Connexion en tant que membre

Gastronomie Ma vie en expatriation

Potirons du monde, la courge passe à table !


Potirons du monde, la courge passe à tableOn a beau penser que Halloween est une fête commerciale, que tout ça n’est bon qu’à vendre des déguisements et des bonbons, le 31 nos bambins se déguiseront en vampires, fantômes, momies et autres revenants terrifiants. Peut-être que nous aussi d’ailleurs. Parce qu’une bonne excuse pour s’amuser, finalement ça ne se refuse pas ! Mais ne tournons pas autour du pot, nous c’est le potiron qui nous intéresse.

Une fois évidée la courge à l’orange vif pour fourrer une bougie dans son crâne de cucurbitacée à la bouche édentée, on fait quoi de la chair ? Potirons du monde, la courge passe à table !

La soupe, variantes

En France, la tendance est à la soupe. Elle peut être très simple, seulement agrémentée d’un peu de crème fraîche. On fait revenir la chair coupée en petit cube dans de l’eau salée. On peut l’épaissir aussi avec un peu de mie de pain. Ou rehausser le goût avec un bouquet garni, un poireau et quelques carottes. On mixe. C’est prêt.

Rapide, simple, efficace. Et un brin ennuyeux non ? Bien sûr, vous allez me dire que vous, vous faites cette soupe avec des châtaignes. Unetelle me parlera de fromage frais. Telle autre de noix de muscade, de coriandre, voire de lait de coco. Et chacune me donnera la variante de sa soupe. Allez, tout cela est certainement délicieux, mais on a envie de changer un peu.

La quiche de potiron

Sandrine, elle, préfère son potiron en quiche. Elle nous en a livré la recette. Bien sûr vous adapterez les ingrédients en fonction de ce que vous pouvez trouver dans vos pays respectifs, mais à la base c’est ça : 1 pâte feuilletée ou brisée, 200g de potiron, des lardons, 6 saucisses de Strasbourg, 8 champignons de Paris coupés en lamelle, 1 oignon, 1 échalote, 2 œufs, de la Crème fraiche (150ml), un bouquet de persil plat, du parmesan râpé ou du gruyère, du sel, du poivre et de la muscade.

Vous faites cuire à la vapeur le potiron coupé en cube, avec l’oignon et l’échalote coupés en 4, puis vous mixez. Vous battez les œufs avec la crème et le potiron mixé. Hop, vous ajoutez le persil plat ciselé, les champignons de Paris, et les lardons (après les avoir fait suer). Sel, poivre, muscade, il n’y a plus qu’à verser la préparation sur la pâte. Un peu parmesan ou de gruyère pour l’aspect gratiné et le petit goût en plus, et le tour est joué. 30 à 40 minutes au four à 180°, et vous passez à table !

Version japonisante

Le blog Pause Café, vous propose une version japonisante du potimarron. Ça devrait aussi bien le faire avec du potiron. A vous de choisir votre courge !

Donc pour un bon ragoût de potimarron et bacon, vous passez la courge coupée en dés 3 minutes au micro-onde (dans un récipient fermé). Puis vous mettez la courge, du bacon en dés, de l'eau, de la sauce soja et du sucre dans une petite casserole à feu moyen. Il faut ensuite laisser frémir jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquide. Une fois servi, parsemez de persil haché.

Pour plus détails, et pour découvrir la recette originale, c’est .

Et en dessert ?

On vous le disait plus haut, en France le potiron, nous l’aimons salé. Mais à vous qui vivez aux quatre coins du monde, on ne vous apprend rien. Le potiron se révèle excellent également pour les desserts avec sa chair sucrée et savoureuse. En plus il est faible en calories et concentré en nutriments essentiels. De la pure gourmandise sans culpabilité alors !

Le plus simple c’est une compote. Un poids de sucre pour deux poids de potiron (que vous aurez râpé). Faire cuire une heure à feu doux avec une demie-gousse de vanille et le jus d’un citron.

En Turquie, le Kabak Tatlisi

Les Turcs sont friands de potiron en dessert. La douceur de courge (Kabak Tatlisi) est assez simple à réaliser. Prenez un kilo de chair potiron que vous coupez en gros cubes. Déposez-les dans un plat allant au four et recouvrez-les de 200g de sucre. Laissez reposer une nuit. Le fond de votre plat sera plein de jus. Mettez à cuire dans le four chauffé à 200° jusqu’à ce que tout le jus ait presque disparu. A ce moment-là, vous ajoutez des morceaux de noix.Potirons du monde, la courge passe à table

Et vous laissez cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de jus. Comptez entre 1h et 1h30 de cuisson. Si vos noix commencent à griller avant que tout le jus n’ait disparu, recouvrez avec un papier aluminium.

Au moment de servir, ajoutez un peu de crème sur le dessert.

Au Chili, les Sopaipillas

Les Chiliens aiment le potiron aussi bien sucré que salé. Ils en ont fait des petits beignets bien sympathiques dont nous avons décidé de vous donner la recette sucrée (puisqu’on a dit que c’était de la gourmandise sans culpabilité)… Les Sopaipillas pasà à la chancaca (beignets de courge au sirop épicé). Nous avons surfé sur les dangereuses vagues du Net pour vous dégoter cette recette-là.

On vous résume. Vous prenez 900 g de courge crue, 400 g de farine, 70 g de beurre et du sel. Pour le sirop, il vous faut : 1 petite tasse de sucre, 2 tasses d’eau, 1 cuillère à café de cannelle et de l’écorce d’orange.

Vous faites cuire la courge coupée en cube sur une plaque à four chaud (200°) pendant 1 heure. Elle doit être bien tendre. Mixez, ajoutez le beurre ramolli, le sel et la farine. Pétrissez jusqu’à obtenir une boule qui ne colle pas. Étalez la pâte sur 3 mm d’épaisseur (promis, ça marche aussi si c’est 2 ou 4), et découpez-y des disques que vous piquerez à l’aide d’une fourchette. Faites frire quelques minutes dans de l’huile chaude.

Préparez le sirop en faisant chauffer le sucre, l’eau, les clous de girofle, l’écorce d’orange et la cannelle. Une fois qu’il est assez épais, versez le sirop sur les beignets chauds.

Bon finalement, on s’est un peu éloigné de la gourmandise sans culpabilité. Mais c’est toujours mieux que la culpabilité sans gourmandise. Alors n’en faisons pas tout un potiron !

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Halloween et la Toussaint


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !