Connexion en tant que membre

Ma vie en expatriation Témoignages Vie pro

Une rencontre qui donne naissance à une création d’entreprise


tandemExpatBéatrice et Gwen, toutes deux françaises, expatriées à Dublin, ont capitalisé sur leurs propres expériences de « conjoint suiveur » pour développer Tandem Expat. Parce que suivre son conjoint en expatriation ne signifie pas faire une croix sur toute ambition professionnelle, elles proposent une méthodologie structurée pour faciliter et accélérer le repositionnement professionnel de conjoints dans le monde entier. Femmexpat les a interviewées.

Présentez-vous et dites-nous comment est né Tandem Expat ?

Béatrice : Avant de l’avoir vécu, il était inenvisageable pour moi de partir vivre à l’étranger pour suivre mon mari et potentiellement d’abandonner mon travail et surtout la liberté de construire mon parcours professionnel comme je l’entendais.
5 ans et deux expatriations plus tard (après 3 ans au Cap en Afrique du Sud, nous sommes maintenant installés à Dublin) j’en suis presque à militer pour l’expatriation ! Pour l’expérience de vie qu’elle offre en couple et en famille bien sûr, mais aussi parce que je suis convaincue qu’il ne s‘agit pas pour le conjoint suiveur d’une voie sans issue. Surtout si on est bien accompagné !
Au cours de ces 5 années, j’ai de (trop !) nombreuses fois reproché à mon mari l’absence de support de son entreprise dans mes démarches professionnelles. Il m’a régulièrement encouragée à lui soumettre des services dont je voudrais bénéficier afin qu’il essaie d’en obtenir le financement par son entreprise. A la longue, j’ai fini par admettre que je ne trouvais aucune offre réellement adaptée à ce besoin et je me suis débrouillée toute seule. L’idée de développer un accompagnement réellement efficace pour les conjoints suiveurs a commencé à germer à ce moment-là.
Forte de mes expériences en Afrique du Sud et en Irlande, j’ai décidé qu’il était temps de me lancer. Ayant travaillé plusieurs années sur des problématiques de recrutement, je savais que j’aimais l’humain, les échanges, comprendre un profil et le positionner au mieux. Par ailleurs, de mes études à HEC et notamment en majeure Entrepreneurs, j’ai gardé l’envie de développer mon propre projet.
Mais pas facile de se lancer seule. Ma rencontre avec Gwen a donné naissance à Tandem Expat.

Gwen : Lors de notre rencontre à Dublin, j’étais à la recherche d’un nouveau défi professionnel ayant pour la 3ème fois quitté mon poste pour suivre mon mari à l’étranger. Quand Béatrice m’a décrit son projet en me proposant de la rejoindre dans cette aventure, je n’ai pas hésité longtemps. En effet, son approche de la gestion de carrière du conjoint suiveur a immédiatement fait écho à ma propre expérience depuis 10 ans. J’ai commencé ma carrière en Allemagne (dans le marketing chez Nestlé). J’y ai rencontré mon mari : à partir de là, je n’ai jamais vécu (et donc travaillé !) plus de 4 ans dans le même pays.
Après Munich direction Budapest, Paris (une quasi expatriation pour moi qui n’y avais jamais vécu !) puis Düsseldorf (passage éclair de 6 mois : une expérience en soi…), à nouveau Paris et enfin Dublin.
Dans chacun de ces pays, j’ai pu poursuivre la construction de mon parcours professionnel avec pour fil rouge le marketing et la nutrition. Lors de notre départ à Dublin, j’étais Responsable Marketing International d’une marque de nutrition infantile.
Preuve qu’une carrière de conjoint suiveur peut générer des opportunités aussi inattendues qu’excitantes : Dublin marque pour moi le virage vers l’entrepreneuriat qui me permet de réellement capitaliser sur ces 10 années de mobilité professionnelle.

Comment accompagnez-vous les conjoints?

Le repositionnement professionnel du conjoint est un élément clé du succès d’un projet de mobilité. Pourtant cela ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Le dénominateur commun est de devoir abandonner la construction d’un parcours linéaire. Mais ensuite, il n’y a ni carrière modèle ni solution miracle. On ne peut accompagner un conjoint efficacement qu’en faisant du sur-mesure. En effet, le champ des possibles n’est pas le même pour une enseignante qui part s’installer à Londres que pour un chef de groupe marketing qui part en Angola.
Nous sommes présents auprès du conjoint dans les trois étapes du cycle de mobilité : le départ (comment je quitte mon job), la définition du projet professionnel (quelle peut être ma nouvelle carrière de conjoint suiveur) la mise en place du plan d’action dans le pays (comment je réalise ce projet professionnel).
Information, méthode et accompagnement sur-mesure sont les trois piliers de notre approche.
Au moment du départ et lors de l’installation dans le pays, le conjoint n’a pas la disponibilité d’esprit pour se concentrer sur sa démarche professionnelle. Nous sommes flexibles et nous adaptons à ses disponibilités et à son rythme (même si nous pouvons être amenés à le pousser un peu si nécessaire !). Notre but est de travailler pour lui. Fort de nos échanges, nous allons déblayer le terrain (faire les recherches ciblées, identifier les bons réseaux…) afin de lui donner les ressources « clé en main » et ainsi accélérer le démarrage du plan d’action. Par ailleurs, dans les premières semaines, nous fonctionnons en mode « hotline » pour les conjoints que nous accompagnons.

Qui sont vos clients? 

Nos clients sont des entreprises qui souhaitent faire bénéficier de notre offre aux conjoints de leurs salariés en mobilité. Nous travaillons aussi en direct avec des conjoints suiveurs qui nous contactent sans passer par une entreprise.  Peu nous importe le type de contrat du salarié en mobilité (expatriation, détachement, contrat local…). Notre accompagnement s’adresse à toute personne qui décide de suivre son conjoint à l’étranger et veut se donner les moyens de construire un parcours professionnel valorisable à moyen-long terme.

Quelles sont vos forces?

Expérience : nous sommes conjoints suiveurs et connaissons parfaitement les contraintes spécifiques liées à ce “statut”
Spécialisation : nous ne traitons que de la problématique professionnelle. C’est ce qui nous permet d’être pertinentes quel que soit le pays de destination
Proximité : notre démarche est humaine, nous voulons écouter et comprendre chaque situation pour apporter un accompagnement réellement adapté. Pour pouvoir bien accompagner pour comprendre, écouter et accompagner
Flexibilité : c’est nous qui nous adaptons au rythme du conjoint suiveur et pas l’inverse. Nous ne sommes pas une contrainte supplémentaire dans une période déjà compliquée.
Pragmatisme : c’est indispensable pour construire un parcours qui permettra réellement de rebondir à chaque étape. 

tandemExpat1

Tandem Expat 

Femmexpat vous conseille de lire :

Entrepreneure expatriée : 4 stratégies gagnantes pour garder le moral au top

Prendre conscience de sa force et de son audace pour avancer

Première grossesse et création d'entreprise en expatriation

Vos 5 bonnes raisons pour devenir entrepreneure pendant votre expatriation


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !