Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Ma vie en expatriation

Du lien entre les expats, les mollusques et les gastéropodes…


Du lien entre les expats, les mollusques et les gastéropodes...Pourquoi les enfants expat sont-ils des stars en SVT ? Ou du lien entre les expats, les mollusques et les gastéropodes. Parce qu'il y a un lien, si si. Alix l'a trouvé et profite d'une leçon de sciences pour rebondir sur notre condition d'expatrié. Lâchez votre laitue et envolez-vous !

- Maman, je n’arrive pas à apprendre mon cours de SVT.

- Montre, ça parle de quoi ?

- La différence entre les vertébrés et les invertébrés. Qu’est-ce je m’en fiche !

- Attends, c’est génial, mini expat ! Pour une fois, voilà une leçon qui s’applique complètement à ce que tu vis.

- Ah bon !

Arthur semble dubitatif. Je prends mon souffle, et je me lance d’un air assuré.

- Alors, d’abord il y a les mollusques. Ce sont ceux qui ont un squelette autour d’eux - que l’on appelle la coquille - et à l’intérieur, la chair molle. Comme les coquillages, tu vois ! Et bien c’est à ça qu’on ressemblait avant de partir.

- ????

Là, Arthur me regarde inquiet. Sa mère est dans un grand jour visiblement !

- Mais si mon chéri. Avant le départ, on avait plein d’habitudes, de coutumes, de certitudes. Tout cela nous protégeait comme la coquille protège l’huître. C’était confortable, agréable, mais le problème c’est que pour se déplacer vite, ce n’est pas idéal. Tu me suis ?

- Je crois…

Arthur se détend un peu.

- Alors je continue. Après, il y a le gastéropode. Lui, il se déplace avec sa carapace sur son dos. C’est le cas de l’escargot. Il se promène avec sa coquille. Ca ne va pas très vite mais c’est franchement rassurant.

- Oui, lui, il a de la chance. Il a sa maison sur son dos et donc il peut emmener tout ce qu’il veut. Il ne doit pas tout laisser à chaque déménagement. En plus quand il a peur, il a toujours sa Du lien entre expats, mollusques et gastéropodescoquille pour se cacher dedans.

- Bingo ! Donc le gastéropode, c’est ce qu’on rêverait d’être parfois, surtout en début d’expat quand ça fait mal de tout quitter. Le problème c’est que pour jouer au foot, c’est un peu lourd.

Là, mon bonhomme est à fond. Il s’est reconnu.

- Bon, alors si on n’est plus des mollusques et qu’on ne peut pas être des gastéropodes, on est quoi alors ?

- Et bien, je pense qu’on est devenu des vertébrés.

- Des quoi ?

- Des vertébrés, comme les chiens, les chats, les oiseaux. Ceux qui ont leur squelette à l’intérieur d’eux-mêmes et la chair à l’extérieur. En apparence, ils sont plus fragiles car ils n’ont pas de carapace pour les protéger. Mais du coup, ils sont plus mobiles, plus rapides et ils peuvent évoluer.

Arthur sourit franchement maintenant.

- Ok, j’ai compris. Et ça tombe bien, je suis un homme, donc un vertébré.

- C’est ça, et le squelette qui te tient, mini expat, c’est ta force pour reconstruire ta vie par toi-même, sans la carcasse des habitudes, sans la protection de ta famille et de tes amis. Ce n’est pas facile, mais c’est ce qui permet d’être libre.

Bon là, j’ai poussé le bouchon un peu loin, les sourcils d’Arthur sont en accent circonflexe.

- Ok chéri, je m’égare, ce n’est plus de la SVT, c’est de la philo. Mais tu as compris le mollusque, le gastéropode et le vertébré ?

- Oui, oui. Mais maman, comment on la trouve cette force de tenir sans coquille ?

- Bon, en fait, c’est toi le philosophe. Ça devient dur là ! Tu en penses quoi ?

- Et bien que c’est comme pour Harry Potter, c’est l’amour qu’on a reçu qui nous donne confiance en nous et qui nous permet d’être fort alors qu’on a l’air fragile.

- Mmm, c’est une bonne réponse. Peut-être aussi l’envie de réaliser nos rêves ?

- Ça nous emmène plutôt en l’air chez les papillons non ? Et ils sont quoi eux ? Des invertébrés ?

- Joker Arthur, ce sont des invertébrés mais je ne sais pas lesquels. Des insectes peut-être ?

Arthur jubile, il m’a bien eue.

- Demain, je vais dire à ma prof de SVT qu’un expat est un ancien mollusque qui ne pouvant se faire gastéropode est devenu vertébré car il a des rêves de papillon. Je suis sûr d’avoir une bonne note. J’adore quand tu m’aides Maman !

Du lien entre expats, mollusques et gastéropodes

Alix Carnot

Auteure de « Chéri(e) on s’expatrie ! Guide de survie à l’usage des couples aventuriers » Eyrolles mars 2016.


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !