Connexion en tant que membre

Les Enfants Ma vie en expatriation Vie familiale & sociale

Un livre à ne pas manquer : L’enfant expatrié de Gaëlle Goutain et Adélaïde Russell


livre expatriationAdélaïde Russell et moi-même avons écrit un livre :  "L’enfant expatrié" paru aux Editions L’Harmattan. 

Pour la première fois, il est entièrement consacré à la psychologie et au vécu de l’enfant, avant, pendant et après l’expatriation.

 

La “génèse”

L’aventure prend sa source en 2000, année où je quitte la France avec mon mari, notre petit garçon de trois ans et un bébé en route. Direction : la Californie où je resterais deux années et demies.
Comme toutes les mamans qui partent pour la première fois en expat, j’inonde les forums de mes questions : Quelle école pour mon petit garçon ? Comment va t-il apprendre l’anglais ? Comment le préparer au départ ? Je rencontre des supers expatriées qui me donnent moult conseils et qui me rassurent tant bien que mal sur le sujet.
Le départ a lieu, l’installation se fait et la routine prend le pas.
J’accouche d’un deuxième petit garçon au pays des hamburgers. Petit à petit, j’ai envie de reprendre une activité et j’ai alors l’idée de lancer un site dédié aux enfants “nomades” : familles nomades. C’est l’occasion de remettre en branle mes compétences journalistiques. Lors des trois années durant lesquelles j’ai animé "familles nomades", j’ai rencontré de nombreuses familles expatriées ou en long voyage. Nous avons pu échanger nos expériences, j’ai pu recueillir leurs témoignages. Petit à petit, l’idée de rassembler tous ces témoignages sur les enfants fait son chemin dans mon esprit, mais rien de bien concret encore...

 

La rencontre

Après plusieurs années d’expatriation, en Californie, en Ecosse, puis de retour aux USA, dans le New Jersey, cette fois-ci, et l’agrandissement de la famille avec deux nouvelles additions, l’envie de mettre mon expérience au service des autres se fait de plus en plus pressante.

Un magazine ? Bof, pas évident à gérer, avec l’impression, le routage, la publicité...
Non, le livre s’impose comme la meilleure solution. Et puis, à Princeton, je rencontre Adélaïde Russell. Elle est psychologue et maman de deux enfants. Elle a bourlingué autour du monde pendant huit ans entre Vénézuela, Ecosse, Malaisie et Etats-Unis. De plus, elle a travaillé en lycée international et connaît donc bien les enjeux auxquels les enfants expat peuvent avoir à faire face. Je lui parle de mon projet et elle est tout de suite enthousiaste.

Commence alors une amitié doublée d’une collaboration riche et fructueuse. Très vite, nous nous mettons à travailler sur un sommaire, à recueillir des témoignages des quatre coins du monde et à rédiger le manuscrit, travail qui nous occupera pendant un an. La beauté de ce travail en duo, c’est qu’Adélaïde et moi sommes complémentaires. Elle est appliquée et travaille sur la partie psycho du livre, base très importante pour comprendre comment réagit l’enfant dans le contexte de l’expatriation. Je suis personnellement moins ordonnée ( !) et le soin qu’Adélaïde apporte à ce projet me permet d’avancer dans les délais. Je m’occupe donc de recueillir les témoignages et de rédiger la partie “vie quotidienne et vécu” de l’ouvrage.

 

Le livre

Lorsque nous avons fait des recherches dans la littérature existante sur le sujet, nous n’avons trouvé aucun ouvrage centré sur l’enfant expatrié. Les guides sur l’expatriation sont nombreux, mais ils restent très superficiels ou généraux. Nous avons donc souhaité mettre l’enfant au cœur de la problématique de l’expatriation. Le livre s’intéresse à l’enfant au fil du projet d’expatriation : avant, pendant et après.

Les parents se posent beaucoup de questions avant de partir, pendant l’expérience d’expatriation, mais également, et on l’oublie souvent, lorsqu’un retour “au pays” s’annonce, a fortiori s’il intervient après plusieurs années à l’étranger. Un éclairage psychologique est effectué à chaque stade de l’expatriation, complété par des anecdotes vécues et des conseils “éprouvés et approuvés”.

Nous espérons que ce livre aidera les familles candidates à l’expatriation et qu’il leur apportera un peu de sérénité dans cette “aventure” si passionnante et enrichissante.

Gaëlle Goutain

 

>> SE PROCURER LE LIVRE : L'ENFANT EXPATRIE 

 

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Les enfants parlent de l'expatriation

Comment parler avec ses enfants des cas de crise en expatriation ?

Interview de Cécile Gylbert, auteur du livre "les enfants de la 3ème culture"

Expat Junior – Le journal en ligne des enfants expatriés francophones


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !