Connexion en tant que membre

Le départ Les billets d'humeur Ma vie en expatriation Psycho Vie perso

La liste de mes envies pour réussir ma rentrée d’expat


La liste de mes envies pour réussir ma rentrée d'expatLa rentrée. Le mot laisse derrière lui une odeur de cartable et de colle, des images de feuilles mortes qui crissent sous les pieds. Un sentiment de fin de saison pas toujours facile à vivre. En plus, vous, vous êtes expatriées ! Alors, forcément, vous avez des envies nouvelles, des besoins différents et des mois compliqués devant vous pour vous adapter à cette nouvelle vie. On fait la liste de ce qui peut vous faciliter la vie ?

 

Etre accueillie

Si vous avez la chance d’avoir un Accueil dans votre ville. Surtout, allez-y ! Vous y rencontrerez beaucoup de personnes, très différentes les unes des autres. Il y en aura bien une qui vous correspondra. On connaît de belles amitiés qui ont commencé là.

Pour vous, l’expat, c’est de la plongée en eaux profondes ? Pas question de patauger avec d’autres Français ? Rengainez votre harpon. Aller voir la communauté francophone ne vous empêchera pas de vivre aussi localement que vous le désirez.

Au contraire, vous gagnerez même du temps avec des bonnes adresses et des infos de première main sur la culture locale.

 

Etre entourée

En expat, le réseau va vous faciliter la vie. Déjà, vous, vous avez un coup d’avance puisque vous êtes des lectrices de FemmExpat. Peut-être aussi que vous êtes adhérentes au Club Expat Premium et que vous avez ainsi accès à l’annuaire ?

Vous pouvez aussi profiter de nos réseaux d’expat sur Facebook. Accrochez-vous, il y en a pour tout le monde. Le groupe FemmExpat pour l’expatriation au féminin, le groupe Expat Value pour les questions pro, et le groupe Ma maternité à l’étranger pour les mamans et futures mamans.

Sans compter tous les réseaux locaux que vous pouvez trouver sur place. Vous allez vous sentir entourée. C’est important.

 

Apprendre une langue

Vous pouvez évidemment choisir de vivre trois ans dans un pays sans en apprendre la langue. Mais vous ouvrirez tellement plus de portes sur la culture en apprenant la langue, que ce serait dommage de s’en priver.

Certes, certaines langues sont plus faciles à apprendre que d’autres. Mais on ne vous propose pas de devenir bilingues ! Et puis, ensuite, c’est tellement drôle de mélanger les mots comme Jean-Claude Van Damme. 😊

 

Ecrire un blog

C’est décidé, en expat, j’écris un blog ! C’est tellement plus rapide de donner ainsi des nouvelles à toute la famille et aux amis laissés au loin. Partager vos découvertes, vos coups de cœur et vos coups de gueule. Du texte, des photos et/ou des dessins. A vous de choisir ce qui vous convient le mieux !

Un blog, c’est le journal de votre expat. A faire imprimer une fois rentrée, et à feuilleter ainsi avec plaisir pendant des années.

 

Ou créer un podcast

Les expats sont de plus en plus nombreuses à créer leur podcast. Si vous ne le connaissez pas encore, nous vous recommandons d’ailleurs chaudement Expat Heroes, de Cristina.

Comme ça, la voix de l’expat, c’est vous. Top classe !

 

Monter mon projet

La communication ne vous tente pas mais la piscine va vite vous lasser ? Non, vous n’êtes pas un ovni. 80% des femmes qui ont suivi leur conjoint en expat veulent travailler (source Enquête Expat Communication). Énorme n’est-ce pas ?

Les solutions sont très différentes en fonction de votre envie, de vos compétences et de votre pays d’expatriation. Heureusement, vous trouverez plein d’infos sur le sujet sur Expat Value, le site de la carrière des conjoints expatriés.

 

Faire du bénévolat

En expat, le bénévolat est une bonne solution pour s’investir dans un projet. Son seul défaut est finalement de ne pas générer de revenus propres. Pas de problème pour celles qui ont un boulot par ailleurs. Pour les autres, il va falloir faire le point sur la dépendance financière.

Au-delà de ce que vous pouvez apporter à une association, gardez en tête que ce que vous allez recevoir ne se quantifie pas en monnaie sonnante. On oublie le bling-bling et on donne surtout du sens à sa vie.

Quant aux compétences développées en bénévolat, elles sont tout à fait intégrables sur un CV. Qu’on se le dise…

 

Avoir de l’aide à la maison

Mettons les choses au clair. Oui, vous êtes une femme moderne. Gérer un boulot, des enfants et les potes, vous le faisiez sans rechigner avant de partir en expat. Alors, avoir quelqu’un à la maison, pas question.

Bon, pour beaucoup de pays, de toute façon, ça ne se fait pas.

Mais pour beaucoup d’autres, c’est monnaie courante. Alors on ne rechigne pas sur l’aide à la maison. Et ça ne vous empêchera pas de garder votre pré carré.

Maid, Ayah, nini, muchacha… Vous vous y habituerez rapidement !

 

Faire du yoga

Le problème d’une liste d’envies, c’est qu’à sa lecture on peut croire que tout va se réaliser. Loin de moi le goût de vous démoraliser, mais l’expat n’est pas qu’une partie de plaisir. Ca se saurait. Alors, pour prendre du recul et trouver de l’apaisement, rien de tel que le yoga.

Mais si vous préférez la course à pied, la marche nordique ou la danse classique, pas de soucis !

 

Ecrire un billet d’humeur pour FemmExpat

Vous ne l’auriez peut-être pas mis au premier abord sur votre liste d’envies ? Pourtant, à bien y réfléchir, vous qui lisez cet article pourriez bien être la prochaine à être publiée sur notre site. Alors, n’hésitez pas, écrivez-nous. Et parlez-nous de vous !

Alors finalement, pour vous, quelles sont les envies de cette nouvelles année qui débute ?

 

Maïté Mougin

 

Maïté-Mougin

Maïté Mougin est la responsable éditoriale de FemmExpat. Elle a vécu dix ans en expatriation (Portugal, Turquie et Roumanie). Elle est rentrée en 2014.

maite.mougin@femmexpat.com

 

 

FemmExpat vous conseille de lire aussi :

Comprendre, partager et oser, les 3 clés de l’expatriation au féminin

L’expatriation : pourquoi certaines la vivent mal ?

3 astuces bien-être pour une rentrée sereine


1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !