femmes et enfants découvrent l’envie de créer, de customiser,… Le nombre d’adeptes de la couture ne cesse de croitre, faisant ainsi connaître le plaisir du faire soi-même à toute une nouvelle génération de jeunes femmes. De 6 ans à 77 ans tout le monde se met à la couture. Pour preuve, les ventes de machines à coudre ont augmenté de plus de 10% en un an. Côté internet, les bloggeuses mettent en avant leurs créations fait-main. Et quant aux cours de couture, ils sont en plein essor.

"L'envie de faire soi-même, de retourner à la source du vêtement, produit trop industrialisé, se concrétise par le retour de la couture !"

Le problème, est souvent que faute de temps ou de savoir-faire, les mamans ne peuvent apprendre à leurs enfants cette activité créative. C’est pourquoi, j’ai lancé Mes Petits Ateliers « Couture »  à Nogent sur Marne début 2012. Passionnée par la couture, et le désir de faire partager ma passion, j’ai souhaité proposer cette activité au travers de Mes Petits Ateliers et la développer au niveau national grâce à Mes Petits Ateliers – Le Club.

Mais le désir de faire soi-même ne s’arrête pas à la couture, c’est pourquoi, m’entourant de passionnées, j’ai décidé de proposer différents ateliers autour des bijoux, du tricot, de l’art floral, de la pate fimo, de l’Origami, des cupcakes, des pizzas Wrap, Cooking In English, de la Broderie, de la 3D, du Scrapbooking, du Cartonnage, etc.

Aujourd’hui Mes Petits Ateliers bénéficie de sa notoriété mais continue de se développer grâce au bouche à oreilles des mamans, ravies de ce concept et de l’épanouissement de leurs enfants en ateliers créatifs.

 - Pourquoi cela s'adresse-t-il, et comment, aux femmes expatriées ?

Je suis intimement persuadée qu’il y a de nombreuses femmes expatriées qui sont très créatives et qui aimeraient transmettre leur passion, mais ne sachant pas toujours comment s’y prendre pour lancer efficacement une activité, de plus compatible à leur vie de famille et la disponibilité pour leurs enfants. La franchise de Mes Petits Ateliers bénéficie d’une structure légère et un faible investissement avec un engagement sur 3 ans, mais transportable dans un autre pays à n’importe quel moment ! Cela permet d’allier vraiment la vie d’expat, de famille et d’activité apportant un salaire correspondant d’un mi temps ou d’un plein temps selon son investissement personnel.

- Quels sont les trucs et astuces, et conseils que vous partageriez pour expliquer comment réussir à lancer ce projet ?

Pour développer un tel concept, il faut être créative, patiente et aimer le contact avec les enfants !

- Quels conseils donneriez-vous à une femme expatriée qui hésite à lancer son activité ?

Qu’elle nous rejoigne, le réseau de franchise de Mes Petits Ateliers se veut avant tout convivial, agréable et de partage (d’expériences, de savoir faire créatif, d’astuces).

- avez-vous des exemples de femmes expatriées qui vous suivent dans cette aventure ?

Pas encore, mais j’ai une franchise sur Paris, d’une femme qui revient de 3 ans en nouvelle Calédonie  en tant qu’expat avec son mari et ses enfants. Mes Petits Ateliers est aussi une solution pour le retour en France !

- autre chose que vous souhaiteriez ajouter ?

Peut être la sortie du livre Un Mercredi en Automne, aux éditions de Saxe qui donne un bel aperçu des créations faites en atelier sur le thème de la couture : http://www.edisaxe.com/mes-petits-ateliers-couture-un-mercredi-en-automne.html

Nous proposons divers ateliers de loisirs créatifs mais nous ne sommes pas du tout fermés à de nouvelles propositions qui ne sont pas proposés actuellement, nous sommes sans limite en terme de loisirs créatifs.

Si quelqu’un souhaite davantage de renseignements sur l’ouverture d’une franchise à l’étranger, me contacter : Virginie de Mes Petits Ateliers au  +33 6 10 14 93 58 ou par e mail mespetitsateliers@gmail.com

carte-visite-generaliste

Femmexpat vous conseille de lire :

Comment être maman entrepreneure heureuse

ITINÉRAIRE D'UNE PASSION DEVENUE CRÉATION

Les 3 étapes pour trouver LE projet qui a du sens pour vous


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !