Connexion en tant que membre

Le Couple Ma vie en expatriation

L’expat, une affaire de couple !


L'expat, une affaire de couple !Ca y est ! Les résultats de la deuxième vague de la grande enquête Expat Communication (l’éditeur de FemmExpat) sur l’impact de l’expatriation sur le couple et les doubles carrières sont sortis ! On en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui ont pris le temps d’y répondre. Et on vous en livre aujourd’hui les messages essentiels qui en ressortent.

L’expatriation, une affaire de couple

Français, le saviez-vous ? Vous êtes 4 sur 5 à vous expatrier en couple. L’expatriation est donc une affaire de couple.

Ce couple a plutôt entre 35 et 45 ans. Il est pluri-expatrié (2,5 expatriations en moyenne), très diplômé (75% ont un Master ou plus) et polyglotte. En effet, vous parlez souvent deux langues en plus de votre langue maternelle.

Des décalages au sein du couple

Pour celui ou celle qui est à l’origine de l’expatriation, cette expérience professionnelle à l’expatriation est majoritairement considérée comme une promotion. Mais le décalage vient du constat pour celui ou celle qui suit (le fameux conjoint suiveur).

Pour lui (enfin, en grande majorité, pour elle, puisque 90% de ces conjoints suiveurs sont des femmes), l’expatriation est une régression dans leur carrière. Les postes qu’ils trouvent sont inférieurs à leurs attentes. Et pour un tiers d’entre eux, c’est le mot sacrifice qui vient en premier…

L’expat, une source de richesse pour la famille

Si au niveau professionnel, les décalages sont difficiles à vivre, de manière unanime vous estimez que vivre à l‘étranger est une source de richesse pour la famille. Vous êtes d’ailleurs peu nombreux à rentrer avant la fin de la période initialement prévue pour votre expatriation.

Vous êtes également nombreux à trouver que l’expatriation a un impact positif sur le couple. Mais surtout, à 90%, vous trouvez que l’expatriation est très positive pour vos enfants ! 82% d’entre vous partent d’ailleurs en expatriation avec leurs enfants.

La peur du retour

Vous êtes 43% à être inquiets sur votre capacité à trouver un emploi à votre retour d’expatriation. Vous avez notamment des doutes sur votre capacité à vous réadapter une fois de retour au pays.

Autres préoccupations

Emploi et retour ne sont pas vos seules préoccupations. La pollution occupe aussi une grande part dans vos inquiétudes. Suivie de l’offre de santé et l’augmentation du coût de la vie.

Recommandations
  • Se renseigner

L’expatriation ne se vit pas comme un simple déménagement ou un voyage de vacances. Elle doit donc se préparer comme telle. Avant de partir, il s’agit donc de se renseigner soigneusement sur les avantages et les sacrifices qu’elle implique.

Vous trouverez toujours plein d’infos sur ce sujet sur FemmExpat et Expat value. N’hésitez pas également à vous faire aider avec les stages et les coachings d’Expat Communication.

  • DiscuterChérie(e), on s'expatrie !

Vous partez à deux, l’un est à l’origine du départ, l’autre suit. Vos positions ne sont pas les mêmes, vos ressentis non plus. Alors posez-vous et prenez le temps de discuter et de vous poser les bonnes questions.

Quels sont les objectifs d’un départ ? Quels risques accepter ? Comment remédier aux décalages dans le couple pour qu’aucun n’ait l’impression d’être sacrifié ?

N'hésitez à vous procurer le livre Chéri(e), on s'expatrie, d'Alix Carnot. Il est bourré de conseils et de quizz à faire en couple pour vous poser les bonnes questions.

  • Se protéger

Un départ en expat se prépare. Regardez bien votre protection santé. Et pour le conjoint, pensez-bien à la retraite. Vous trouverez plein d’infos sur le sujet sur les sites de la CFE (Caisse des Français de l’étranger) et du groupe Humanis.

  • Anticiper son retour

Le retour, pensez-y avant le départ ! C’est souvent là que se jouera son succès. Ne le mettez pas sous le tapis et gardez-le toujours en tête…

  • S’entourer

En expatriation, ne restez pas seul-e-s. Avec FemmExpat déjà, son annuaire et son groupe Facebook. Trouvez aussi les bons réseaux, professionnels (on pense bien sûr à Expat Value, mais il y a aussi les réseaux professionnels locaux) ou simplement francophones, notamment avec la FIAFE. N’hésitez pas non plus à aller vers les autres communautés.

Bien sûr, nous avons hâte de vous en dire plus. Alors comptez sur nous pour développer le contenu extraordinaire fourni par cette grande et belle enquête !

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !