Connexion en tant que membre

Le Couple Psycho Vie familiale & sociale

Le défi de l’expatriation pour les familles recomposées


Les-defis-de-l-expatriation-pour-les-familles-recomposees-UNE femmexpat 559x520 - 2020De plus en plus de familles décident de partir s’installer à l’étranger afin de vivre une expérience internationale enrichissante. Mais parfois, la constitution de la famille est déjà en elle-même une sacrée aventure ! Les familles qui partent s’installer à l’étranger ne sont pas toutes des familles nucléaires classiques.

 

Des familles aux schémas divers porteuses d'histoires

Schématiquement, il existe aussi des familles mixtes, des belles-familles, des familles recomposées, ou bien des familles totalement mosaïques. Elles portent dans leurs bagages leurs histoires, leurs blessures, leurs stigmates et leurs spécificités.

Les familles mixtes se composent de différentes origines culturelles. Elles s’exposent au défi de réussir à trouver des compromis concernant les règles éducatives, les traditions familiales, ou bien parfois pour l’adoption de la langue commune.

Les enfants métis issus de ces familles composites héritent du patrimoine culturel de chacun des parents. Ils se bâtissent donc une identité multiculturelle unique. Les belles-familles quant à elles n’ont pas d’enfants en commun. Cependant, chaque partenaire apporte sa propre saveur et éventuellement sa propre progéniture dans la constitution de la nouvelle famille.

Il est essentiel d’accepter le vécu et le passé de son conjoint pour le nouveau couple, en instance de famille. S’il se retrouve à concevoir d’autres enfants, communs cette fois, la famille recomposée se transforme en une joyeuse tribu aux gènes divers et multiples.

Dès lors, si cette famille mosaïque, éventuellement culturellement mixte, s’installe dans un nouveau pays à l’étranger, elle s'expose à une multitude de défis qui lui sont propres. 

 

Quel est l’impact de l’expatriation sur la famille ?

L’expatriation peut être un défi encore plus important pour les familles patchworks et en même temps elle peut aussi favoriser l’émergence d’autres possibilités. En s’installant ailleurs, elles peuvent vivre un véritable nouveau départ.

Classiquement, la famille est une communauté d’individus reliés par des liens de parenté qui s’articule autour des fonctions de soin, d’affection, d’éducation, d’échanges et de protection. La famille est ainsi un pilier stable de référence pour les enfants qui en sont issus.

Or, quand l’expatriation survient, un énorme chamboulement vient secouer tout le groupe familial. Lors de l’installation, l’isolement social renforce parfois les liens entre les membres de la famille. Cette solidarité est nécessaire pour s’adapter au nouveau pays. En même temps, une relation type fusionnelle, étouffante et la frustration née de la perte d’une certaine autonomie peuvent aussi germer.

 

Est-ce que l’expatriation est plus compliquée pour les familles recomposées ?

La famille recomposée a déjà dû au préalable s’adapter à des cultures familiales distinctes. Avec l’expatriation, elle doit dorénavant aussi faire face à des cultures sociales et environnementales nouvelles. Les difficultés proviennent alors de l’accumulation des changements.

En interne, quand la fusion n’a pas bien pris et en externe, quand autour de soi tout déroute. Les enfants qui étaient partagés entre deux foyers parentaux, doivent maintenant allier plusieurs pays, parfois lointains.

 

Des impératifs juridiques

Quand la famille recomposée s’installe à l’étranger, des impératifs juridiques à régler s’ajoutent aux différentes démarches. Le parent qui reste doit donner son autorisation pour laisser partir son enfant. Alors, il est possible que des conflits provenant de la séparation du couple refassent surface... Risques de tensions, de manipulation et de pression psychologique... Il ne s’agit plus uniquement de s’accorder sur les droits de visite. Il est dorénavant essentiel de les mettre en place malgré la distance. Un passage par le juge devient nécessaire pour acter le fait qu’il n’y a pas d’opposition au départ.

 

Conflit de loyauté

Psychologiquement, le fantôme du parent absent fait aussi bien souvent partie du voyage. L'enfant est alors pris dans un conflit interne où les sentiments de loyauté et d’attachement envers le parent absent sont forts. En effet, il peut éprouver encore plus de difficultés à s’intégrer dans un pays qui l’éloigne de lui. Il peut s’interdire de « refaire sa vie » ailleurs pour ne pas trahir son parent resté au pays.

 

Composer avec sa nouvelle vie

Quand la famille recomposée se créée à l’étranger, une nouvelle étape dans l’histoire familiale est franchie. Cela fait suite à la renonciation du couple parental originel. Le vécu douloureux de la séparation a pu laisser des traces vives et des cicatrices profondes qui peuvent s’ouvrir et créer de nouveaux conflits. L’ex conjoint peut vouloir mettre des freins dans la relation de ses enfants avec le beau-parent.

Les enfants qui se divisent entre deux foyers parentaux doivent composer avec des parâtres ou marâtres parfois exotiques, et éventuellement des demi-frères culturellement différents, autant dans leur éducation que dans les valeurs inculquées :

  • Pourquoi les enfants de l’autre peuvent-ils faire ce qui leur est refusé à eux ?
  • Comment faire appliquer aux beaux-enfants des règles incongrues qu’ils n’ont jamais eu à suivre auparavant et qui n’existent pas chez leur autre parent ?
  • Est-ce que l’ex accepte les nouvelles règles imposées à ses enfants dans le nouveau foyer dont il ne fait pas partie ?

 

Trouver sa place dans une nouvelle dynamique

Enfants, parents et beaux-parents, tous doivent réussir à trouver leur place dans cette nouvelle dynamique familiale cosmopolite. Des nouveaux liens d’attachement se produisent quand bien même les différences restent omniprésentes, créant bien souvent des malentendus et des réticences de toutes part.

 

 

Malgré ces difficultés, est-ce que l’expatriation n’est pas aussi une formidable opportunité pour les familles recomposées ?

Se ressouder autour d'un projet commun

En effet, l’expatriation peut souder les liens entre les nouveaux membres de la famille recomposée qui part s’installer ailleurs.

Certains enfants se sentiront même rassurés par la proximité et la solidarité dans la cellule familiale pour affronter une épreuve qui les touche tous. Pour « l’enfant de l’autre », être un étranger dans le nouveau pays, au même titre que tous les membres de la famille, permet de mettre tout le monde sur le même plan et ne stigmatiser personne en particulier. Tous sont étrangers, tous doivent trouver leur place, tous doivent relever le challenge de l’expatriation. Les liens peuvent dès lors renforcer la fratrie.

Le fait de partager des expériences et des épreuves peut consolider les attaches entre frères et sœurs de parents différents. Cela peut donc également réduire momentanément les éventuelles rivalités. Une solidarité intrafamiliale devient un rempart contre l’anxiété née des multiples changements. La famille entière devient un point d’ancrage pour les enfants. L’expatriation permet ainsi à la famille recomposée de véritablement commencer une nouvelle vie.

 

Transmettre des valeurs fortes

Pour les membres des familles patchwork, ce besoin de se recréer une place propre autant au sein de la sphère privée familiale qu’au sein de la sphère publique environnementale, témoigne d’une solide capacité d’adaptation et de flexibilité. Au-delà des différences dans les traditions, les coutumes, les habitudes et les façons de faire, ce sont les valeurs communes et des sentiments profonds qui sont la fondation de la reconstruction familiale.

La famille mosaïque prend naissance de l’amour entre des conjoints, à la fois semblables et distincts. Ils acceptent donc les bagages du passé tout en pariant sur un avenir porteur d’espoir. Soudé par le même esprit de tolérance, de compromis, d’ouverture d’esprit et un goût particulier pour les challenges, le nouveau couple transmet à sa tribu hétéroclite les principes même ayant permis l’intégration dans le nouveau pays.

 

Fonder une famille patchwork est le reflet d’une capacité à puiser dans les valeurs essentielles pour transmettre et négocier avec le monde extérieur, tout en construisant un foyer multiculturel unique. La réussite de l’expatriation, autant que celle de la recomposition familiale, provient du même talent, celui d’avoir su puiser sur son intelligence nomade.  

 

Par Magdalena Zilveti Chaland

Magdalena est psychologue-coach et l’auteur d’un livre sur les dessous psychologiques de l’expatriation : « Réussir sa vie d'expat. S’épanouir à l’étranger en développant son intelligence nomade » aux éditions Eyrolles.

 

 

Logo-Coaching

Parce qu'un départ en expatriation ne s'improvise pas, Expat Communication accompagne depuis 2001 chacun des acteurs de la mobilité internationale sous la devise « Together, we care for expats ». 

Nous pouvons aussi accompagner votre couple afin de lui permettre de faire un choix et de valider ou non son projet de mobilité internationale.

 

Envie d’en savoir plus  sur nos accompagnements ?  Retrouvez toutes les informations sur le site d'Expat Value.

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

 

FemmExpat.com vous recommande la lecture des articles suivants :

Ma famille recomposée en expat

Et soudain tout s'arrête - vivre un deuil en expatriation


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !