Connexion en tant que membre

Les Enfants Psycho

Ma nounou du bout du monde


nounou du bout du mondeLa nounou c’est ce petit nom affectueux donné à l’assistante maternelle qui s’occupe du jeune enfant lorsque les parents sont pris par des occupations le plus souvent professionnelles. Partie intégrante de la vie de l’enfant, elle s’immisce dans le quotidien familial et pénètre l’intimité du foyer. Elle assure le développement de l’enfant à travers son éveil et ses soins, et le stimule à travers des jeux et des comptines. Mais que se passe-t-il quand la famille est installée à l’étranger et que l’enfant est confronté à la double culture, celle de ses parents (qui est parfois déjà multiple) et celle de son environnement (qui est parfois si distincte) ? Quelle place prend alors la culture de la nounou, qui à son tour vient influencer l’enfant ?

 

Les responsabilités des nounous sont particulièrement importantes. Elles s’occupent à la fois des besoins primaires de l’enfant tout en assurant sa prévention et son éducation. Mais elle transmet également sa culture tandis qu’elle effectue ses soins, à travers sa langue, sa cuisine et sa façon d’interagir. Elle représente de cette façon un vecteur culturel déterminant. Des stratégies parentales existent alors parfois pour choisir l’origine culturelle de la nounou.

 

Quand la nounou est délibérément choisie de la même culture familiale elle vient renforcer l’influence culturelle d’origine. Elle parle la langue des parents, chante les mêmes comptines et imprègne l’enfant du même climat culturel. Une alliance éducative plus naturelle s’effectue entre les parents et l’assistante maternelle. Une nounou venue du même pays offre stabilité et consistance.

 

Lorsque la nounou qui est choisie provient d’une autre culture, la culture locale ou même une tierce culture, elle stimulera l’enfant d’une façon spécifique. Elle pourra confronter l’enfant à une autre langue que celle parlée par les parents, d’autres saveurs culinaires et d’autres façons d’interagir. Le soin porté à l’enfant se traduit d’ailleurs de façon distincte en fonction de l’origine culturelle. Dans les pays occidentaux on accorde une grande importance à la communication orale et visuelle. Il est important de parler, d’expliquer ou de chanter à l’enfant, de préférence en le regardant. Le regard devient source d’informations quant à l’émotion, tandis que le contact physique est un peu moins investi. Dans les pays du Maghreb en revanche, le regard peut être associé au mauvais œil, ce qui est alors source d’inquiétude. Les soins physiques comme les massages sont en revanche valorisés. En Afrique on porte sur le dos les enfants pendant de nombreuses années alors que les occidentaux estiment que garder dans les bras trop souvent un bébé le rendra capricieux. Le contact avec l’enfant est ainsi influencé par la culture d’origine et peut être source d’interprétations diverses. Une nounou venue d’ailleurs offre altérité et originalité.

 

De cette façon, l’interaction qui se joue entre la nounou et l’enfant favorise une transmission culturelle au travers d’une relation marquée par l’affect. La nounou est ainsi un élément extérieur qui pénètre la famille à l’intérieur de son fonctionnement et participe à un certain degré à un métissage culturel de l’enfant ou bien au renforcement de la culture familiale. Comme le dit Marie Rose Moro : « On considère implicitement que la nounou ne transmet pas sa culture en même temps que les soins du quotidien. Or elle transmet, par la langue ou même sans parler la langue, par les soins qu’elle prodigue, par sa manière de faire avec le bébé, toute une vision du monde et du bébé dans ce monde. ».

 

Ma nounou du bout du monde reflète ce lien que je souhaite offrir à mon enfant dans ce pays qui n’est pas le mien. Qu’elle vienne de ma communauté ou d’une autre, elle permet à mon enfant de grandir et de s’épanouir selon des principes qui me sont importants. En vivant ailleurs, ma nounou est comme un doudou qui rassure et permet à mon enfant de mieux s’éloigner pour explorer son environnement emprunt de différences. Ma nounou du bout du monde appelle à découvrir le monde dans sa diversité.

 

 

Plus d’informations : Marie Rose Moro, Nos enfants demain, Editions Odile Jacob

 

Par Magdalena Zilveti Chaland

 

Magdalena-Chaland-Zilveti2.JPGMagdalena est psychologue-coach, experte en gestion des émotions auprès des francophones résidant à l’étranger.  Elle est installée en Californie depuis plus de 10 ans.
www.intelligence-nomade.com

Plus d’informations sur les répercutions psychologiques de l’expatriation : le livre « Réussir sa vie d’expat » Magdalena Zilveti Chaland, Editions Eyrolles, 2015

 

--

 

FemmExpat vous conseille de lire :

Réussir sa vie d’expat et s’épanouir à l’étranger – par Magdalena

Adolescents : une expatriation déstabilisante – par Magdalena

FIGT : l’expatriation, des émotions aux solutions


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !