Connexion en tant que membre

Expériences à l'étranger

Sandra, auteur artiste engagée pour les femmes et l’enfance


SandraDumeixAuteur, artiste, voyageuse engagée pour les femmes et les enfants, Sandra est candidates aux Trophées des français de l’étranger organisés pour la 4eme fois par notre partenaire et ami, LePetitJournal.com. Nous vous la présentons aujourd’hui. Son portrait est le premier d’une série consacrée à ces femmes expatriées qui ont postulé pour les Trophées et dont les histoires ont quelque chose de remarquable.

 

Soif de découverte, libre tel un oiseau, voyageuse dans l'âme... est une brève description de ma personnalité.

 

Très jeune, l'envie de découvrir le monde s'est présentée. A dix-sept ans, une ONG me propose de partir en mission humanitaire au Cambodge. Cette expérience me met face à la dure réalité que les femmes et enfants vivent. Pas du tout préparée à me confronter aux violences comme le viol, la vente d'enfants… des vies sur la décharge et dans les rues de Phnom Penh. Une grande détresse qui restera indélébile sur ces corps d'enfants.

 

La corruption et tout leurs travers me mettent hors de moi, cette injustice m’est irrespirable. Je poursuis les voyages humanitaires entre les Philippines où je découvre les enfants des rues qui snifent de la colle puis les enfants du désert de sel d'Uyuni en Bolivie.

 

Depuis mon adolescence, je me passionne pour l'écriture, la danse, la peinture, les arts. Textes de chanson, carnet de voyage, journal intime... toute situation, personne, oiseau chantant... est admirable à décrire. Le souhait de devenir journaliste international restera bien longtemps dans ma tête. 

 

 

Un arrêt de trois ans aux Pays-Bas, où je monte mon entreprise d'import-export. Tout se déroule merveilleusement bien, un bon travail, des responsabilités, un homme qui désire des enfants... Mais mon sourire s'atténue jours après jours. Ma vie de baroudeuse ne fait que commencer et ce rêve de partir en Australie, à la rencontre des Aborigènes revient nuit après nuit, me donnant l'élan de quitter l'Europe. Au départ, je me souviens annoncer à ma famille un retour au minimum dans cinq ans. Je ne pensais pas que le retour... ne se ferait pas.

 

A mon arrivée en Australie, je ne me sens pas à ma place. Au plus profond de moi, je sais que je suis venue chercher quelque chose, mais quoi exactement? Je ne le découvrirai que quatre mois plus tard, à ma rencontre avec Alexandre Guidicelli, un réalisateur de film qui m'embarque, suite à une discussion dans la cuisine d'un backpaker, pour le Kimberley et les terres Aborigènes. La force et les souffrances vécues sur ces terres me touchent et je me retrouve rapidement employée par le Gouvernement Australien comme travailleur social. La beauté de ce peuple, la sagesse qui se diffuse en leur présence, juste un corps qui se tient debout face à la jeune femme que j'étais m'émeut et je décide de rester vivre en Australie. Communautés après communautés, je prends conscience des fléaux qui ravagent ce peuple : alcool, abus sexuels en croissance et le nombre de suicides qui ne fait qu’augmenter chez les jeunes. Une association pour la défense des Droits Aborigène me recrute et je lutte, oui, je lutte de tout mon corps et de toute mon âme pour que ces êtres humains aient un droit de reconnaissance sur cette terre Australe, reconnue mondialement pour sa croissance économique. Terre Australe, à ne pas confondre avec le Monde Austral, le monde des voyages astraux des aborigènes. 

Lors d'un voyage en Thaïlande, je me retrouve hospitalisée, 3 jours de coma, 13 jours d'hospitalisation, je perds tous les minéraux essentiels à la vie... transfusée... je ne devrai plus être dans ce corps, pourtant... je le suis. Alors, je prends ma caméra et change complètement d'angle de vue. Ma vision se modifie jours après jours. Je pense qu'une maladie est une grande chance d'évolution et l'acceptation permet d'avancer vers un bien-être.

Quelques années plus tard, me voici à présent en Nouvelle Calédonie depuis 7 ans. Un grand travail d'écriture s'entame. Cette rage que j'avais emmagasinée s'expulse enfin de ma poitrine et de tout mon être. Mon premier roman, « La poussières des âmes » est sélectionné par le Gouvernement Calédonien et sera ainsi publié en Février 2015. 

 

Après une plume de colère et de haine, je m'aventure dans l'écriture d'une histoire d'amour, les liens forts entre deux âmes sœurs. 

 

SandraDumeix-SymphonieAnges"La symphonie des âmes" sortira en Septembre 2015 avec deux premiers livres jeunesse "La fée des roches", livre de méditation avec la présentation de six cristaux et un conte féérique "L'arbre aux cristaux". "Messages des anges" et "Je communique avec les Archanges" sera publié en Décembre 2015, un cadeau pour les enfants et adultes à glisser aux pieds du sapin de Noël.

 

Aujourd'hui, mon choix de travailler avec une maison d'édition me permettra de me soulager du gros travail de publication, distribution, relance commerciale et me consacrer à créer, écrire ... 

 

Mes projets pour 2016 se dessinent avec Louise, une femme originaire de Maré, une collaboration sur un recueil de poésies abordant le thème de la Femme et de l’Environnement. Egalement, un travail d'écriture avec les jeunes de Moravel, quartier défavorisé de Nouméa. Ainsi que l’écriture du Tome 2 de « La symphonie des âmes » et d’un roman sur le thème de la danse et les vertus thérapeutique de cet art.SandraDumeix-ArbreCristaux

 

 

Depuis deux mois, je travaille à mon compte, je propose des massages pour bébés et mamans. « Blossom et bébé » est une entreprise qui délivre à domicile un bien-être aux familles ainsi qu’en milieu hospitalier. Mon objectif est d’aider les femmes lors de cette période de changement à prendre soin d’elles et de les apaiser afin que leur bébé se portent au mieux. Découvrez ma page Facebook : Blossom et bébé pour des conseils en direct.

 

 

Egalement chroniqueuse depuis un an, vous pouvez me retrouver sur Les carnets de Mademoiselle. J’aide les jeunes auteurs à émerger, par la relecture de manuscrits, via des cours dispensés en ligne.

 

 

Les voyages, l’expatriation, m'aura apporté mon équilibre. Je pars tous les ans me ressourcer en Nouvelle Zélande où je collabore avec des chamans, des femmes Maoris concernant les vertus des plantes, de la guérison par le chant ...

 

Des amis me répètent souvent de "la chance" que j'ai de vivre à l'étranger, de poursuivre mes rêves... Avant tout, la vie est faite de choix. Le mien est de réaliser mes rêves avec une grande ouverture d’esprit pour accueillir la magie de la vie. Mon parcours m'aura apporté cette qualité qu'est la foi, le pouvoir de visualiser et s’exprimer afin de poursuivre le chemin, sans compter la sagesse des Aborigènes, l'acceptation sans jugement de ce monde.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur mon site internet : www.sandradumeix.com

Et pour me suivre au quotidien, sur ma page Facebook 

--

Pour en savoir plus sur les Trophées des Français de l'étranger : le site des Trophées des Français de l'étranger

Lisez aussi :

Participez aux Trophées des Français de l'étranger 2016

Les Trophées des Français de l'étranger 2015 : bravo !

--

FemmExpat vous recommande les articles suivants :

Raphaelle, un nouveau départ pour une vie Wanderfull
Vos blogs d'expats partout dans le monde
Ambre : mon tournant de vie en Equateur

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 00 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !