Connexion en tant que membre

Culture Grande-Bretagne

William Turner : un peintre toujours d’actualité


turner-london-c-AFPJanvier ramène la pluie sur Londres et avec elle, le plaisir d’explorer les musées dont la ville est si bien pourvue.  Ainsi la Tate Britain, vaste bâtiment victorien au bord de la Tamise à Pimlico qui présente actuellement « Late Turner- Painting set free », une rétrospective d’œuvres de William Turner, reflets du dernier stade de sa vie. Dépêchez vous, il ne reste que quelques jours !

Avec près de mille tableaux et des milliers d’aquarelles à son actif,  Joseph William Mallord Turner est l’un des peintres romantiques les plus prolifiques qui soient, et ses dernières années n’ont jamais montré une baisse de production, au contraire, comme le montre l’exposition qui retrace les seize dernières années de la vie de l’artiste, de 1835 à sa mort en 1851.  Né à Covent Garden, Londres en 1775, d’une famille modeste, il est admis à la Royal Academy of Arts dès l’âge de 15ans.  Très vite, ses peintures, remplies de couleurs étonnantes, lui valent la gloire, le confort et le surnom de « peintre de la lumière ».  En 1835, il a soixante-ans,  un âge avancé pour l’époque.  Il ne cesse d’exposer et de travailler à l’Academy, explore de nouveaux formats ou retravaille ses œuvres avant qu’elles ne soient exposées.  Ses aquarelles, ses tableaux racontent encore la vie dans les pays d’Europe continentale que ce voyageur infatigable n’a cessé d’explorer, carnets de croquis en main : l’Italie, avec des vues de Venise, ses canaux et ses églises, d’une lumineuse beauté (1836), l’Allemagne (1839), la Suisse et ses lacs (de 1840 à 1844), la diligence au départ de Bruxelles.  La France sera en 1845 le dernier pays où il se rendra, remontant le long des côtes normandes.  Il sera même invité au dîner familial de Louis-Philippe, comme le montrent les croquis du château d’Eu réalisés le jour-même. Dans cette Europe en grande ébullition industrielle, Turner qui avait autant le goût de la couleur et des paysages que celui de l’Histoire n’a jamais cessé d’évoquer celle-ci dans ses œuvres.  Deux tableaux présentés à la Tate laissent entrevoir une locomotive déchirant une campagne anglaise noyée de brume, un bateau à hélices traversant un lac suisse, ce qui fait de notre londonien le premier artiste européen à avoir jamais montré, dans son style sublimé, les toutes nouvelles machines à vapeur.

Le style sublimé est en effet ce qui caractérise le plus les œuvres des dernières années de Turner.  La précision du dessin s’efface dans des atmosphères brumeuses, des montagnes au sommet à peine esquissé se confondent avec le ciel, les scènes historiques ou mythologiques incitent à la méditation, les personnages sont plus évoqués que réellement mis en scène.  Les méchantes langues murmurèrent que sa vue baissait, ceci expliquant cela.  Il est vrai que les détracteurs ont abondé dans la vie de Turner, critiquant son goût immodéré pour les couleurs, reflet à leurs yeux d’un esprit dérangé.  Son utilisation intense d’un jaune éclatant en particulier lui avait valu à une époque le surnom de Nain jaune.  De fait, dans les dernières années de sa vie, de plus en plus excentrique et solitaire, il s’installa de façon anonyme dans une petite maison de Chelsea vivant avec une femme sans être marié, résistant quelques temps aux maladies et aux fatigues de l’âge, avant de mourir le 19 Décembre 1951.  La légende dit que sur son lit de mort, ses derniers mots furent : « Le soleil est Dieu » …

Cette exposition est en effet la dernière consacrée au peintre avec la sortie du biopic, MrTurner, un film de Mike Leigh avec Timothy Spall dans le rôle titre.

Ariane Sauvage.
Londres

Film : MrTurner

Femmexpat vous conseille de lire :

Livre : "London Ventures : Forty-seven chronicles" : interview de Séverine Meunier

Les sacs personnalisables Nouï, de Londres à Montréal

La Moonwalk, une aventure entre copines expats pour une vraie cause


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à ne pas manquer

Pas d'évènements prévus pour le moment.

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !