Connexion en tant que membre

La famille Le départ Les Enfants

Dites les parents, quand c’est qu’on sait où on va ?


  Par un Petit Roux en Chine.

Dites les parents, quand c’est qu’on sait où on va ?2En juin, on part ! On quitte la Chine et les copains ! Je ne suis pas étonné car depuis mon premier jour à Shanghai je sais qu’un jour il faudra tout quitter.

Dans un mois les déménageurs seront partout dans la maison, il faudra écrire sur chaque carton: Chambre Pierre, chambre Augustin, Chambre Baptiste, cuisine, salon… Ce que je me demande c’est quelle destination finale on donnera au chauffeur du camion. Car pour le moment on ne sait pas. On part, oui ! Mais ou ? Mystère !

 Les parents nous rassurent, c’est souvent comme cela avec les entreprises et les familles d’expatriés. La seule certitude qu’on a pour septembre, c’est qu’on sera en famille quelque part !

 J’ai pas peur, j’aime bien cette période. On n’est pas encore triste de quitter tout le monde et on s’amuse à imaginer notre prochaine école. Mon père se donne du mal pour éclaircir la situation. Il est parti en France depuis quinze jours à la pêche au boulot ! Tous les jours il rencontre des gens, et chaque soir il appelle ma mère au téléphone. Elle chuchote, je n’entends pas bien alors je regarde la tête qu’elle fait. Elle sourit, fait la grimace, éclate de rire et se précipite sur l’ordinateur.

Alors avec les frères on sait ce qui nous reste à faire, on attend et… « Maman est dans la cuisine ! Tous dans sa chambre ! », lance Augustin. 

J’allume son ordinateur et j’ouvre la rubrique « historique ». Il n’y a pas que les parents qui savent épier !

« Alors ou va-t-on cette fois-ci ? J’interroge 

Maman vient de consulter le site de... Augustin ménage le suspens… de l’ambassade d’Algérie !

- L’Algérie mais c’est où ça ? Je demande

- En Afrique ! Répond Baptiste

- L’Afrique, waouh, c’est super, c’est beau et on n’y est jamais allés ! Je dis.

En plus c’est du sérieux car maman est allée voir sur les sites de Femmexpat.com, Alger Accueil, lepetitjournal.com et même sur la page du lycée français d’Alger ! Reprend Baptiste.

“Calmos“ s’écrie Augustin, je vous rappelle qu’avant-hier on était tous partis pour Barcelone. Et la semaine dernière, les parents ont dit qu’il fallait absolument, au moins, nous inscrire dans un lycée parisien !

- C’est vrai, en plus regarde, on dirait qu’il y a une nouvelle piste… ajoute Baptiste.

- Encore ? laquelle ? je demande

- Berlin ! Dit Baptiste.

-Berlin en Allemagne ?

- Bah oui inculte, pas Berlin en Italie ! Moi j’y vais pas, reprend Baptiste! Il fallait le dire avant, je n’aurais pas pris espagnol en LV2 !

- ‘Ich bin ein Berliner’ déclare alors Augustin

- Ça veut dire quoi ? Je demande

- Décidément on voit que tu n’es qu’en cinquième ! dit Baptiste qui vient de faire un exposé sur la guerre froide et le discours de JFK. Ça veut dire « Je suis un Berlinois »

- Eh bien tu vois, comme ça tu connais déjà quatre mots ! Je dis.

Alors Augustin propose : on va faire le récapitulatif de ce qu’on sait et de ce qu’on ne sait pas : On sait qu’on habite Shanghai jusqu’en juin. On sait que le 15 juin la maison sera vide. On sait qu’on n’ira pas à Aix les Bains, Istanbul, Nantes, Versailles ou Barcelone. Toutes ces pistes sont tombées à l’eau les unes après les autres et cela fait du bien car ça déblaie le terrain ! Il reste Alger, Paris et Berlin !

- Oui mais on sait aussi qu’on n’ira pas faire du surf en Australie, ni de la plongée aux Philippines… je reprends tristement.

A chaque fois que cela se précise, les parents nous trouvent une activité sympa à pratiquer dans le futur pays d’expatriation… Pour l’Australie on était vraiment déçus. Heureusement on n’avait encore pas commencé les préparatifs du déménagement, pas comme pour Montréal ! Le containeur était parti et on avait rendu la maison. A la rentrée en septembre devant les copains ont été gênés !

Alors finalement vous n’êtes pas partis faire du chien de traîneau au Canada ? Nous avait lancé Ambroise.

C’était l’activité intéressante des parents pour le Canada et nous on l’avait dit à tout le monde !

- Et votre lapin ? Je dois vous le rendre ? avait demandé Thibault, il ne s’appelle plus Grignote mais Paulo et on l’aime beaucoup. 

- Du coup comment vous allez faire pour nous rendre tous les cadeaux de départ ? avait demandé Victor

Heureusement Simon avait ajouté : Je suis trop content que vous restiez ! 

Alors j’avais expliqué:

« Les parents ont reloué un appartement rue du Quai mais pour l’instant il n’y a rien dedans car le container est toujours au Havre, il faut le faire revenir. On campe dans le salon, on n’a pas de lit pour dormir et on mange des saucisses Knaki avec les doigts. »

Les frères et moi, les faux départs, les départs prématurés ou à la dernière minute, maintenant on s’y connaît ! On reste Zen.

 Cette année on aura voyagé virtuellement sur les 3 continents, on aura découverts les lycées français de 7 pays différents, on aura envisagé d’apprendre le turc, l’arabe, le tagalog, le catalan et l’allemand. Mon père travaillerait pour une agence de voyage qu’il ne pourrait pas mieux s’y prendre pour nous faire rêver et nous transporter d’un endroit à l’autre.

 Alors j’attends, je profite de cette période de transition où tout est ouvert, où j’ai l’impression que les parents ont le choix. Au final je sais que l’étape suivante même si elle est toujours excitante est aussi plus difficile : redémarrer une nouvelle vie avec la découverte d’un autre pays, d’une nouvelle école et de nouveaux copains ! Vive l’aventure !

PetitRoux-Couv« Un petit roux en Chine » de Marie Portal.

Illustré par Mélanie Abellan.

En vente en ligne :  www. unpetitrouxenchine.fr 

 Un petit roux en chine disponible dans les librairies parisiennes :

Le Phenix, 72 boulevard de Sébastopol 4e,

Librairie Lavocat,  101 avenue Mozart 16e,

Librairie Fei, 1 rue Frédéric Sauton  5e.

Youfeng, 45 rue Mr. le prince 6e 

FemmExpat vous recommande également de lire :

- Départ en expat : l'annonce faite à Marie, Pom, Pomponnette... et les autres !

- L'entre deux de l'expat : quand ça sent la fin mais que rien ne vient

- Lettre à mon tout petit

- Le livre : Un Petit Roux en Chine

- Tout le monde s'en va, je suis celui qui reste


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !