Connexion en tant que membre

La santé Ma vie en expatriation Psycho

Les kilos d’expat : comment les décoder ?


les kilos de l'expatriation

Entre joies de l’adaptation, découvertes locales et gestion émotionnelle d’un changement de vie… Comment expliquer ces petits kilos qui s’installent souvent avec l’expatriation ?

« Depuis que je suis arrivée en expatriation, j’ai pris presque 5 kilos ! » s’exclame Sarah. « Moi aussi j’ai pris du poids, dit Marie, je ne sais pas combien parce que ma balance est en pounds mais je vois bien que je ne rentre plus dans mes pantalons… »

Juliette Potin, experte de notre Expat Coach Academy, nous aide, avec humour, à mieux comprendre notre corps et les kilos qui vont avec...

 

 

Mais d'où viennent ces kilos ?

L’explication de ces kilos qui s'installent avec l’expat n’est peut-être pas celle qu'on croit… Même si, souvent, nous ne manquons pas de raisons pour nous l'expliquer :

 

👉 L’attrait de la nouveauté :

« Je n’ai pas pu visiter Milan, tous les musées étaient jusqu’à présent fermés. Mais je me suis rattrapée sur les pâtes fraiches et la charcuterie : j’ai tout goûté ! Maintenant, je le paye, c’est sûr ! »

 

👉 Le changement de régime alimentaire :

Aux US : « Ils mettent du sucre partout ici, pas étonnant que cela se ressente sur la balance ! »

En Thaïlande : « On prend beaucoup de plats à emporter dans les restaurants, ça coûte moins cher que de cuisiner soi-même ! »

 

👉 L’adoption des mauvaises habitudes des locaux :

« Je ne prends plus le temps de faire une vraie pause déjeuner, je grignote devant mon ordi en quelques minutes et prends plus de snacks dans la journée. »

 

👉 Le besoin de se faire du bien en période de pandémie :

« C’est la faute aux bons repas que l’on continue de se faire entre expats ! »

« C’est à cause du confinement, je cuisine plus de desserts !! »

« Depuis que je suis en télétravail, je suis physiquement beaucoup plus près du frigo !!! »

 

 

Le corps comme porte-parole de nos émotions

Vous pouvez également être conscient de l’impact émotionnel d’un changement de vie telle que l’expatriation, qu’il y ait un lien évident ou non entre ce que vous mangez et les kilos pris.

« Six mois après mon arrivée, on a dû changer de ville d’affectation et j’ai pris 3 kilos en quelques semaines », raconte Brigitte. « Je n’avais pourtant rien changé à mes habitudes alimentaires. J’imagine que les montagnes russes que j’ai vécues ont perturbé mon métabolisme. »

En effet, votre corps réagit à vos émotions et pensées inconscientes. Depuis plus de 30 ans, les chercheurs accumulent les preuves de ces interactions entre corps et esprit. Et ils confirment la sagesse des dictons populaires pour mettre du sens sur nos maux.

Pas étonnant de se retrouver avec un lumbago lorsqu’ on « n’en a plein le dos » et d’avoir des calculs rénaux lorsqu’on « se doit d’avoir les reins solides ».*

En réalité, ce n’est pas le gras ou le sucre qui font grossir mais la raison pour laquelle vous consommez ces aliments là.

 

Voici comment décoder les kilos qui se sont installés pendant votre expat :

1 - Vous avez envie de sucré :

Le message inconscient véhiculé par votre corps est :

« Je manque de plaisir et de joie dans mon quotidien. »

L’’ingestion de sucre produit une sécrétion de dopamine, hormone du plaisir, et une baisse du cortisol, hormone du stress. C’est donc pour obtenir plus de plaisir et faire baisser le stress que le corps va demander plus de sucre.

Même si vous faîtes attention et vous privez de dessert, vous stockerez tout le sucre présent dans les aliments, parce que c’est le message que reçoit le corps.

 

2 - Vous avez besoin de manger de manière plus consistante :

Le message ici c’est :

« Je manque d’énergie et j’en ai besoin pour faire face à ma situation actuelle. »

Vous pensez inconsciemment que vous n’avez pas toutes les ressources en vous. Votre corps compense en vue d’avoir cette énergie en réserve.

Le problème : vous ne faites pas un marathon toutes les semaines et ne dépensez pas toute cette énergie stockée. Elle vous alourdit plus qu’autre chose.

 

3 - Vous prenez surtout au niveau du ventre :

Le message est :

« Je ne suis pas capable ».

On dit d’une personne qui a des capacités ou de l’ambition qu’elle "en a dans le ventre". Lorsqu’on se sent soi-même dans une période de doutes sur nos capacités, c’est donc dans cette partie-là que le corps va stocker en priorité.

 

Bien souvent, les kilos pris pendant une période de turbulence disparaissent aussitôt le calme retrouvé. Mais s’ils persistent, prendre conscience des messages du corps et entamer un travail sur soi pour installer de nouveaux messages est bien plus efficace à long terme qu’un régime.

Si cet article vous interpelle et que vous souhaitez passer à votre corps d'autres messages que ceux du manque, testez ce non-régime :

  • Commencez par reconnaître tous les moments dans votre journée où vous avez envie de grignoter.
  • Lorsque ce moment survient, plutôt que culpabiliser ou de vous justifier, répétez-vous plusieurs fois : « J’ai tout ce dont j’ai besoin » ou « je suis capable de tout un tas de choses » ou toute autre phrase antidote au manque que vous vous reconnaissez et que vous pourrez énoncer avec conviction.

Vous saurez que votre corps a reçu le message au soulagement intérieur que vous ressentirez à l’énonce de cette phrase. Très simple mais puissant.

A répéter jusqu’à ce que les envies de grignoter disparaissent. Et à utiliser avec persévérance si vous voulez voir des résultats et éviter que les messages inconscients ne reprennent le dessus !

 

*  Pour aller plus loin, vous pouvez lire les ouvrages de Lise Bourbeau, ou le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel.

 

juliettepotinJuliette Potin

Coach professionnelle certifiée de la Coach Academy d'Expat Communication et praticienne PNL, Juliette a également été manager dans l’industrie pendant 14 ans. Elle est spécialisée dans l'accompagnement des conjoints, au départ et au retour d’expatriation, en individuel, en groupe, et avec le Job Booster Cocoon. Sa passion: faire de la fragilité une force, et de l’inconfort un moteur.
 
 
 

Vous souhaitez bénéficier d'un coaching spécialisé, pour vous aider à surmonter une période de changement en expat ?

Profitez d'une séance découverte gratuite de 30 min, en vous inscrivant ici  👇

 Prendre rendez-vous pour une séance découverte gratuite.

bannière -seance-decouverte-coaching-728x90

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne