Connexion en tant que membre

L'interculturel Les Amis Malaisie

Ma copine Malaisienne


malaisienne

J’ai beaucoup de copines en Malaisie. Concentrez vous : les Malaisiennes malaises traditionnelles, les Malaisiennes malaises non traditionnelles et les Malaisiennes chinoises. Je ne connais pas de Malaisiennes indiennes malheureusement. En fait être Malaise, c’est une ethnie, être Malaisienne, c’est être née sur le territoire de Malaisie, c’est simple, non ?

Ma copine malaise non traditionnelle et ma copine chinoise se ressemblent énormément. Elles rêvent de shopping et de danser toute la nuit avec des Jimmy Choo au pied. Ma copine chinoise rajoute le champagne à volonté sur sa liste alors que ma copine malaise est musulmane pratiquante et se contente de Coca Light. Mais en attendant, elles cherchent toutes les deux un mari, qui soit blanc et riche de préférence, du coup, je planque le mien car elles ne font pas de quartier !!

Pour trouver un bon parti, elles vont au boulot comme je sors en boîte, c’est à dire ultra maquillées, toujours tirées à 4 épingles dans un tailleur si serré qu’il risque de craquer à la moindre inspiration, manucurées jusqu’au petit orteil et perchées sur 10 cm de talon. En même temps, elles mesurent moins d’1m60 et doivent peser dans les 40 kg, alors elles peuvent se le permettre.

Elles voudraient ressembler à un top modèle occidental qu’on leur montre sur toutes les pubs, alors elles cherchent à se blanchir la peau, elles se décolorent en blonde, rêvent d’un brushing bouclé et s’extasient devant mes poils de bras puisqu’elles sont totalement imberbe...Et pour le coup, c’est moi qui suis jalouse ! Le soir, c’est à celle qui sera la plus voyante ou la plus court vêtue. Elles sortent en bande dans les bars branchés et se parlent à l’oreille en jetant des regards à droite et à gauche.

Quand un homme s’approche, elles ricanent comme moi quand j’avais 16 ans. Elles restent scotchées à leur portable et textottent plus vite que leur ombre à d’autres copines dans d’autres bars pour savoir si la musique est bonne.

Quand elles rencontrent un homme, elles doivent fixer au moins 4 rendez vous accompagnés. Elles viendront avec une copine, et monsieur avec un copain. Après ces 4 rendez vous minimum, ils pourront se rencontrer seuls. Ma copine malaise peut rencontrer un blanc mais ne pourra pas l’épouser à moins qu’il ne se convertisse. Elle vit alors en concubinage sans choquer grand monde. Elle finit plus souvent par épouser un malais et lui donne plein de beaux enfants...qu’elle laissera dans sa belle-famille afin de continuer à travailler indépendamment.

A la différence de sa copine malaise, ma copine chinoise finit par épouser un chinois à coup sûr ou presque. Elle prend beaucoup de poids et lui fait 2 beaux enfants qui seront bien gros afin de prouver que son mari a suffisamment de sous pour tous les nourrir avec les mets les plus riches. Elle arrête bien sûr de bosser et se consacre aux virées shopping avec ses copines.

Ma copine Malaisienne malaise traditionnelle a choisi de rester au village. A 22 ans, elle est enfin mariée, ses parents ont eu peur, elle devenait un peu vieille ! Elle est calme et très polie, assez réservée avec les étrangers mais toujours très accueillante, sa porte nous est ouverte. Elle sort voilée et en tenue traditionnelle et s’occupe de ses enfants et de ses neveux et nièces avec ses beaux-parents. Je le sais, j’ai été invité au mariage et c’était splendide !

Elisabeth Blanc.

Femmexpat vous conseille de lire :

Le régime matrimonial en Malaisie

MALAISIE : À CONNAÎTRE AVANT DE PARTIR

Quelques petites choses à savoir si vous vivez en Malaisie


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  2. 03/12 – Marché de Noël Virtuel

    décembre 3
  3. 07/12 – Réunion d’info « Job Booster Cocoon »

    décembre 7 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !