Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Les Parents / Grands-Parents

Ciel, la famille débarque à Noël !


VISITE DE LA FAMILLE POUR NOEL

 

Juillet 2016 : tout a démarré lors d’un apéro avant votre départ, devant la mine tristounette de la famille élargie, vous aviez lancé d’une voix énergique «Venez tous passer Noël chez nous en expat ! » (notre conseil : ne jamais faire de proposition à l’apéro)

 

Septembre 2016 : Mail – objet : Noël chez vous cette année – message : « Mes chéris, les billets sont pris, nous arrivons tous le 22 décembre pour un retour le 7 janvier, nous nous réjouissons de vous retrouver et de passer ces fêtes de fin d’année tous réunis ! »  (notre conseil : ne jamais lire ses mails avant le petit-déjeuner)

 

Novembre 2016 : On range les déguisements d’Halloween, on fait la tarte à la citrouille, et on consulte son calendrier à venir : arrrgh  le 22 décembre c’est dans 6 semaines et demie ! rien de grave mais rien de trop ! (notre conseil : il est temps d’organiser un peu tout cela)

 

MOTEUR.... ACTION !   

- le logement : soit vous pouvez les loger chez vous et c’est bien mais attention à la surpopulation qui peut créer des tensions.  Dans l’ordre : vous avez des amis qui rentrent en France passer Noël, pourquoi ne pas leur demander leur logement ? Un échange avec la France ? ensuite RBNB, puis pensez aussi appart-hôtel on peut faire un peu la cuisine, et enfin l’hôtel sympa.

-Les accessoires : ayez un plan de la ville à prêter, un téléphone portable avec accès internet pour google  maps ça peut servir, des cartes pour les métro (type oyster card  à Londres) avec quelques £,$,€, etc. dessus, une liste de magasins avec adresses pour le shopping, taxis, etc. de façon à les rendre un peu indépendants si cela est possible.

- La   check-list: liste garde-robe, les médicaments, les indispensables suivant les pays (crème solaire, anti-moustiques, moufles en laine de yack c’est selon),

-Les informations: taxis, pourboire, lignes aériennes locales, une fourchette des prix des restaus  enfin tous les faux frais locaux. Ils ont cassé leur petit cochon pour venir nous voir mais il ne faudrait pas qu’ils mettent des mois à refaire surface, ou qu’ils restent scotchés dans votre canapé parce que sortir un peu ça coûte

-Les activités sur place : pour que tout se passe au mieux, vous devez avoir organisé au moins une activité par jour. Peut-être souhaitez-vous faire visiter vous-même votre ville, soit vous n’en pouvez plus des temples, musées, quartiers historiques, châteaux du coin,  vous pouvez prévoir des visites organisées par des guides, les transports par des chauffeurs mais bien évidemment les pays ne sont pas tous abordables pour ces prestations, vous faîtes au mieux pour eux mais aussi pour vous-même !

-Les excursions : si le pays s’y prête vous pouvez prévoir une excursion, séjour « out of town » un peu typique de 2 ou 3 jours, cela vous permettra à vous aussi d’avoir un peu de vacances !  Vous avez-vous aussi peut-être des tarifs résidents, c’est le moment d’en faire profiter la famille. Trouvez un endroit que vous-même n’avez pas encore exploré, vous aurez le plaisir de faire ensemble une découverte, ça créé des liens et des souvenirs communs.

 

22 décembre 2016
C’est le jour de leur arrivée, à priori  ne rien prévoir la première demi-journée. Elle est consacrée aux potins, aux échanges de nouvelles, à la mise en situation, à la reprise de contacts, à la gestion du potentiel décalage horaire. On se love sur le canapé (près de la piscine..). On explique sa vie, on les écoute raconter la leur. Le bonheur, je vous dis ! Les retrouvailles.

Ensuite passez à l’action !
  Donnez-leur le dossier que vous avez préparé avec le plan de la ville, les sites à visiter, les magasins sûrs, les bus, les métros, le numéro de téléphone du bureau, de la maison, prêtez un portable si c’est possible, un lexique de base, enfin tous les détails qui permettent de déchiffrer le terrain, une sorte de road-book. 
  Soyez une journée, la première leur GO. Faites le tour de la ville, du quartier, levez leur appréhension en leur démontrant « in situ » qu’on est dans un pays qui a des codes spécifiques mais qui n’en reste pas moins civilisé. 
  Présentez votre famille aux personnes qui comptent dans votre entourage (ça va de la nounou aux commerçants du quartier en passant par vos amis.) 
  Proposez  la veille des activités pour le lendemain et les organiser : un massage, un musée, une visite. Rien de pire que de voir ses hôtes les bras ballants, qui vous demandent au petit-déjeuner : « On fait quoi aujourd’hui ? »

Notre  conseil : au réveil, prenez un verre de jus d’orange fortement vitaminé pour ne pas vous écrouler dans votre double, triple, quadruple rôle d’hôtesse aimable et attentionnée, d’épouse WonderwomanGeishaPoupéebarbie, de mère de famille souriante, de G.O. shootée à l’Energie G, de la chef d’entreprise, de la relation publique de ..., de..., même si vous rêvez qu’un horrible virus local vous terrasse ou encore que dans une autre vie vous serez un gros loukhoum rose, loin de toute cette agitation.

C’est votre paradis, votre réputation familiale et amicale, votre auréole que vous vous fabriquez. L’homo sapiens va être médusé par vos facultés d’adaptation d’organisation, de disponibilité, pour un peu il vous admirerait.

Et quand vos hôtes repartiront chanter vos louanges à travers les continents, ils vont vous manquer !  si si !


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !