Connexion en tant que membre

Carrières Expériences à l'étranger Réseaux Professionnels Retour vie pro en France Témoignages

Réseau, network : si utile, si difficile à activer


 

ArianeLeglobalLa question de Domitille : 

Chère Ariane,

J’ai lu avec attention les résultats de l’enquête Expat Value sur les carrières des conjoints expatriés. Il y est dit clairement que pour 81% des conjoints, le retour à l’emploi passe par le réseau. C’est une information que je connaissais déjà mais le problème c’est que moi, le réseau, ça me met mal à l’aise ça m’agace, ça me tétanise, ça me paralyse. Bref, je n’ai pas envie. Auriez-vous une piste pour m’aider à changer d’avis ?

Domitille

 

La réponse d'Ariane :

Chère Domitille,

Vous n’êtes pas la seule à réagir ainsi, et pas seulement chez les expatriés. Les informations qui circulent sur le réseau sont souvent caricaturales si bien que beaucoup sont agacés par ce sujet. C’est pourtant un point fondamental.  Je vous propose de reprendre le sujet du début en vous écoutant. Pourquoi êtes-vous si réfractaire au réseau ? Il y a certainement une bonne raison là derrière…

 

6 raisons de détester le networking

Souvent, les expatriés renâclent devant le réseau.  Voici comment beaucoup d’entre eux réagissent:

  • Ce n’est pas naturel

  • Je suis timide

  • Je déteste mélanger les registres

  • J’ai l’impression de devenir débitrice

  • Je me sens hypocrite

  • Je ne veux pas déranger les gens.

Si vous vous reconnaissez là-dedans, inutile à ce stade de vous dire « mais si mais si, tu verras c’est très utile ». Voyons d’abord d’autres façons de faire.

7 conseils pour passer du réseau fardeau au réseau passion

L’essentiel est de trouver la façon de réseauter qui vous corresponde. Vous n’êtes pas obligé pour avancer de vous transformer en machine commerciale qui tape tout le monde sur l’épaule, ni en poupée charmante qui susurre à l’oreille des décideurs des secrets sur ses projets irrésistibles.

  • Réseauter n’est pas quémander. Vous ne venez jamais demander un boulot, un passe-droit, un avantage. Indispensable, si ce n’est déjà fait, on s’arrache de la tête l’idée du piston et du favoritisme. Ce n’est pas notre sujet aujourd’hui…

  • Réseauter, c’est échanger. C’est une posture d’égal à égal où vous venez comparer vos informations. Vous avez des choses à donner et si ce n’est pas aujourd’hui, alors c’était hier (combien de personnes avez-vous informées avec plaisir ?), et si ce n’était hier, ce sera demain.

  • Imaginez la posture inverse. Pour vous décoincer, imaginons. Vous êtes dans votre bureau, en fin de journée et le téléphone sonne. « Bonjour, je suis le cousin de votre meilleure amie. Je vous appelle car j’ai un entretien d’embauche pour le job de ma vie dans une entreprise où vous avez travaillé. Auriez-vous 15 minutes à m’accorder cette semaine ? ». Vous avez le cœur de les lui refuser vous, ces 15 minutes ?

  • Identifiez votre réseau facile. Pour avancer sur cette voie étroite, pratiquons la politique des petits pas. Inutile de vous précipiter à la Chambre de Commerce si vous n’y connaissez personne et n’aimez pas ça. Commencez par parler tranquillement avec ceux qui sont autour de vous : les parents du lycée, de l’accueil francophone, de votre club de gym… Puis osez les associations plus professionnelles comme le réseau des anciens de votre école, s’il existe. Visez large : à Sydney, il existe une association des anciens de toutes les écoles de commerce francophones. S’il n’en existe pas, montez-la, peut-être. Cherchez des clubs de recherche d’emploi (c’est ma marotte). Contactez-moi pour en identifier. Et finalement, participez à des événements professionnels, en y allant accompagnée si ce n’est pas votre truc.

  • Ne négligez pas Internet. Le but ici est de voir et d’être vue. Linkedin est votre atout mais aussi votre blog ou votre site. Soyez repérable.

  • Choisissez les actions qui vous sont naturelles. Nous ne sommes pas tous semblables. Certains recevront facilement chez eux à dîner, d’autres préfèrent papoter de façon informelle, prendre des cafés en annonçant clairement la couleur « pro » ou au contraire faire un jogging. Soyez à l’aise.

  • Parlez de ce que vous aimez et soyez vous-même. C’est la clé du networking réussi. J’ai entendu l’autre jour une femme qui avait de grosses difficultés personnelles. Elle en parlait avec simplicité et concluait ainsi : « il faut donc que je bosse même si je n’en ai pas envie ». Sa sincérité et son courage étaient tels que chacun avait envie de l’aider. Le réseau est une rencontre.

Les 6 étapes d’un réseautage réussi dans une recherche d’emploi

Venons-en maintenant au cœur du sujet, vous êtes sûrement plus prête à l’entendre. Comment utiliser son réseau pour trouver du boulot, sans avoir l’impression de se vendre.

  • Avant tout, s’adapter au marché

Votre démarche réseau commence dès le début de votre recherche d’emploi. Il ne s’agit pas de valider votre projet mais de construire votre projet en fonction de vos aspirations, de vos compétences et des besoins locaux. Donc anticipez.

  • Pour cela, menez d’abord des entretiens exploratoires

Ça tombe bien pour commencer ; il n’y a pas d’enjeu. « Bonjour, je suis arrivée/revenue il y a peu et je voudrais comprendre comment ça marche ici dans ce secteur. Par exemple, vous, comment vous y êtes-vous pris en arrivant…  Ma passion, c’est le yoga. Y a-t-il un marché ici ?»

  • Puis tentez de vous rapprocher de votre cible

« Mon projet commence à se préciser. J’ai toujours rêvé de travailler dans le domaine du yoga et du bien-être, j’ai des atouts pour cela mais il faut que je creuse la piste. Connaissez-vous des personnes qui travaillent dans ce domaine ? »

  • Ensuite validez la piste

« Bonjour, je viens vous voir car vous êtes un expert du wellbeing à Tokyo. J’aimerais discuter avec vous de mon projet ; votre expérience me fera gagner beaucoup de temps ».

  • Et élargissez votre réseau

« Merci Monsieur, je vais continuer à réfléchir à vos idées. Qui me conseilleriez-vous d’aller voir pour aller plus loin ? » Et on tire le fil.

  • Enfin, pensez à remercier et informer tous ceux qui vous ont aidé.

La prochaine fois,c 'est vous qui aiderez quelqu'un qui en a besoin.

 

Je laisse le mot de la fin à une expatriée revenue il y a un an : « lorsque je suis revenue à Paris, j’ai rencontré au moins 30 personnes pour arriver à définir puis mettre en œuvre mon projet. Je savais que cette démarche serait efficace. Ce que je n’imaginais pas, c’est que ce serait aussi intéressant et sympa. J’ai rencontré des gens qui sont devenus des amis, et d’autres personnes que je n’ai pas le temps de revoir mais que je rappellerais avec plaisir si l’occasion s’en présente. Comme on est tous dans le même domaine, on a un truc fort en commun.»

C’est ça le réseau.

 

signature ArianeAriane 

Ariane Leglobal est chroniqueuse carrière pour FemmExpat. Avec son expérience en  RH, en mobilité internationale et en gestion de carrière, elle répond à vos questions sur les carrières des expatriés et de leurs conjoints. Vous pouvez aussi lui écrire (ariane@expatcommunication.com).

 

La boite à outils «retour» d’Expat Communication, éditeur de femmexpat.com

Pour faciliter votre retour à l’emploi, notre équipe a mis au point deux services :

  • Accompagnement personnalisé au retour à l’emploi. Une coach, ancienne expatriée elle-même, vous aide à élaborer et mettre en œuvre votre projet.

  • Le job booster cocoon: des groupes d’expatriés, hommes et femmes, boostent leur carrière en s’entraidant pour définir et obtenir le job de leurs rêves. Dans un cocon bienveillant, ils développent ensemble leurs réseaux, leur énergie et leurs idées.

Services disponibles à Paris ou par skype où que vous soyez dans le monde.

Pour en savoir plus, contact@expatcommunication.com

--

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

9 conseils essentiels pour trouver du travail à l'étranger

Définir mon projet pro en expat : quand, comment, avec qui ?

Une question clé à se poser pour trouver du travail à l'étranger

Un boulot au retour d'expat : mode d'emploi en 6 points

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !