Connexion en tant que membre

Les billets d'humeur Ma vie en expatriation

Les Accueils, pourquoi j’y vais ?


Les-Accueils-pourquoi-j-y-vais-Ben-Duchac-Unsplash-UNE femmexpat 559x520
Photo: Ben Duchac - Unsplash

Salut à toi FemmExpat ! Si ça se trouve tu es comme moi : tu viens d’arriver dans une nouvelle ville, dans un nouveau pays. Tu dois te familiariser avec une nouvelle langue. Comprendre une nouvelle culture et trouver tes repères.

Et là dans ta ville, il y a un Accueil francophone qui t’attend...

 

Mais voilà, c’est ta première expat et l’Accueil, franchement tu ne vois pas bien ce que c’est.

Ou alors, tu es comme moi, c’est déjà ta troisième expat. Sauf que dans les deux premières, la communauté francophone de ta ville se résumait à quelques familles que tu pouvais compter sur les doigts d’une seule main. Du coup, l’idée d’une communauté à laquelle te joindre te fait même un peu peur.

La différence entre toi et moi alors ? J’ai testé l’Accueil francophone (et l'Accueil au retour en France aussi d’ailleurs) ! Alors je vais pouvoir te dire pourquoi tu vas y aller toi aussi, en t’essuyant joyeusement les pieds sur un tas d’idées reçues.

 

Le rendez-vous des poules qui caquettent ?

Bon, je ne peux pas te dire que le niveau sonore d’un café de rentrée ne vrille pas les oreilles les mieux intentionnées au bout d’une heure. Mais…

Tu vas y rencontrer celles qui, comme toi, viennent juste d’arriver et n’ont peut-être même pas encore fini de vider leurs cartons. Elles se posent les mêmes questions que toi. Et beaucoup vivent les mêmes appréhensions. C’est souvent là que se nouent les amitiés les plus fortes !

 

Le macramé, moi, jamais !           

T’as jeté un œil rapide sur les activités proposées. Malheureusement le macramé, le serviettage et le bridge, vraiment ça ne te fait pas rêver. Pourtant…

Beaucoup se détendent énormément en faisant des activités manuelles. Qui sont souvent plutôt un joyeux prétexte pour se retrouver. Mais comme dans les Accueils il y en a pour tous les goûts, sache que tu peux proposer de monter une activité. La photo te fait vibrer ? Crée un club photo. Tu es une fan de théâtre ? Lance une troupe, tu verras que tu trouveras des gens pour te rejoindre. Tu cherches un boulot ? Pourquoi ne pas créer un groupe de recherche d’emploi ? Avec un Job Booster Cocoon local par exemple !

 

L’expat franco-française, j’en veux pas !

Tu n’es pas partie en expat pour te retrouver entourée de Français. Toi, ce que tu veux, c’est du local. Alors l’Accueil français de ta ville, bof. Seulement…

Il ne s’agit pas d’un Accueil français, mais bien d’un accueil francophone. Tu trouves que je joue sur les mots ? Je t’assure que les Belges ou les Canadiens ont une vision des choses parfois très différente de la tienne qui a son intérêt. Sans parler de tous ces locaux francophones qui sont pour toi une porte d’entrée privilégiée vers cette vie locale que tu recherches.

En plus, tout ce petit monde connaît déjà ta nouvelle ville comme sa poche. Tu n’auras qu’à profiter de leurs conseils pour ne pas passer deux jours à chercher un cordonnier ou comprendre comment fonctionnent les forfaits téléphoniques. Autant de temps de gagné, que tu pourras passer à découvrir des aspects plus intéressants de ton nouveau pays.

 

Un repère de bonnes femmes…

Je ne peux pas complètement te contredire sur ce point. Dans les Accueils tu trouves surtout des femmes. Cependant…

Si, si, il y a des hommes qui viennent aussi aux rencontres des Accueils (la preuve ici). Souvent plus détachés des contraintes du quotidien, ils savent généralement prendre leur statut de « mari de » avec humour sans s’y attarder.

Et les Accueils proposent souvent des rencontres le soir, sous formes de cocktail de rentrée et autres soirées à thèmes. L’occasion de sortir en couple, en général dans des lieux assez sympas que tu auras plaisir à découvrir.

 

… qui passent leur temps entre la piscine et les mondanités

L’image de l’expat qui quitte le bord de la piscine pour se rendre paresseusement à un café entre copines a la vie dure. Et si au contraire…

L’expat est l’occasion de vivre de nouvelles expériences. Beaucoup d’expatriées, faute de trouver un emploi (par choix ou par impossibilité), ne restent pas sans activité ! Elles en profitent souvent pour s’épanouir dans des domaines qui les intéressent mais qu’elles n’avaient jamais pris le temps d’explorer. La créativité artistique explose ! Nombreuses sont celles aussi qui s’investissent dans une association, offrant bénévolement leurs compétences. Et recevant en retour une reconnaissance et un sentiment d’utilité sans égal. Et quelques lignes dans le CV. Oui oui, il faut capitaliser ! Sans parler de toutes celles qui montent leur boîte, et dont tu retrouves les portraits sur FemmExpat !

Ce sont surtout des femmes (et des hommes !) comme ça que tu vas rencontrer dans les Accueils !

Alors, convaincue ?

 

Pour celles qui sont de retour à Paris, des cafés retour sont également au programme de cette rentrée !

Pensez à vous inscrire !

 

 

FemmExpat vous conseille aussi de lire :

Sociologie des café rencontre

Au retour, un Accueil comme à l’étranger avec France Retour Accueil (FIAFE)

La FIAFE, 35 ans d'accueil à travers le monde

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !