Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur

Le dilemme des expats pour les fêtes


noel-cheminéeNoël ... Cet éloge de la convivialité et du partage qui embaume votre salon d'une douce odeur de pin qui de ses épines ruinera peu à peu votre vieux parquet. Ce consumérisme ambiant qui satisfait des enfants qui réclament toujours plus pour réfléchir un peu moins. Noël, synonyme d'enivrement et de gastronomie, de luxe gustatif pour lequel on se prépare des semaines à l'avance, et dont certaines mettront des mois à se remettre. Ha Noël ...

Néanmoins à l'approche de ce jour tant attendu, il existe un syndrome bien mal connu des métropolitains. Pire encore que le fameux "Chez tes parents ou les miens ?", que le célèbre "Foie gras ou saumon fumé?" ou l'habituel "T'es sûr qu'il va aimer?", laissez-moi vous présenter le dilemme des expatriés. Freud n'a qu'à bien se tenir car cette torture psychologique peut vite frôler la crise de nerfs. Rentrer ou non sur le territoire français, voici la question qui ronge nos compatriotes. Alors pour vous faciliter la tâche, considérons les deux options.

Quitter vos plages de sable fin pour retrouver la brume grisâtre de notre cher pays et risquer le choc immunitaire pour vos enfants ? Pas forcément une très bonne idée. Attendez-vous également à avoir un emploi du temps de ministre pour satisfaire l'ensemble des demandes familiales, à subir es interrogatoires version KGB pour s'assurer que vous maîtrisez toujours l'éducation des enfants. Si vous pensiez que vacances riment avec repos, c'est que vous n'étiez probablement pas très douée en poésie et que l'expatriation vous est montée à la tête. Votre corps vous détestera quand, meurtri par le voyage, exténue par le décalage horaire, engraissé par les dindes aux marrons répétitives, vous retournerez à l'autre bout du monde en payant trois suppléments bagages pour l'acquisition d'un nouveau château Playmobil et d'une flopée de prototypes plastiques de la femme idéale.

Alors après cette descriptions idyllique, vous devez penser que la meilleure solution reste d'importer toute la petite famille dans votre pays actuel ? Aïe, malheureusement je vais de nouveau noircir le tableau. Délocaliser la belle-mère à l'autre bout du monde n'est peut-être pas le plus beau cadeau que vous puissiez lui faire. Certes, un Noël polaire à base de rennes, chiens de traîneaux, et chalets en bois a de quoi redonner une âme d'enfant même aux plus âgés. Cependant pas sûr que le -40°C ne sied à toute la famille (Remarque, vous avez peut-être trouvé le moyen de vous en débarrasser une fois pour toute). À contrario, si votre nouveau chez-vous se situe dans l'hémisphère sud, c'est une séance d'acupuncture groupée que vous offrirez au préalable à vos visiteurs. Car croyez-moi, une épidémie de dengue à l'apogée de la soirée risque de vous dégoûter à vie d'une bonne bûche glacée. Faut-il encore en trouver de la bûche, parce que oui, sortir de notre cher territoire national, c'est dire adieu aux fleurons de la gastronomie française ! Je sais c'est triste, un porc à l'ananas en plat principal n'est pas aussi festif que vous l'aviez imaginé ...

Alors si arrivée à la fin de ce texte à l'enthousiasme fulgurant, vous n'avez pas revendu vos billets d'avion à un foyer un peu moins averti que le vôtre, je vous félicite ! Car finalement, qu'importe si vous passez les fêtes sous un sapin ou un papayer, qu'importe si vous réveillonnez en plein blizzard ou en pleine canicule, qu'importe le lieu, le menu ou la tenue, l'important c'est d'être rassemblés non ? C'est peut-être ça Noël, beaucoup de questions et d'inquiétudes, effacées par la magie d'une soirée et le bonheur d'une famille retrouvée.

Femmexpat vous conseille de lire :

Une famille réussit l’impensable pour Noël

Jack-o’-lantern ou une version bien automnale de l’expatriation

Une pénurie de chocolat sur Terre?! Pâquestion!

Comment Skype a sauvé mon couple pour la Saint-Valentin


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !