Connexion en tant que membre

Les langues Vie d'expat

Comment mettre du fun dans l’apprentissage d’une langue en expat ?


Comment-mettre-du-fun-dans-votre-apprentissage-de-la-langue-en-expat-UNE femmexpat-  Vous étiez motivée pour apprendre une langue à la rentrée et sentez que vous avez déjà perdu une partie de votre modjo ?

-  Même si vous n’êtes plus à l’école, vous apprenez toujours de manière scolaire ?

-  Pour vous, apprendre une langue relève plus de la corvée que du plaisir ?

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces trois situations, vous avez besoin de mettre du fun dans votre apprentissage de la langue. Voici comment !

 

 

J’ai connu des jours moins fun

On est en octobre 2012 dans la région de Zurich. Encore bien au chaud chez moi, je contemple la pluie tomber en cette journée maussade d’automne, un café à la main.

Le constat est amère...ça fait deux mois que je suis arrivée en Suisse et je ne parle toujours pas allemand. Pourtant j’ai commencé à prendre des cours. Mais les listes de vocabulaire me barbent. Personne à qui parler et le moral dans les chaussettes.

Bref...c’est pas l’éclate !

 

L’élément déclencheur

Encore sonnée par le constat d’un début d’expatriation bien loin de ce que j’avais imaginé, je me dis que j’ai deux choix :

  • Soit je continue à me morfondre et à me demander pourquoi j'ai suivi mon conjoint ici.
  • Soit j’essaie de mettre du fun dans tout ça.

Car, comme le dit l’adage :  “si tu veux que les choses changent, il faut que tu changes les choses”.

 

 

Les enjeux de remettre du fun dans tout ça

Pour moi, il en allait de la suite de mon expatriation, de mon insertion sociale et professionnelle, et de ma santé mentale !

Comme vous le savez, apprendre une langue relève plus du marathon que du sprint. Même s’il ne faut que 3 à 6 mois pour se familiariser avec la langue, c’est quand même ce que nous appelons, dans notre société moderne, du moyen/long terme.

Mettre du fun dans notre apprentissage n’est alors pas une manière déguisée d’échapper à un travail régulier. Au contraire, c’est s’assurer de garder sa motivation intacte pour pouvoir soutenir l’effort sur la durée de notre apprentissage.

 

 

Ce que j’ai fait pour mettre du fun

Alors dans un sursaut d’orgueil, je me suis mise à la recherche d’activités qui pourraient rendre mon apprentissage de l’allemand plus fun. Il m'a fallu passer par deux étapes clé.

 

# M'entourer

Tout d'abord j'ai découvert des communautés en ligne et physiques de personnes qui apprenaient aussi l'allemand et qui comprenaient la situation dans laquelle j'étais. Les groupes Meetup et les groupes Facebook sont les deux que j'ai utilisés personnellement.

J'ai pu partager mes frustrations, mes avancées et mes problèmes dans des situations informelles et donc plus fun, comme autour d'un verre en fin de journée.

Cette première étape m'a aussi permis de me rendre compte que je n'étais pas seule dans ma démarche.

 

# Des activités pour progresser tout en y prenant plaisir

Dans un deuxième temps, je me suis prise de passion pour un jeu de cartes suisse (appelé Jass) et grâce auquel j'ai beaucoup appris en allemand. J'ai passé d'innombrables heures à y jouer. J'y attache de supers souvenirs. En effet, comme c'est un jeu qui se joue à plusieurs et en équipe, il a bien fallu que je me débrouille pour communiquer en allemand avec mes partenaires de jeu afin de gagner la partie.

Un shift mental s'opérait enfin. L'allemand était devenu un outil de communication et non un truc ennuyeux à apprendre.

Un nouveau monde s’est alors ouvert à moi: un monde où il ne fallait pas forcément souffrir pour avoir des résultats. Un monde où, au contraire, toutes les activités que je faisais pour apprendre l’allemand étaient agréables, me faisaient réellement progresser et surtout m’aidaient à me socialiser.

 

Ce que vous pouvez faire pour mettre du fun dans votre apprentissage

Si j'ai réussi à faire de l'apprentissage de l'allemand un plaisir grâce à des activités proches de mon cœur, je n'ai aucun doute sur le fait que vous saurez aussi mettre du fun dans l'apprentissage de votre langue cible!

Commencez simplement à lister les activités plaisir que vous pourriez faire dans votre langue cible. Et mettez un point d'honneur à rythmer vos semaines avec au moins l'une de ces activités.

Après 15 années d’expérience dans l’apprentissage et l’enseignement des langues, j’ai compris qu’il n’y a qu’en appréciant les choses qu’on peut soutenir notre effort sur le long terme.

 

Alors, à vos marques... Prêtes ? Partez !

 

 

Marion-Gioda-LanguageBoss

Marion Gioda est coach en langues pour professionnels et expatriés. 

Arrivée en Suisse alémanique, du côté de Zurich en 2012, Marion ne parle pas un mot d’allemand et encore moins de suisse-allemand. Elle a donc la plus grande difficulté à s’intégrer socialement et beaucoup de mal à trouver un emploi. Elle se devait de trouver un moyen d’apprendre la langue qui soit rapide et efficace. Des cours en classe n’iraient pas assez vite et des cours privés seraient bien trop chers... C’est à ce moment qu'elle développe sa propre méthode. Depuis, elle parle 6 langues !

- Découvrez sa formation gratuite "5 stratégies pour garder sa motivation sur le long terme et prendre confiance en soi quand on apprend une langue".

 

FemmExpat vous recommande également :

Un été pour apprendre une langue : défi accepté !

3 astuces pour parler une langue avec aplomb

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !