Connexion en tant que membre

La Maison Vie perso

Mes cartons, j’en fais quoi ?


cartons déménagementMes cartons, j’en fais quoi ? Arrivés par bateau, avion ou camion, empilés dans les pièces de votre nouvelle maison comme des villes éphémères, entassés pliés dans l’entrée, ils sont partout !

D’abord les déménageurs ont tout vidé. Replaçant la porcelaine de limoge dans le vieux bahut normand qui tient finalement bien le coup après 4 déménagement sur deux continents. Alignant les livres dans le désordre sur la bibliothèque Ikea qui commence à souffrir. Fourrant les piles de draps et de serviettes dans les placards intégrés. D’abord, ça ressemblait à un tourbillon. Rapidement, le tas de cartons s’est dématérialisé. C’était magique !

Puis les déménageurs sont repartis, emportant avec eux la pile de cartons vides et laissant un certain calme pas vraiment désagréable. En tant que femme parfaite hyper bien organisée, il ne te reste alors plus qu’à poser tes nouveaux rideaux.

Et pour les autres ? Toutes celles qui n’ont pas trouvé une place pour chaque chose dans les deux jours de tourbillon avec les déménageurs ? Vous allez découvrir quelques cartons esseulés ici et là, ou squattant en bande les pièces plus ou moins oubliées de votre nouveau chez-vous.

Meubles improvisés

Besoin d’une table basse, d’une desserte dans l’entrée ? Le carton accueillera rapidement un verre, on y posera son sac en rentrant de sa première virée au supermarché, on s’y assiéra pour retirer ses chaussures, fourbue après notre première journée de boulot.

Bref, le carton non vidé se fait ainsi oublier en se rendant presque utile. Jusqu’au jour où tu invites ta nouvelle copine/une autre maman/une collègue du boulot. Et le marron terne du carton te crie à la figure que, non, c’est plus possible.

Tu vides, tu ranges. Et il ne te reste alors plus que des carcasses plates.

Du rêve pour les enfants

Mes cartons, j'en fais quoi ?Si tu ne le plie pas, tu peux donner les cartons vides à tes enfants. Armés de feutres, de ciseaux, parfois d’un peu de scotch (prévois quand même plusieurs rouleaux, les enfants sont généreux en scotch), ils créent des voitures magiques, des fusées arc-en-ciel et des cabanes insolites pour accueillir leurs aventures.

Et toi pendant ce temps, tu peux vider le reste de tes cartons.

Des meubles pas du tout improvisés

Pour les fortiches du bricolage, celles qui ont de la place, de la patience et un peu doigté, tu peux garder tes cartons pour en faire des meubles. Tu trouves plein de tutos sur Internet. Tu dessines les plans, tu découpes, tu emboîtes, tu colles, tu décores et hop (enfin hop, c’est vite dit, compte quand même plusieurs jours et quelques crises de nerfs pour te repérer dans les plans), tu as fait une jolie table de chevet pour le petit dernier. Ikea n’a qu’à bien se tenir, la reine du meuble en kit, ce sera toi.

Des cadres originaux

T'as bien envie de faire quelque chose de sympa avec tes cartons, mais le meuble en carton, ce sera au prochain déménagement. Tu peux essayer le cadre. Ça demande moins de place et de temps qu’un meuble. Et tu pourras encadrer les premières photos de ton nouveau pays d’une façon personnelle et originale.

Quand tu en auras marre d’avoir du carton plein les murs, tu pourras aussi proposer tes créations pour la prochaine foire artisanale caritative de Noël. Vive le Christmas Bazar !

Et encore mille autres petites idées

Parce si tu prends un bout de carton, que tu le plies en deux et que tu colles aux deux extrémités des capsules de bouteilles, tu donneras à tes enfants les meilleures castagnettes pour te casser les oreilles.

Ou si tu es un peu artiste, tu peux transformer tes cartons en des tableaux plein de rêves comme Leonor Barbara.

Mes cartons, j'en fais quoi ?

Tout ça pour te dire, chère lectrice de FemmExpat, que les cartons, c’est pas juste une malédiction. On en a toute un dernier qui traine longtemps sous l’escalier. Mais finalement, ça peut vraiment être fun, un carton !

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

5 étapes pour se créer son chez-soi en expatriation

Les Accueils, pourquoi j’y vais ?

9 bonnes raisons de s’inscrire à un atelier d’écriture à distance en expatriation


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !