Connexion en tant que membre

Le Couple Ma vie en expatriation Vie familiale & sociale

La Saint-Valentin: Lettre à mon amoureux


 

lettre_amoureux« Le 14 février, ça te dit quelque chose ? Je vois à ton air affolé que tu compulses mentalement ton Blackberry... Non, ce n’est pas mon anniversaire, ni celui de notre mariage, alors ?

Ecoute, je vais te raconter une histoire

Il était une fois un homme appelé Valentin qui vivait à Rome au troisième siècle après J.C. (non, ce n’est pas Jacques Chirac, ni Julien Clerc, non, le vrai celui quand il y a un avant et un après, tu suis).
Un autre homme, Claudius II, empereur dans le civil, et cruel de son état, interdisait à ses soldats de convoler pour que ceux-ci soient plus valeureux au combat et puissent partir pour des conquêtes lointaines sans avoir des gourdasses accrochées à leurs jupettes. Un brin misogyne, notre homme.

Mais c’est sans compter sur notre bon Valentin. Emu aux larmes, notre Saint, qui ne l’était pas encore, maria bon nombre de soldats que Cupidon avait frappé avec son petit carquois. Hélas, notre Valentin-au-grand-coeur fut condamné à mort par Claudius-au-coeur-de-pierre. On dit que Valentin était tombé amoureux de la fille de son geôlier et qu’il lui avait envoyé des mots doux, d’où la tradition des cartes. Faut voir, là, ça sent un peu le roman photos.

Enfin, l’église tapie dans l’ombre, décida de commémorer la mort de Valentin martyr devenu Saint.
Les romains qui ne reculaient devant aucune fête païenne et légèrement gore, fêtaient à cette date Junon, le début du printemps, le retour des amours des petits oiseaux et des autres. Donc les voies de l’église étant impénétrables, elle a décidé de moraliser toute cette débauche et ces ripailles. Le pape Gelasius ( 498, est-il besoin de te le préciser, toi mon computer, moi ta souris), déclara la St Valentin la fête des amoureux. Voilà mon histoire et c’est politiquement correct. Bien sûr, il y a plein d’autres légendes sur Valentin, genre loterie de femmes avec qui les hommes passaient la durée des fêtes. Evidemment, pas de quoi entendre l’Alléluia d’Haendel retentir dans sa tête …Alors tu retiens la première version, ça suffit, on dit que c’est la bonne.

Chez les latin lovers, c’est la fête des amoureux ; dans les pays anglo-saxons, c’est celle aussi de l’amitié, des grands et des petits, on échange des cartes et des cadeaux tous âges et classes sociales confondus, genre on offre un cadeau à sa secrétaire surtout si elle est carrossée comme Claudia Schiffer. Comme précédemment, on retient la première version, SMS de Juliette à Roméo.

Les messieurs des postes du monde entier se frottent les mains puisqu’il y a environ un milliard de cartes envoyées à cette date. Quant aux opérateurs de téléphonie mobile, ils trépignent de joie car ils assistent à une explosion de SMS.
Ca te laisse perplexe mais rassure-toi : 85% des cartes sont achetées par des femmes, mais attends la suite, toi mon Pâris, moi ton Hélène, les hommes dépensent deux fois plus que ces incorrigibles romantiques que sont les femmes.

Je vois que ton sourcil droit se lève. Non, ce n’est pas un appel du pied mais remarque si jamais, faute de temps bien sûr, tu n’as pas pu cocher toutes les cases de ma liste de Noël, je crois qu’elle est toujours accrochée sur le frigo. Heureusement qu’on a pris un grand modèle car curieusement elle s’est légèrement allongée.

Mais tu le sais, moi ta biche,  je serai toujours sensible à ton brame et quand j’aurais en te regardant des étoiles dans les yeux, ce ne sera jamais les reflets des néons de l’ascenseur et tu m’offriras alors un petit bouquet de violettes en me disant « t’as de beaux yeux tu sais », alors l’ascenseur m’emmènera tout droit au ciel… »

Paquita

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !