Connexion en tant que membre

Retour vie pro en France

Ma reconversion professionnelle… en quelques battements de cils !


reconversion professionelle Rentrer de l'étranger n'a jamais été facile pour moi, la nostalgie naissante du lieu que je quittais, l'impression de ne pas reprendre mes marques dans le pays que je retrouvais, à cela s'ajoutait bien sûr le stress de mon atterrissage professionnel.

Un retour à l'emploi sans joie

J'avais un souvenir compliqué de mon retour de New York alors quand je suis rentrée de Dubaï, j'avais un peu d'appréhension, nuancée par la joie d'être jeune mariée. Et là une spirale s'est formée, contre laquelle je ne pouvais rien faire. J'ai enchaîné des postes qui n'étaient pas pour moi, je multipliais les efforts dans le vide ; sous l'impulsion de mon mari, je m'initiais à l'immobilier, sans passion ; vivre dans une région agréable, le Lubéron, mais où le marché du travail est ingrat (peu d'emplois qualifiés) m'a isolée plus encore que si je vivais à l'étranger ; j'étais entre temps devenue mère et l'équilibre entre ce rôle que je prenais à cœur et un travail me semblait inconciliable...    

Une lueur de l'autre côté de l'Atlantique

La lueur dans le brouillard est venue... de l'autre côté de l'Atlantique ! Une de mes cousines américaines m'offrait une distraction quotidienne grâce aux produits cosmétiques qu'elle vendait sur internet et lors de réunions. J'ai d'abord fantasmé sur ses cils allongés par un mascara 3D aux fibres de thé vert puis sur le fond de teint qui donne un effet photoshop incontestable... Je fantasmais... et désespérais de ne pouvoir les acheter depuis la France.

Ensuite lors d'un voyage aux Etats-Unis, pour assister au mariage d'une autre cousine, j'étais toute à l'excitation de cette réunion de famille, j'avais un peu oublié les cosmétiques en question. Mais ma cousine me les fit découvrir : j'étais bluffée par la facilité avec laquelle elle les appliquait, j'avais déjà été maquillée, théâtre, défilé, tournage, plateau tv, mariage, séance photo… Mais c'était la première fois que face à mon reflet, je me sentais à la fois sublimée et en accord avec moi-même !

Le concept de sérendipité

J'ai toujours été fascinée par ce que les anglophones appellent la « serendipity », concept que nous connaissons peu en France et mot que nous utilisons encore plus rarement. La sérendipité est le fait de « trouver autre chose que ce que l'on cherche », comme Christophe Colomb cherchant la route de l'Ouest vers les Indes, et découvrant un continent inconnu des Européens. C'est une découverte faite par le concours du hasard mais aussi de la sagacité, une rencontre heureuse imprévue, le fait de trouver quelque chose alors même qu'on recherche autre chose.                                    
Et cette rencontre professionnelle était la plus inattendue de ma vie. Jamais je n'aurais pensé en un million d'années (heureusement qu'on ne vit pas un million d'années avec le nombre d'assertions que l'on profère ainsi et qui se révèlent ensuite fausses) qu'un jour je vendrais des cosmétiques en ligne ! Et pourtant c'est ce que je fais et que j'adore !                                          

Le grand saut

L'enchaînement a été aussi tourbillonnant que l'avait été la spirale précédente. J'étais happée par des heures de vidéos et tutoriels postés en ligne par les présentatrices aux quatre coins du monde. J'étais fascinée par les produits : l'impression d'avoir été coincée dans une capsule temporelle et de découvrir une nouvelle ère du maquillage ! C'est quoi un gel à sourcils ? J'étais absorbée par des pages de composition de produits : base végétale, pigments minéraux, produits non testés sur les animaux. Une certaine éthique m'attirait aussi : valoriser et encourager les femmes, leur donner la possibilité de créer leur entreprise seule et rapidement, un rêve à portée de main... J'étais époustouflée par les « mummy mascara », ces mères américaines qui ont rejoint cette aventure pour profiter un peu plus des premiers mois avec bébé et ont fini par ne jamais retourner au travail, ayant trouvé là bien plus qu'elles ne l'imaginaient. Mais j'avais des doutes... Si je me lançais, il faudrait quelques ajustements : quel pinceau utiliser ? Ça marche comment une caméra ? Cette couleur ne me va pas du tout... Tu es sûre ? Il faut une base sous le maquillage ?? Depuis quand ?   

J'en rêvais la nuit et ce qui m'a décidée, ce sont ces cercles d'entraide, d'échange, de partage que les présentatrices créent autour d'elles, la façon dont chacune tend la main à des personnes qu'elle n'aurait jamais croisées auparavant, la ferveur avec laquelle chacune prend soin des besoins de son équipe avant les siens. Et là, j'ai entrevu les choses sous un autre angle, je pouvais en un battement de cils, ouvrir ma propre entreprise !                                                                                                                                     

Alors j'ai fait le grand saut moi aussi !                                                                                                         

Depuis je vis toujours au milieu de la campagne mais je reçois des cadeaux à tester. Je fais des vidéos toute seule dans ma salle de bain mais quelques minutes plus tard, mes amies me donnent leur avis chacune depuis leur fuseau horaire. J'ai l'impression d'être connectée à tous les lieux que j'aime à la fois et de retrouver tous les métiers que j'ai aimé exercer auparavant. Je sais que si un jour je repars à l'étranger, je pourrai emporter mon entreprise dans ma valise. Je travaille aux heures qui me conviennent et je peux consacrer le temps que je veux à ma famille. Et j'ai enfin trouvé le moyen de sympathiser avec mes voisines !

Julie Baco

Retrouvez Julie sur sa page perso Facebook, sa page pro ou par mail julie.baco@gmail.com

--

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Le Job Booster Cocoon vu de l’intérieur

Facilitez votre retour à l’emploi

La tribune de Corinne : Se faire accompagner au retour en France – mesurez-vous combien c’est important ?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !