Connexion en tant que membre

Carrières Malaisie Témoignages

« Trouver un emploi en Malaisie ou en ASEAN », parcours d’Elisabeth


All 1 KL_E LaubelAprès plusieurs années d'expatriation et des expériences professionnelles réussies dans les affaires, Elisabeth Laubel a fondé en 2009 une structure destinée à faciliter la recherche d'emploi en Malaisie. Elle raconte son parcours à Femmexpat.

Intéressée par l’émergence de certains pays dans le monde, j’ai été expatriée plus de 10 ans (Russie dans les années 90,  Chine en 2007, et Malaisie). Sur la base de mon expérience professionnelle de plus de 20 ans en « Business Development » et « Corporate Strategy », j’ai pu mener des projets de reprise ou de création d’entreprise lors de mes différentes expatriations.

 

En 2008, je suis arrivée en Malaisie afin de suivre mon époux.

Grâce à mes compétences linguistiques et connaissances des affaires internationales, j’ai trouvé très rapidement un travail pour une entreprise minière Australienne.

Cependant,  en 2009, mon employeur a été frappé de plein fouet par la crise et mon contrat a pris fin. Je me suis alors retrouvée confrontée à la difficulté de disposer d’informations nécessaires à une recherche d’emploi en Malaisie.

 

Forte de mes précédentes expériences de chef d’entreprise, j’ai décidé de mettre en place une structure qui bénéficierait aux chercheurs d’emplois étrangers.

C’est ainsi que j’ai crée All 1 KL Sdn Bhd en 2009, dont le but est d’assister les chercheurs d’emplois et entrepreneurs à s’insérer sur le marché Malaisien, en disposant des informations pertinentes et surtout en renforçant leur réseau professionnel.

En effet, ce dernier point est un des éléments essentiels de mon activité : apprendre à construire et mobiliser son réseau a une importance essentielle dans la recherche d’emploi, pour les étrangers vivant en Malaisie.

Aujourd’hui, j’ai pu aider des centaines d’expatriés à se placer sur le marché du travail Malaisien, issus de plus de 30 nationalités différentes.

Avec le recul, je me suis rendu compte que les expatriés ne savent souvent pas comment mener et maximiser leur recherche d’emploi, et se font souvent de fausses idées sur la réalité du marché, en termes de salaire et de positionnement notamment.

Après plus de 5 ans d’expérience et de pratique du marché local, mes connaissances des entreprises sur place me permettent d’aider les candidats à adapter leur CV et préparer les entretiens d’embauche. La prochaine étape ? L’expansion de mon activité en ASEAN, en me mobilisant sur de nouveaux marchés qui deviennent attractifs pour les expatriés : Indonésie, Philippines et Vietnam.

 

Mes conseils pour trouver un emploi en Malaisie :

Je ne le dirai jamais assez : il faut construire son positionnement et son réseau ! J’incite tous mes clients à participer aux réunions que j’organise et à se rendre aux événements pertinents. Il est capital de s’investir à 100% dans sa recherche en se montrant disponible et ouvert.

Un autre point très important selon moi, oublier tout ce que vous saviez sur le marché du travail en France : renseignez-vous sur le marche local et rencontrez des professionnels du domaine. Vous vous rendrez sûrement compte que vos attentes n’étaient pas conformes à la réalité du marché, et pourrez ainsi mieux vous vendre auprès des employeurs avec les bons arguments.

Enfin, n’oubliez pas de revoir votre CV ! Les candidats font souvent l’erreur de seulement traduire leur CV français en langue anglaise, en oubliant de l’adapter aux besoins des RH locaux. Mettez en avant les compétences qui vous différent des candidats locaux, et vos expériences d’expatriation si vous en avez.

 

Sur les particularités du travail en Malaisie :

La particularité du travail en Malaisie réside dans sa multiethnicité.

Le pays compte 60% de Malais, 25% de Chinois Malaisiens, et moins de 10% d’Indiens Malaisiens. Même si les étrangers travaillent souvent avec d’autres expatriés, ils sont généralement amenés à côtoyer des locaux. Pour un expatrié, ce n’est donc pas une culture à assimiler mais plutôt trois avec lesquelles il faut savoir jongler en fonction des interlocuteurs.

Par exemple, les personnes d’ethnie Chinoise sont réputées pour être très exigeantes au travail, particulièrement si elles sont dans l’équipe dirigeante. De nombreux français ont ainsi des difficultés à s’intégrer dans des entreprises composées à 100% de Chinois. Leur faire perdre la face, c’est-à-dire leur démontrer leur tort sur un sujet, peut ruiner vos futures relations professionnelles jusqu'à la fin de votre contrat.

 

>> Les Malais sont perçus comme plus accessibles que les Chinois.

Ils sont plus ouverts et aiment faire découvrir leur culture locale aux nouveaux arrivants. Si vous dirigez une équipe composée de personnes Malaises, sachez qu’il faudra certainement vous entourer d’un personnel d’encadrement très actif capable de les guider dans un premier temps dans leurs tâches. Il ne faudra également pas oublier de prendre en compte le temps accordé aux pauses déjeuner et aux prières ! D’une manière générale, l’ambiance de travail est très agréable, les Malais sont des personnes enthousiastes et bavardes.

 

>> Si les Malaisiens sont accueillants, ils apprécient fortement que les étrangers montrent de l’intérêt envers leur pays.

Le meilleur moyen de vous intégrer est donc d’apprendre quelques mots de Bahasa, la langue locale, de vous montrer curieux lors des fêtes religieuses et de goûter la nourriture locale avec eux.

Les repas du midi sont souvent une excellente occasion de découvrir la culture locale : invitez vos collègues à déjeuner s’ils ne font pas le premier pas ! La nourriture occupe une place importante dans la vie des Malaisiens.

 

Elisabeth Laubel
Managing Director

All 1 KL Sdn Bhd
Foreign Talents in Asia
Site Internet : www.all1kl.com

 

Et pour toutes vos questions sur la mobilité internationale, rendez-vous sur notre site dédié à la mobilité internationale : www.expatvalue.com


bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

S'installer et vivre à Kuala Lumpur en Malaisie

A savoir avant de partir à à Kuala Lumpur 

Les loisirs à Kuala Lumpur

Conseils santé et bonnes adresses à Kuala Lumpur

Se déplacer en taxi à Kuala Lumpur

 

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !