Connexion en tant que membre

Carrières Chine Ma destination Ma vie en expatriation

S’expatrier en Chine et y trouver un travail, est-ce facile ?


S’expatrier en Chine et y trouver un travail, est-ce facile ?Avec une économie en constant développement, et même récemment annoncée officiellement comme première puissance économique mondiale, nombreux choisissent, charmés par la Chine, de quitter leurs pays afin de saisir les opportunités d'affaires offertes par l'empire du Milieu.

Effectivement, les occasions de démarrer une activité professionnelle ne manquent pas et les demandes de la Chine en matière de compétences étrangères ne cessent de s'accroitre, cependant le marché du travail chinois est devenu de plus en plus concurrentiel avec l'intérêt grandissant des professionnels à son égard.  Il faudrait, alors, trouver le moyen de se distinguer parmi les postulants étrangers.

Question sur l'inégalité entre homme et femme

Quelques signes laissent encore transparaître une discrimination à l'égard de la femme dans le monde professionnel. Cela est causé, comme dans beaucoup de pays, par les habitudes et les traditions ancrées dans la société chinoise.

Malgré ce fait, les femmes sont de plus en plus actives dans la participation à l'économie du pays. Un récent sondage a montré que 38 % des postes de cadres supérieurs sont occupés par des femmes, dans les entreprises : en même temps encouragé par le gouvernement, la société chinoise tend donc à mieux appliquer l'un des préceptes du communisme chinois déclaré par Mao : les "femmes soutiennent la moitié du ciel".

Le visa de travail Z

Afin d'avoir le droit de travailler en Chine, il vous faut impérativement avoir un visa Z. Vous devez vous rendre auprès de l'ambassade de Chine en France (si vous êtes de nationalité française) pour effectuer votre demande de visa. Pour l'obtenir, vous devriez être titulaire d'au moins un bac +3 avec deux ans d'expériences professionnelles dans votre domaine.

Par ailleurs, il est à noter que maintenant le gouvernement encourage activement les entreprises chinoises à embaucher avant tout des... Chinois, bon nombre de ces sociétés ne sont pas autorisées à engager des étrangers.

Pistes pour avoir un travail en Chine

Guanxi. Retenez ce mot, ou plutôt ce concept.

Il est vrai, trouver un emploi avant même votre arrivée sur le territoire chinois vous facilitera indéniablement la tâche, tout au moins pour l'obtention de votre visa. Cependant, une pratique appelée guanxi ou réseautage s'observe dans tous les milieux professionnels en Chine et elle est très importante pour votre activité.

Vous devriez donc vous établir un réseau de différents contacts et d'amis afin de mettre sur pied vos affaires ou trouver votre job. Bien sûr, vos relations ne devraient pas se limiter à votre carrière professionnelle.

Pour ce faire, vous pouvez commencer dès votre vol pour la Chine. N'hésitez pas à converser avec vos voisins.

Vous pouvez aussi vous inscrire sur des forums spécialistes de la Chine comme bonjourchine.com afin de soumettre aux membres vos questions, participer aux discussions qui vous intéressent, organiser des réunions ou des soirées, etc.

Essayez de fréquenter des expatriés, une fois sur place. Les expatriés en Chine sont solidaires entre eux et n'hésiteront pas à vous aider et à vous donner des conseils et des astuces tirés de leurs expériences.

Langues et culture

Vous devriez avoir un bon niveau d'anglais et une connaissance appréciable du chinois, notamment le mandarin qui est la langue officielle et est donc connu par la plupart des habitants quels que soit les dialectes qu'ils utilisent.

Pour éviter les boulettes, il vous faut faire des efforts pour connaitre certains aspects essentiels de la culture, des us et coutumes en vigueur. Là encore, votre guanxi vous sera d'une aide importante.

Où chercher ?

Si vous n'allez pas démarrer ou délocaliser votre entreprise en Chine, mais que vous êtes au stade où vous recherchez un emploi, différents sites web peuvent vous aider dans votre démarche : des sites comme chinajob.com, timeoutshanghai.com, cityweekend.com.cn, monster.com.hk, etc. ; ou encore le site de l'ambassade de votre pays en Chine (ambafrance-cn.org pour la France).

Les plus recherchés sont les métiers de la logistique, des achats, des finances, les ingénieurs, les secteurs des hautes technologies, du design, du marketing, de l'hôtellerie et de la restauration, des cabinets juridiques et de conseils, de l'agroalimentaire, des produits cosmétiques, de l'environnement, du tourisme, de l'industrie du luxe. Les professeurs de langue étrangère (surtout l'anglais) sont aussi très sollicités. Moins vos compétences sont enseignées en Chine, plus vous allez avoir votre job facilement.

Investir en Chine, c'est-à-dire y créer son entreprise, est aussi un bon moyen de trouver sa place dans l'empire du Milieu. Bien entendu, il convient avant tout, comme dans tout investissement, de connaitre le marché chinois ainsi que les outils financiers et juridiques afin d'espérer une réussite à son entreprise. Voir ici quelques informations utiles à ce propos.

Ainsi, vendre ses compétences en Chine peut toujours se faire et les opportunités de travail sont nombreuses, malgré les démarches du gouvernement chinois qui impose des conditions plus contraignantes aux expatriés.

Un article de Bonjourchine.com : Voyage en Chine, étude et expatriation (Rédigé par Haingo Aris)

Femmexpat vous conseille de lire :

Chine : "Cuisine mei wenti"

Marianne, sage-femme à Canton

Mon expérience bénévole en Chine


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !