Connexion en tant que membre

L'interculturel Ma vie en expatriation Vie d'expat

Vos meilleurs Noël d’expat – résultats du sondage


Noël d'expatAmies expats, on ne se lasse pas de le dire : c’est bientôt Noël ! Peut-être parce que cette fête de l’hiver qui marque la fin de l’année a toujours une saveur particulière quand on habite loin des siens. Cette année, 44 % d’entre vous fêtent Noël dans leur pays d’accueil, avec leur petite famille. Même si certaines « ne réalise[nt] pas du tout que nous sommes en décembre et que Noël arrive. Fait trop chaud pour se mettre dans l'ambiance ».

Celles qui rentrent (33 %), sont partagées entre «  la joie du calme et des retrouvailles : cela fait trop plaisir de rentrer à la maison. De retrouver tout le monde et d'avoir chaleur et famille autour de soi. C'est le bonheur complet… » et la corvée des « 10 Noël en une semaine, la nécessité de faire 50 cadeaux, de parcourir la France pendant 15 jours au milieu de la neige et des grèves, et des repas pantagruéliques ! ». Mais pour toutes (87 %), en France ou ailleurs, Noël c’est la famille !

On s’est régalées avec vos anecdotes, en voici une petite sélection…

 

Un Noël d’expat qui m’a marquée, c’est la fois où…

Grand spectacle en Sibérie

Un Noël d’expat qui m’a marquée, c’est la fois où… j'ai pu admirer des feux d'artifice durant 5h d'affilée à Omsk en Sibérie. En fait c’est possible dans n'importe quelle grande ville de Russie, à partir du moment où on habite un étage assez élevé avec une vue dégagée, ce qui n'est pas si difficile puisque rares sont les villes complètement bétonnées. Cette année je retourne en Sibérie, même si je n’y suis plus expat. Juste pour le plaisir !

 

Au pays du Père Noël

Nous avons passé notre premier Noël d'expat en Finlande où nous résidions à l'époque, LE pays du Père Noel, c'était en 2011. Un vrai Noël blanc, avec le fameux jambon finlandais, et les petits sablés à la cannelle, et une partie de ma famille qui nous avait rejoints. Un superbe souvenir, un Noël magique.

 

Champagne dans le désert

En 2013, 1er Noël d'expat à Doha, ou nous avons fait un pique-nique dans le désert le 25/12, avec foie gras, Champagne et bûche !

 

Au Vietnam, et la famille s’agrandit

En décembre 2005, j'ai passé Noël au Vietnam alors que nous habitions à Singapour. J'étais au Vietnam depuis fin novembre en fin de procédure d'adoption de ma fille. Mon fils et mon mari sont venus nous rejoindre à Saigon pour les vacances de Noël. J'ai eu la joie de présenter ma fille à son père et son frère quelques jours avant Noël. Nous avons alors vécu un Noël assez magique puisque la famille s'agrandissait. Il y avait des sapins de Noël sous 35°C et pleins de père Noël à mobylette (parfois plusieurs sur la même!). Soit, nous n'étions pas dans notre sweet home et tous les ingrédients de la fête traditionnelle n'y étaient pas mais que de souvenirs forts. Noël a d'ailleurs été fêté une nouvelle fois quelques jours plus tard quand nous avons enfin obtenu les papiers pour pouvoir rentrer avec notre fille à Singapour... Où le père Noël avait eu la bonne idée de passer et de déposer quelques cadeaux supplémentaires sous le sapin... en plastique car sous ces latitudes les épines ne résistent pas longtemps !

 

Chacun pour soi en Irlande

Les Noëls en Irlande !! Oh là là !! Je n'en ai aucun bon souvenir. C'est du chacun pour soi. Quand nous sommes restés ici pour quelques fêtes de fin d'année, la famille irlandaise de mon mari ne nous a JAMAIS invités. Pas de cadeaux ou parfois seulement aux enfants. Nous sommes donc à chaque fois restés entre nous. C'était chouette aussi, mais un peu de chaleur, un peu de partage ne font de mal à personne…. n'est-ce pas ??? Et là les Irlandais ne sont pas très forts pour cela. Ils ne sont pas familles. Pas partage… C'est triste, mais c'est ainsi. Côté cadeaux, pour les Irlandais, c'est le prix que l'on a mis dans celui-ci qui est plus important que l'intention. Ils s'envoient beaucoup de cartes de vœux - assez impersonnelles d'ailleurs car c'est juste "Meilleurs Vœux" suivis d'une signature - jamais de petits mots personnels ou de quelques nouvelles. Désolée d'être un peu HORS SUJET, mais un Noël d'expat en Irlande. Non merci…

 

Avec ceux qui ne rentrent jamais

J'en ai eu plein donc je ne saurai les lister... Cependant, je pense que c'est le premier qui m'a le plus marquée car on est arrivés en décembre de Paris en Asie sans connaître qui que ce soit, avec deux petites chipies, et les collègues de mon époux nous ont invités à passer Noël avec eux. Ce fut très différent des Noëls familiaux habituels mais ces Noëls sont devenus d'autres Noëls familiaux avec nos amis sur place ceux qui ne rentraient jamais en France pour le fêter. Un rituel sympathique avec les belles décos grandiloquentes dans les rues de Singapour et la fête de la mousse pour les enfants à Tanglin Mall.

 

Sur un voilier au large du Panama

Nous avons passé Noel en voilier au large des Iles San Blas au Panama. Le soir de Noel, nous étions sur un ilot désert auprès d'un feu de camp sur lequel nous dégustions les langoustes grillées péchées dans la journée. J'étais aux anges ! Lorsque je me suis exclamé « Quelle soirée de Noël incroyable! » l'un de mes enfants a répondu « oui, c'est super, presque aussi bien que le Noel en France ». Quel décalage entre eux et moi !

 

Au son de la cora au Sénégal

Je suis allée pour la nuit de Noël à Keur Moussa au Sénégal : il faisait chaud, pas d'arbre de Noël, au lieu des chants traditionnels de la cora (instrument assez typique sénégalais). Bref rien de tout ce que j'avais connu... le sapin était ensuite sur le balcon à la maison et le déjeuner de Noël ce fut un pique-nique sur la plage. C'était chouette mais pas vraiment Noël.

--

FemmExpat vous conseille de lire :

Ce qui m'a surprise en expat', c'est...

Aborder une nouvelle culture

Pourquoi et comment apprendre la langue du pays

Comment do you say that in French, déjà ?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !