Connexion en tant que membre

Actualités Ma vie en expatriation Vie d'expat

Le détecteur de fumée, obligatoire à partir du 8 mars


pompierNotre cher Johnny va devoir aller se rhabiller d'ici le 8 mars 2015 ! Oui car il n'est plus question d'allumer le feu et de voir grandir la flamme dans vos yeux, grâce à la nouvelle législation sur les détecteurs de fumée.

Chaque année c'est environs 83 000 incendies que nos fiers pompiers doivent combattre. Certes on a toutes rêvé de se faire sauver par un homme beau, grand, musclé et en uniforme, mais il est moins agréable d'avoir un cendrier taille XXL renversé dans l'ensemble de la maison.

A quoi ça sert ?

Vous prévenir que votre délicieux repas est en train de se transformer en bucher funéraire, et qu'à défaut de faire flamber le dessert, vous faites flamber la cuisine. Mieux vaut se faire réveiller par le "bip bip strident du bidule" que par un feu de joie imprévu dans la maison !

Et puis ça évite surtout que votre grincheux d'assureur refuse la prise en charge des dommages causés par ledit feu de joie. Le tout sous prétexte qu'il n'y a pas de feu sans fumée et que ça ne serait jamais arrivé avec Monsieur le détecteur de fumée.

Combien j'en mets ?

Pas besoin d'en mettre sur tous les meubles de la maison et dans les placards ; un par logement ou un par étage pour les résidences sur plusieurs niveaux suffit.

Où l'installer ?

Il doit être fixé au plafond ou haut sur un mur (environs 3 mètres). Evitez seulement de le coller à côté de la cuisinière ou au plafond de la salle de bain, surtout si vous comptiez vous faire un petit somme en infusant tranquillement dans la baignoire.

Qui l'installe ?

C'est le propriétaire qui s'y colle, qu'il occupe le logement ou qu'il soit en location. Bon, vous pouvez tout de même donner procuration à vos gentils locataires pour que ces derniers le fassent à votre place. On a beau avoir le bras long, quand on est à l'autre bout du monde c'est pas toujours facile de tout faire !

Qui s’en occupe ?

C’est l’occupant qui s'occupe de changer les piles, de l'entretenir, de le dorloter, de le nourrir et de le sortir pour qu'il prenne l'air (un détecteur qui reçoit de l'attention est un détecteur heureux).

Combien ça coûte ?

Pas besoin de casser la tirelire ou de faire un emprunt à court terme dont vos banquiers ont le secret. Un détecteur coûte entre 15 et 25€ et peut être acheté dans la plupart des grandes surfaces.

Ce qu'il faut faire ?

Acheter (ou rembourser l'achat aux locataires) un détecteur de fumée avant le 8 mars 2015 et l'installer avant le 1er janvier 2016.

Le détecteur de fumée doit être muni du marquage CE et être aux normes NF EN 14604.

Tous les logements sont concernés, que ce soit une résidence principale ou secondaire, qu'il soit loué ou non.

Une fois que le détecteur est installé, envoyez une attestation de détecteur de fumée à votre assureur ayant la forme suivante :

Je soussigné (nom, prénom), détenteur du contrat n° (numéro du contrat d'assurance) atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé au (adresse) conforme à la norme NF EN 14604.

Fait à (lieu), le (date)

Signature

 

Si toutefois vous souhaitez toujours vous faire sauver par un homme beau, grand, musclé et en uniforme; sachez que la fédération des sapeurs pompiers organise du 17 février au 3 mars une campagne sur les risques d'incendie, avec des démonstrations. En demandant gentiment, vous pourrez sans doute vous faire "sauver" et "réanimer" par un preux chevalier du feu.

Plus d'infos sur :

La campagne de prévention

Les détecteurs de fumée


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !