Connexion en tant que membre

Carrières Le Couple

Le conjoint expatrié : portrait robot (Expat Value 3)


CoupleRobotSuite des résultats de la grande enquête Expat Value, la plus grande enquête jamais réalisée sur les carrières des conjoints expatriés. 

« Dessine-moi le portrait de ces héros qui acceptent de mettre en danger leur carrière et leur autonomie financière pour suivre l'être aimé à l’étranger ». Voici le thème de cet article détaillé sur les résultats d’Expat Value.

Première particularité liée à notre enquête, ils sont francophones, comme vous.

Deuxième particularité, 91% d’entre eux sont mariés (dont 83% pour la première fois). Ce sont des chiffres bien différents de la population française de l’hexagone (Insee 2011 : 72% des personnes déclarant être en couple sont mariées). Cette spécificité peut aussi s’expliquer par le fait que dans certains pays, il est indispensable d’être marié pour avoir un visa.


Ils sont dans la fleur de l’âge :

60% ont entre 31-45 ans.3-ages

 
Sur le plan des études, ce sont des stars !

72% de diplômés Bac +4 et davantage. Pas étonnant que beaucoup de nouveaux arrivants se sentent un peu décalés. « Je n’avais jamais vu de diplômé de Polytechnique avant d’aller en expat, maintenant ça me semble presque banal ! » s’exclame un lecteur.

Notons au passage que beaucoup avaient des diplômes équivalents ou supérieurs à celui de leurs conjoints et que les plus diplômés sont les hommes accompagnateurs chez qui on trouve 17% de Bac +6 et davantage.

Evidemment, ils ont toutes sortes de diplômes. Notons cependant la nette surreprésentation des diplômes d’économie et de gestion (40% du total !).

 
Des profs ou des business men

Quant aux fonctions qu’ils exercent, ce sont essentiellement des fonctions tertiaires, liées au siège d’une grande entreprise ou à l’enseignement. Quant aux secteurs d’activité, 3 d’entre eux regroupent près de la moitié des conjoints:

  • Enseignement formation recherche, 21%

  • Santé, sanitaire et social, 14%

  • Banque et finance, 13%

 3-secteursActivité

Quant aux secteurs d’activité, 3 d’entre eux regroupent près de la moitié des conjoints:

- Enseignement, formation, recherche, 21%
- Santé, sanitaire et social, 14%
- Banque et finance, 13%

Les autres secteurs sont extrêmement diffus. Vous voyez l’extrême prépondérance de
l’enseignement. Cela correspond-il à ce que vous observez autour de vous ? Notons qu’il s’agit des derniers postes des conjoints et non de leur formation initiale (10% seulement ont une formation d’enseignants). Nous avons déjà un énorme indice au sujet des reconversions possibles.

Pour finir sur le CV de nos conjoints, il faut savoir qu’ils sont polyglottes (les deux tiers parlent plus de 3 langues – en comptant leur langue maternelle, quand même) et qu’ils ont une forte ouverture internationale (la moitié ont vécu dans trois pays ou plus). Ca ne vous donne pas envie de les embaucher tout ça !


 
Des citadins

Notre enquête regroupe dans les grandes lignes la localisation des expatriés dans le monde. C’est-à-dire à gros traits, 1/3 en Europe, ¼ en Asie comme en Amérique, près de 20% en Afrique et au Moyen Orient et un petit 3% en Océanie.

Ils se concentrent dans un nombre réduit de villes : 56% vit dans une métropole internationale, en particulier dans les zones Asie, Amérique du Nord et Amérique du Sud et 30% dans une grande ville, en particulier en Afrique et Europe de l’Est. Les villes moyennes sont surreprésentés en Europe du Nord.3-RépartitionGéographique

Vous pouvez cliquer ici pour voir la liste détaillée des pays dans lesquels ont habité ces expatriés (nous n’avons retenu que ceux dans lesquels ont habité plus de 10 conjoints ayant répondu à l’enquête).

 

 
Et des femmes, des femmes et quelques hommes

Enfin, vous l’avez certainement retenu, les conjoints accompagnateurs sont surtout des femmes. Nous y reviendrons dans un prochain article. D’ici là, voici la répartition par sexe et par pays. Nous ne la donnons pas par pays car nos échantillons sont trop petits et donc pas assez représentatifs. Vous aviez certainement les chiffres en tête. Il n’est pas inutile de voir ce qu’ils donnent visuellement. Ce graphique vous donne-t-il un début d’explication ?3-RépartitionGéographique2

Voilà de quoi confirmer les impressions que vous avez sur le terrain.

Terminons avec ce verbatim prometteur : « Quand on s’est connu, je gagnais plus que lui. On s’est dit que je le suivrais car je retrouverais plus facilement sur place. »

"La suite au prochain numéro."

Alix-CarnotpAlix CarnotPrint

Alix est directrice du développement d’Expat Communication, l’éditeur de femmexpat.com.

Lire aussi :

Les 10 infos indispensables sur la carrière des conjoints expatriés (Expat Value 1)

Les conditions du départ : mais qu'allaient-ils faire dans cette galère ? (Expat Value 2)

 
Pour en savoir plus :

Les résultats détaillés seront publiés dans FemmExpat.com tous les mardis. Pour être sûr de ne pas en manquer, abonnez-nous à notre newsletter gratuite et bénéficiez d’un abonnement à taux préférentiel à notre Club Premium.

Les 2000 verbatims de l’enquête seront publiés progressivement sur la page Expat Value sur Facebook et le dossier de presse complet est disponible sur le groupe Expat Value de Facebook. N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions sur expatvalue@expatcommunication.com ou dans le groupe Expat Value !

méthodologie

--

FemmExpat vous recommande les articles suivants :

4 secrets pour garder la pêche quand on cherche du travail à l’étranger

Les 9 conseils essentiels pour trouver du travail à l’étranger

Une question clé à se poser pour avancer dans sa recherche de travail à l’étranger

Les 10 infos indispensables sur la carrière des conjoints expatriés (Expat Value 1)

Les conditions du départ en expatriation : mais qu’allaient-ils faire dans cette galère ? (Expat Value 2)

Pourquoi les conjoints expatriés veulent-ils donc travailler ? (Expat Value 4)

Le divorce en expatriation : stop à l’intox ! (Expat Value 4bis)

11 obstacles au travail des conjoints à l’étranger (Expat Value 5)

L’expatriation, impasse ou booster professionnel pour le conjoint ? (Expat Value 6)

Petits secrets de ceux qui ont trouvé du travail à l’étranger (Expat Value 7)

Conjoint expatrié : un accompagnement rare et pas toujours adapté (Expat Value 8)

Expatriation : et si le bonheur était juste là, finalement ? (Expat Value 9)

L’expatriation, lieu de tous les clichés de genre (Expat Value 10)


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à ne pas manquer

Pas d'évènements prévus pour le moment.

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !