Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur

Ecrire 2018 ensemble !


Très chères amies expat,

C’est bien solennel une nouvelle année !

J’imagine un énorme cahier de 365 pages, tout raide, tout lisse et qui sent encore le papier neuf. Forcément, au moment d’approcher sa plume pour y inscrire les premiers mots, on sent un peu d’appréhension. On n’a pas envie de rature, ni d’erreur. Il faut que 2018 soit réussi, et original, et intense, et …

Alors, que vous souhaiter pour cette nouvelle année ? C’est bien dur de faire des souhaits pour les autres. Cela oblige à penser à eux, à se mettre à leur place. Et, comme on dit en italien, à leur vouloir du bien. Alors, pour vous amies expats, que désirer pour ces 365 jours qui s’annoncent ?

Ecrire 2018 ensemble

 

Des rencontres

En expat, nous avons toutes goûté à la tristesse des au-revoir, à l’amertume de la solitude et à la joie de se sentir enfin reconnue. Nous avons éprouvé la difficulté à communiquer en raison des différences de langues et de cultures. Nous avons découvert combien on peut se sentir plus forte quand on s’est fait des amis, plus riche quand on parle avec quelqu’un de différent, et plus humaine quand on se comprend au-delà des mots.

Alors pour 2018, nous vous souhaitons de belles rencontres avec des gens qui vous ressemblent. Et aussi avec des gens différents.

Nous vous souhaitons des rencontres qui fonderont des amitiés solides et fidèles. Et des rencontres fugitives mais inspirantes, comme des éclats de soleil dans votre expatriation.

 

Des échanges

Au début, dans un nouveau pays, on commence par recevoir. Il faut apprendre des locaux et des autres expatriés les codes, la culture, la langue. On est seul, on a besoin de se sentir accueilli, on se sent nu quand on arrive.

Toute ma vie je me souviendrai de ce gâteau trouvé sur le pas de notre porte le premier jour, en Australie, « welcome to the new family ». Il nous a réchauffé le cœur. Mais en même temps, il nous a révélé notre fragilité.

Puis, très vite, on devient aussi une ressource pour les autres. On peut informer, héberger, aider. Les relations sont intenses en expatriation car chacun est plus dépendant et vulnérable. L’entraide est incessante.

Que cette nouvelle année vous donne l’occasion de recevoir beaucoup et de donner autant. Et ainsi de ressentir la respiration de la vie.

 

De l’élan

Quand se sent-on vraiment heureuse ? Peut-être quand on vit pleinement. Quand on se sent utile. quand on a trouvé sa voie et qu’on crée. Que ce soit un dessin, un business ou qu’on contribue à la croissance d’un enfant.

C’est sans doute notre plus grand vœu pour cette année. Nous vous souhaitons des projets qui vous fassent grandir, qui vous mettent en relation avec les autres, qui donnent un sens à votre expatriation et vous rendent forte pour faire face aux turbulences.

Or, à y regarder de près, des rencontres, des échanges, des élans ; ce sont les fruits d’une expatriation réussie.

 

En fait, c’est juste une belle expatriation qu’on vous souhaite !

Et notre résolution chez FemmExpat, ce sera de contribuer tout au long de l’année à faciliter vos rencontres, à susciter des échanges entre vous et avec votre pays d’accueil, et à vous donner de l’élan.

Belle année 2018 à toutes !

 

Alix Carnot,

avec toute l’équipe d’Expat Communication, éditeur de femmexpat.com et d’expatvalue.com

 

Alix Carnot - Expat CommunicationAlix Carnot est directrice du pôle Expat Intelligence chez Expat Communication, l’éditeur de femmexpat et auteur du livre Chéri(e ), on s’expatrie (Eyrolles 2016).

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne