Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur

Journée des droits des femmes : ensemble pour faire avancer la cause féminine


De la France à la Norvège en passant par l'Argentine, l’Ouganda ou encore le Canada, le 8 mars a pris place dans nos calendriers. Connue de toutes et tous, cette date marque une journée d’action, de sensibilisation et de mobilisation dédiée à la lutte pour les droits des femmes, l’égalité et la justice... Et pour nous, femmes expatriées, cette journée a un goût particulier.

Le 8 mars offre une occasion pour fêter les victoires et les acquis en matière de droits des femmes, mais aussi de faire entendre d'importantes revendications afin d’améliorer la situation des femmes dans le monde.

Avant de devenir « femme expat », certaines d’entre nous étaient déjà très sensibilisées à ce sujet. D’autres se sentaient peu concernées, vivant dans des milieux qui satisfaisaient leurs besoins d’épanouissement et persuadées que cela durerait toujours. Or en expatriation, la question du droit des femmes nous touche de plein fouet. En effet, nous ne pouvons rester insensible aux situations que nous croisons. Et puis, même si nous avons pu être protégées jusqu’ici, en expatriation, pour beaucoup d’entre nous, notre situation se fait plus précaire. Surtout en ces temps de Covid.

Alors aujourd’hui, nous saisissons cette occasion pour vous dire aussi à quel point nous sommes fières de vous accompagner !  Vous qui œuvrez chaque jour, par vos actions et aussi tout simplement par votre parcours, à sortir les femmes, et notamment les femmes expats des cases étriquées dans lesquelles beaucoup ont encore trop souvent tendance à nous ranger !

 

Chaque année, sans exception, à l’approche de cette date, le débat au sujet de cette journée est relancé...

Faut-il la supprimer ou bien la conserver ? Qu’apporte cette journée à la cause féminine à part la tentation pour beaucoup de nous vendre un coffret bien-être ou un bouquet de fleurs sous prétexte que "oui, vous le valez bien" ? (qu'on s'entende bien sur l'histoire des cadeaux en promo : l'un n'empêche pas l'autre... mais à condition qu'il ne l'éclipse pas dans l'amalgame !)

Malheureusement et sans entrer dans les détails, cette journée a néanmoins encore l'important mérite de rappeler que la situation des femmes dans le monde reste aujourd'hui disparate et précaire.

Vous qui vivez aux quatre coins du monde, vous côtoyez sans cesse ces inégalités flagrantes... Si on peut enfin se réjouir de voir les femmes saoudiennes derrière un volant, d’autres se battent encore chaque jour pour travailler, pour ne pas être mariées de force, pour garder le contrôle de leur corps ou même pour avoir le droit de vote... A cela s'ajoute encore le tribut payé par les femmes sur l'autel de la pandémie. Le Covid ne les a pas épargnées et beaucoup ont vus leurs conditions se détériorer : augmentation de la violence domestique, chômage et nouvelles formes de pauvreté...

Bref, la journée internationale des droits des femmes a encore de beaux jours devant elle...

 

Les femmes expat, moteur de changement

Heureusement, s'il y a du négatif, on peut aussi fêter des avancées et des changements de mentalités portés par des femmes fortes.

Car oui, le 8 mars, c'est aussi l'occasion de mettre en avant les initiatives qui placent les femmes au cœur de la création ainsi que leur participation à la vie sociale, politique et économique.

Et chez FemmExpat, on n'attend pas le 8 mars pour célébrer celles qui font avancer la cause des femmes, celles qui peuvent prendre la parole pour toutes celles qui ne peuvent pas ou qui n'osent pas...

Nous avons notamment relayé avec enthousiasme les actions de Béatrice qui s'engage pour les femmes au Népal  ou le projet d'Audrey en Amazonie.  Avec Emmy, expat à Singapour et auteur du livre "Les femmes de l'ombre", nous aborderons aussi bientôt les conditions difficiles des "domestic workers". Ces femmes qui vivent chez leurs employeurs et qui s’occupent du ménage, des courses, des repas, des enfants et personnes âgées, et qui font très souvent l’objet de nombreux abus (moral, physique, sexuel, etc.) de part leur statut... 

Quelle fierté de raconter et soutenir vos combats et vos réflexions.

 

Les femmes expat, laboratoire du changement

Et puis, nous savons que vos vies aussi sont au cœur de cette question.  

Vous, les femmes expat' inspirantes, enthousiastes, engagées, indépendantes, anticonformistes, fragiles aussi... Celles qui se réinventent, celles qui se cherchent, celles qui foncent ou celles qui préfèrent attendre... Celles qui réussissent et celles qui souffrent.

Vous, les pros ou les novices de l'expatriation. Vous, les femmes expatriées à la carrière prestigieuse, les « rôle models » qui défrichez courageusement de nouvelles voies.  Et vous aussi les femmes qui avez décidé " d'accompagner" - sans pour autant rester passive... Vous réinventez votre vie et explorez d’autres façons de s’épanouir et de contribuez à changer le monde. Vous qui conciliez au mieux couple, carrière, enfants et expatriation mais vous aussi qui n’êtes conjoint de personne et frayez votre chemin en solo.

Bref, vous toutes avec vos succès, vos fiertés, vos sacrifices et vos précarités. En ajoutant la mobilité aux défis quotidien des femmes, vous repoussez nos limites. Vous faites notre fierté, et vous essuyez aussi les souffrances et les échecs qui accompagnent inévitablement l’aventure.  

Oui, vous ! Vous qui inventez la vie des femmes expat', celles qu'on a encore trop souvent tendance à coincer dans la case de "femme d’expat..." même quand elles ne partagent la vie de personne.

 

Témoigner pour faire avancer la cause des femmes

Chaque semaine, nous avons à cœur de partager vos histoires, vos projets, vos challenges. 

Alors, on peut encore vous le dire à l'approche de ce 8 mars, nous sommes fières de vous accompagner et de contribuer à notre modeste échelle à faire avancer la condition des femmes expats dans toutes ses acceptions !

Si vous voulez nous faire connaître vos combats, vos parcours, vos doutes, écrivez-nous pour que nous puissions vous donner de la visibilité.

Et de notre côté, nous continuons avec bonheur notre travail éditorial. Nous poursuivons aussi le travail de réflexion avec notamment le baromètre de l’expatriation. Ce mois-ci, nous interrogeons ceux qui se reconnaissent dans le rôle de conjoint accompagnateur, qu’ils soient hommes ou femmes.

 

Je réponds au questionnaire maintenant

 

Et nos coachs approfondissent avec vous ces questions, notamment à travers leurs ateliers pour vous aider à trouver votre place dans cette aventure intense qu’est l’expatriation.

Ensemble, facilitons la marche des femmes expatriées vers le succès et le bonheur, en entraînant avec elles les femmes des pays qui les accueillent.

 

Agnès Denoël

Responsable éditoriale FemmExpat

#IWD2021

#InternationalWomensDay

 

> Liens utiles

ONU Femmes est l’entité des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Porte-drapeau mondial des femmes et des filles, ONU Femmes a été créée pour accélérer les progrès dans la réponse apportée à leurs besoins partout dans le monde.

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

Le 8 mars n'est pas la Journée de la Femme !

La femme d’expat n’existe pas !

Burkina – Il est comment, ton pagne de la journée de la femme ?


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Femmexpat Conférences en ligne

Nos derniers articles !