Connexion en tant que membre

Actualités Education La Scolarité Ma vie en expatriation Mes dossiers Vie d'expat

La correction dématérialisée des copies du bac


Group of graduate studentBaccalauréat 2015 : 25 400 élèves de l’AEFE concernés par la correction dématérialisée des copies

Cette année, dans le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger, le dispositif innovant de dématérialisation de correction des copies bénéficie à plus de 25 000 candidats (épreuves anticipées et terminales) et quelque 3 000 correcteurs.

 

Avec plus de 25 000 élèves concernés (environ 30 000 candidats), la grande majorité des élèves du réseau sont ainsi désormais directement concernés par ce dispositif.

 

Le dispositif a été mis en place dans la zone Asie-Pacifique par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et l’académie de Montpellier en 2011.

  • Il a été déployé progressivement dans de nombreux centres d’examen à l’étranger.
  • En 2015, ce dispositif représente désormais 110 centres d’examens, en lien avec 9 académies françaises
  • En 2016, l’ensemble du réseau à l’étranger bénéficiera du processus de dématérialisation qui reste à déployer en Afrique du Nord, au Proche et Moyen-Orient, en Amérique centrale et en Europe.

a

Le déploiement est opéré par l’AEFE en liaison avec une académie en France car, à l'étranger comme en France, les examens relèvent de la compétence des recteurs d’académies qui contrôlent l’organisation des épreuves et délivrent les diplômes nationaux.

a

 

En 2015, le dispositif a été étendu à 20 nouveaux pays :

  • Europe : Belgique, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni , Turquie,
  • Afrique : Algérie, Maroc, Tunisie,
  • Asie : Arabie Saoudite, Egypte, Emirats Arabes Unis, Ethiopie, Iran, Israël, Koweït, Qatar, Jérusalem, Jordanie,

Ø  Le dispositif est désormais en place dans 63 pays, sur 4 continents

 a

Concrètement, le processus de dématérialisation est le suivant :

  • Les élèves composent normalement à l’encre, puis leurs copies sont scannées dans leur centre d’examen.
  • Les copies venant de tous les centres d’examen sont transférées via un système crypté vers un serveur sécurisé en France, grâce à l’utilisation de la plateforme VIATIQUE proposée par la société Neoptec, société française basée à Montpellier.
  • Les correcteurs peuvent alors, où qu’ils se trouvent dans le monde et jusqu’à l’ultime validation, corriger en ligne les copies.
  • Les correcteurs peuvent aussi échanger avec d’autres correcteurs via un système sécurisé de messagerie électronique et de forum.
  • Les 9 rectorats français rattachés à chaque zone peuvent suivre « en direct » l’évolution des corrections.
  • Les notes attribuées sont envoyées aux établissements.

a

Les avantages du système sont multiples :

  • Un allégement de la charge d’organisation des examens

Ø  Jusqu’à 80 % d’économies

  • La fin du déplacement des correcteurs de copies d’écrit
  • La sécurisation de l’organisation, y compris en cas de situation de crise.
  • La réduction de déplacement et de frais pour les familles

Ø  (40 % des familles qui se déplaçaient en Asie n’ont plus à le faire grâce à l’ouverture de 7 centres avec dématérialisation).

  • La formation de tous les acteurs

Ø  (responsables académiques en France, responsables administratifs des centres de passation, enseignants correcteurs).

  • L’amélioration de la qualité des corrections

Ø  Meilleure coordination avec une implication accrue des académies de rattachement en France,  meilleur brassage des copies, temps de correction étendu, facilitation du travail des jurys, etc.).

  • L’homogénéisation des corrections dans le réseau.

a

 

 

Le saviez-vous ? 
Dans le réseau d’enseignement français à l’étranger, les épreuves du baccalauréat dans les lycées français à l’étranger ont débuté fin mai en Amérique du Nord
et s’achèveront en Asie début juillet.

aefe


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !