Connexion en tant que membre

Témoignages

« Je crée ma boite !!! » « Euh… tu es sûre ? »


une femme une idée un cheminQuand vous avez annoncé votre départ à l’étranger à votre famille ou à vos amis, les réactions ont pu être variées et parfois déconcertantes :

-

Un mélange d’envie : « Tu vas vivre entre New York, Londres et Paris ! Tu as vraiment de la chance ! » (Bon quand on sait qu’on part à NY en laissant sa fille de 17 ans à Londres et ses parents malades à Paris, on ne voit pas trop où est la chance).

-

De pitié : « il parait que c’est vraiment dur la vie là-bas ! » (Comme si c’était ça qu’on avait besoin d’entendre).

-

De ressentiment : « mais tu laisses tout le monde, tes potes, ta famille pour LE suivre ? » (Comme si on avait toujours le choix).

-

Bref ce n’était pas toujours simple, mais vous avez respiré un grand coup et vous êtes partie.

-

Et puis aujourd’hui, nouvelle étape, vous avez décidé de lancer votre activité, de créer votre boite dans ce pays où vous vous êtes installée, et vous êtes impatiente de l’annoncer à tout le monde !!!

-

STOP…

-

Comme tout créateur en herbe, vous vivez une phase excitante mais porteuse de beaucoup de doutes... Votre esprit d’entreprendre est une petite pousse fragile et il vous faut bien choisir le moment de le sortir de sa serre.

-

En effet, les réactions pourront vous déstabiliser en réactivant votre saboteur, vous savez ce petit diablotin qui vous souffle à l’oreille que vous n’êtes pas douée, pas à la hauteur, pas assez parfaite…

-

Alors si vous brûlez de l’envie de parler de votre projet pas encore lancé, je vous conseille plutôt d’aller sur des forums d’entrepreneurs sur le web, de participer à des groupes Facebook où l’écoute est bienveillante. Profitez des séances découvertes proposées par les programmes d’accompagnement à l’entreprenariat pour tester votre motivation, votre projet, et être sûre de vous poser les bonnes questions.

-

Et une fois que vous vous sentez plus sûre de vous, allez-y ! mais soyez préparée :

  • Parce que votre super copine avec qui vous buvez des mojitos et passez des après-midi à chiner ne va pas forcement voir d’un bon œil ce projet chronophage qui va vous éloigner d’elle…
  • Parce que votre maman restée en France va vous sentir encore plus ancrée dans ce lointain pays où vous décidez d’entreprendre…
  • Parce que votre sœur ne va toujours pas comprendre ce qui vous fait encore courir…

-

Alors, pour vous faire sourire et vous aider à relativiser, voici quelques-unes des perles entendues ou confiées par mes clientes, avec bien sûr, quelques conseils pour bien réagir !!

-

  • Ah bon, mais tu es qualifiée pour ça ?
    • Le diablotin : « tu n’es pas à la hauteur ! »
    • La réponse : « je ne sais pas tout mais j’ai déjà fait ceci ou cela et j’ai entrepris une formation à distance »

-

  • Heureusement que Jules gagne bien sa vie car ce n’est pas avec ton truc que tu vas pouvoir t’acheter tes fringues !
    • Le diablotin : « tu n’es pas capable de gagner de l’argent toute seule ! »
    • La réponse : « tu crois, tu as fait cette expérience ? raconte ! »

-

  • C’est cool tu vas avoir plein de temps pour toi, pas comme moi qui bosse 5 jours par semaine !
    • Le diablotin : « lâche ton job ! tu vas te reposer en créant ta boite !»
    • La réponse : « il est bien connu que c’est la principale raison de créer sa boîte ! »                                                                                                                                                                                                                                               --
  • Comment tu vas faire à ton retour en France avec ce trou dans ton CV ?
    • Le diablotin : « il faut choisir la sécurité »
    • La réponse : « je pense qu’une expérience d’entrepreneur est au contraire à mettre en avant sur un CV ! et de toute façon une boîte qui ne comprendrait pas cela n’est pas pour moi ! »

-

  • J’ai une copine qui a lancé la même chose mais ça n’a pas marché…
    • Le diablotin : « tu ne vas pas y arriver ! »
    • La réponse : « si je me plante ce n’est pas la fin du monde, je referai différemment ! »

-

  • C’est super à la mode, toutes mes copines se sont lancées là-dedans !
    • Le diablotin : « tu es finalement très banale ! »
    • La réponse : « oui il y a un vrai marché et mon approche est innovante »

-

  • Ton mari, il est d’accord ?
    • Le diablotin : « tu n’existes pas en tant que telle »
    • La réponse : « tu sais que ça fait exactement 50 ans que les femmes ont le droit de choisir un métier sans demander l’avis de leur mari ? » (mais entre nous, il est super important que votre mari vous soutienne dans votre démarche !)

-

  • Tu ne ferais pas mieux de faire un bébé puisque tu as du lâcher ton job ?
    • Le diablotin : « tu ne pourras pas tout concilier ! »
    • La réponse : « l’un n’empêche pas l’autre et je crois que c’est une décision qui n’appartient qu’à nous ! »

-

  • Mais comment tu vas faire avec tes enfants ?
    • Le diablotin : « tu devrais avoir honte, mauvaise mère »
    • La réponse : « comme toutes les femmes qui travaillent et dont les enfants sont parfaitement normaux ! »

-

Je vous ai vu sourire à cette lecture et vous avez raison, car ceux qui formulent ces remarques vous aiment sans doute beaucoup !

-

Ayez à l’esprit que la personne qui vous critique ne parle pas de vous mais le plus souvent d’elle : elle projette ses peurs, ses attentes et ses besoins qui ne sont pas les vôtres !

-

Alors gardez votre sens de l’humour et votre cap, car le meilleur moyen de répondre aux angoisses de vos proches, c’est encore de réussir !

-

Par Dominique

DominiqueFemmeIdéeCheminLogoFemmeIdéeCheminDominique Descamps vous conseille avec pragmatisme  et bonne humeur sur le chemin de l’entrepreneuriat, avec "Une femme, une idée, un chemin".

www.unefemmeuneideeunchemin.com

 

--

FemmExpat vous conseille de lire :

Expatriation, boulot nomade : mon bureau est dans mon sac !

Devenir auto entrepreneur

Créer une entreprise en France

L'isolement de l'entrepreneure expatriée est une vraie force

Solène, entreprendre pour mettre ses valeurs au coeur de sa carrière

Les réseaux professionnels féminins indispensables


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 26/02 – Job Booster Cocoon

    janvier 26 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  2. 28/01 – Atelier Expat « partir du bon pied », poser les bases d’une expatriation réussie

    janvier 28 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  3. 29/01 – Atelier Expat « Identifier ses atouts sur le marché de l’emploi »

    janvier 29 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !