Connexion en tant que membre

Le départ Les Enfants Vie familiale & sociale

ADOS ET DEPART EN EXPATRIATION : COMMUNIQUEZ AVEC EUX


Adolescents et départ en expatriationL’adolescence est une période de développement humain physique et mental entre l’enfance et l’âge adulte. Une expatriation est une période pendant laquelle on vit hors de son pays d’origine.

Chacun de ces états provoque changements, mouvances, bouleversements. Quand vous mettez les deux dans un shaker et que vous secouez le tout, vous vous trouvez face à un adolescent expatrié ou en phase d’expatriation et c’est chaud !

L’idée de s’expatrier va provoquer chez l’adolescent des sentiments contradictoires : excitation de connaître autre chose, de sortir d’une routine, d’un système qui ne lui convient pas, mais aussi perte de repères, une rupture avec son cercle d’ami, avec une vie somme toute dont il connaît les codes  et s’en accommode.

Même si l’ado n’extériorise pas toujours ses sentiments, en particulier pour les garçons, il s’agit de porter à tous les stades de l’expatriation mais surtout lors de l’annonce du départ et du  retour, une vigilance particulière à cet enfant.

L’ANNONCE FAITE A L’ADO

Les ados ont besoin de clarté : avant de lui annoncer le projet d’expatriation, il faut déjà qu’entre les parents le sujet soit bien clarifié et les deux conjoints d’accord sur le discours  à adopter (pourquoi on part, les bons côtés, les côtés les plus difficiles)

Annoncer à tous les enfants, ados compris, en même temps,  que l’on part en Chine, au Brésil, etc. dès que le projet est bien engagé, pas avant on risquerait de les déstabiliser pour rien. Cela se fait dans un lieu calme, au bon moment !

Ce sont les parents qui donnent les règles du jeu de la discussion « Nous allons vous parler en premier, ensuite vous pourrez poser toutes vos questions, et nous répondrons au mieux… » Et se mettent aussi dans une attitude bienveillante, prêts  à les entendre,  à les écouter,  et à respecter leurs  réactions négatives.  L’objectif étant d’instaurer autour de ce projet un dialogue de confiance, qui ne soit pas unilatéral : chacun est partie prenante dans la réussite de ce projet, et la réussite commence dès maintenant.

La première discussion ne doit surtout pas être la dernière, car vous savez tous, que dans un projet d’expatriation, chaque jour apporte son changement, et le maintien de l’information au sein de la famille est primordial.

DONNER DE L’INFORMATION PRECISE

Les adolescents, bien que ce ne soit pas toujours très visible, ont besoin de repères pratiques. Chaque information est importante :  une information qui peut sembler  minime voire excitante pour vous   (on restera finalement 5 ans au lieu de 3)  est capitale pour votre ado qui pense à son avenir à son devenir.

Les informations pratiques ont une résonance particulière pour l’adolescent : logement, durée de l’expatriation, le lycée, les activités, les infos sur le pays, la date précise du départ, la date du déménagement, ce qu’il peut emporter, comment il pourra communiquer, etc…

Des informations sur sa future vie vont le rassurer comme ils vous rassurent aussi vous-même : quels autres ados il y a sur place, qu’est-ce qu’ils font, quel sera le périmètre de liberté ULTRA IMPORTANT (devrais-je  dépendre de la voiture de Maman ?  du bus de l’école ? Pourrais-je aller au cinéma  ?  … Pour les filles suivant les pays restrictions de liberté, Etc… la liste est longue),  combien de temps prendra l’adaptation, et qui pourra m’aider ?

PRENDRE LE POULS REGULIEREMENT

Cela va passer par une bonne communication. Peut-être pas en quantité, car vous pouvez être seule avec les enfants et gérer : le déménagement, votre boulot, les papiers, la scolarité, etc… etc… et donc faire un séminaire « l’expat et mon ado » chaque semaine sera peut-être un peu contraignant. En revanche, demandez-lui  de temps en temps ce qu’il ressent, exprimez vous aussi ce que vous ressentez. Le plus important c’est de ne pas pendant cette période, vivre à côté et perdre le « contact » et si vraiment la communication est trop difficile, pensez à un tiers pour l’aider.  (Ateliers Expat communication, coaching, psychologue, etc. )

Si votre ado est vraiment fermé au projet et que vous, vous pensez que c’est tellement chouette cette expat (depuis le temps qu’on y pensait avec Jules ! )  Mettez-vous simplement un moment à sa place, mesurez les efforts qu’il doit faire (quitter Juliette  ou Julien par exemple) pour traverser tous ces changements. Nos désirs, nos motivations ne sont pas forcément  partagés  par nos  ados et c’est légitime.

LES IMPLIQUER ET LES MOTIVER  DANS LA REUSSITE

Bien sûr, ce ne sont pas sur leurs seules épaules que se joue la réussite de cette expatriation, mais ils font partie de l’équipage  et si lui navigue  vent debout c’est  toute la famille qui en souffre et qui n’avance pas.

Ils ont besoin de nous, mais nous avons aussi besoin d’eux, de leur aide pratique et morale, surtout dans la phase avant le départ, où souvent la mère (ou le père)  se retrouve seul(e) , et  est débordé(e).

Pour les impliquer il faut aussi leur faire confiance, relâcher la pression, donner de l’oxygène, et pourquoi pas marquer cela en lui offrant par ex un bon outil  pour communiquer (IPAD , ordi ou autre etc.)

De ces ados on pourrait encore écrire de longues pages, une dernière question à aborder avec eux mais on y reviendra : la sécurité dans certains pays, la législation par rapport à la drogue, à l’alcool… etc. Ce qui est mineur en France, peut devenir très grave dans d’autres pays.

Ah ces Ados …. ! Bon courage

Corinne
Co-fondatrice d’Expat Communication, Corinne est directrice de la formation et experte en accompagnement à l’international. Elle anime régulièrement la formation « réussir son expatriation » et « réussir son retour » entre autres, et désormais elle aura sa tribune sur le site « la tribune de Corinne »  pour  partager avec vous  son expertise et ses conseils tout au long de votre expatriation. 

Ateliers adolescents :

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :
Comment maintenir la motivation chez les adolescents ?
Le retour de l'ado en France

 

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !