Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur Ma vie en expatriation Vie d'expat

Un noël zéro déchet, ça vous tente cette année ?


Un noël zéro déchet, ça vous tente cette année ?Tout a commencé un matin de décembre, où j’ouvrais ma boite mail entre le café et la douche. Et là stupeur. Mail de fifille à Maman.

 

A : Moumoune

De : fifille

Objet : Que dirais-tu d’un Noël zéro déchet cette année ?

 

Moumoune,

Tu sais combien je suis attachée à l’avenir de notre planète. Et cette année, on va tous se retrouver, sauf les Asiatiques. Alors ce serait vraiment top que l’on fasse un Noël zéro déchet…

Je t’explique :

Pour les cadeaux : déjà on va se limiter. Et surtout on va privilégier le fait-main, des cadeaux réalisés par des personnes éthiques, ou faire soi-même. Et puis on arrête les papiers cadeaux. C’est nul, c’est cher et en plus, une fois que c’est déchiré, ça part au feu ou dans la poubelle.

Pour les repas : du vrai, du bon, du bio, du cuisiné maison… Je t’aiderai c’est sûr. Et surtout n’achète pas de nappes et de serviettes en papier, on prendra celles en tissu dans l’armoire, oki ?

Ah oui j’oubliais pour le sapin, n’achète rien, on ne mettra que du naturel. Tu auras toujours des bonnes idées pour le décorer « nature » n'est-ce pas ? En plus, t’as toujours de bonnes idées Moumoune.

Bon, je te quitte, je dois allez au taf. On prend l’avion le 22, on sera là le 23. E n’oublie pas Noël bio, et surtout, zéro déchet !

Plein de bisous.

Fifille

 

Elle en a de bien bonnes la fifille avec ses idées écolos mais, moi, il va falloir revoir toute ma stratégie christmale. Donc en route pour un peu d’imagination :

 

Pour les cadeaux :  

Depuis quelques années nous avons instauré le système du tirage au sort (pour les grands !)  : chacun reçoit un seul cadeau, plutôt que chacun fasse des cadeaux à tous. Ca soulage la planète et nos finances.

Merci à toutes les expats qui ont participé au marché de Noël virtuel et qui ont présenté leurs superbes créations, éthiques, sur le groupe Facebook Expat Value ! Que de bonnes idées et du fait main. J’ai fait les repérages et je vais passer à l’acte d’achat… J’ai ressorti les aiguilles à tricoter et trouvé de la laine et me voilà en plein exercice pour Noël. Je pense d’ailleurs fortement à offrir à la Louloute du mail, un string tricoté en laine angora rose fushia ! 

On peut offrir aussi de belles expériences plutôt que du concret : massages, cours de cuisine, randonnées, stages… Les idées ne manquent pas. Surtout pour votre famille lointaine, avec Internet c’est facile.
Idée : je vais mettre une belle orange dans chaque soulier, comme celle de notre enfance. Traditions qui perdurent, c’est beau, et promis l’orange sera bio.

Pour emballer les cadeaux, j’ai repéré des sacs en coton avec des inscriptions sympas type : « souris, la vie est belle » «  etc. ». Donc, oui, les cadeaux seront dans ces sacs, avec juste un joli ruban. Que l’on se mettra ensuite dans les cheveux ! Ouf !

 

Pour le sapin :

Le sapin sera naturel, verdoyant, odorant… Là-dessus je reste ferme. On a si souvent dû avoir recours à des sapins artificiels en expat que l’on ne veut plus se priver de ce compagnon de fête. De plus, si on creuse le sujet, le sapin artificiel n’est pas forcément plus respectueux de l’environnement étant composé de plastique et d’autres matériaux non recyclables. Enfin, il est essentiellement fabriqué en Asie, alors sauf si vous l’avez ramené de là-bas…

En revanche il sera décoré de pomme de pins peintes, de flocons en coton et de petits personnages en pâte à sel. Ce sera du naturel et tout le monde mettra la main à la pâte !

Si vous souhaitez l’enneiger, le blanc de Meudon est parfait.

 

Pour les repas

Il va falloir se creuser le ciboulot pour trouver des idées mais en cherchant un peu, on trouve.

Utiliser les légumes de saison. Dans votre pays je ne sais pas, mais en France, c’est le potiron, potimarron qui est en vedette. On peut l’accommoder de différents façons. En cubes revenus dans un peu d’huile d’olive, pour accompagner une petite volaille élevée en plein air. Autre idée : le fenouil mélangé avec des marrons… Un délice.

Pour le saumon, c’est le moment d’essayer le saumon gravlax. Cette spécialité scandinave peut se faire dans tous les pays. Et elle remplace très bien le saumon fumé importé qui plombe le bilan carbone. Vous trouverez la recette sur de nombreux sites.

Pour le réveillon du 24, reprendre certaines coutumes. Chocolat chaud et viennoiseries faites maison par exemple.

Pour le 25, un grand brunch, avec toutes sortes de jus bien frais pour éponger les excès de la veille !

 

Repenser notre consommation lors des fêtes nous permettra tout d’abord de minimiser notre impact environnemental.

C’est aussi un moment propice pour favoriser des moments passés avec nos proches en privilégiant le fait maison. Fêter Noël de manière plus durable, réfléchie et personnelle, c’est apporter notre petite pierre à la reconstruction de notre terre.

Fifille a raison, c’est l’occasion d’expérimenter de nouvelles idées et de modifier les habitudes.  

Alors cette année, pour nous, ce sera un  Noël bien particulier !

 

JOYEUX NOEL A TOUTES !

 

Sabine David

 

Sabine David, directrice du Pôle Expat Network, Expat CommunicationSabine David a fondé Expat Communication avec sa complice d'expatriation, Corinne, et a créé en 2001 le site  femmexpat.com . Aujourd'hui, Sabine conseille le pôle Network d'Expat Communication qui regroupe notamment femmexpat et expat value. Et elle voyage beaucoup pour voir sa famille all over the world !

Sabine David

 

 

FemmExpat vous recommande de lire aussi :

La hotte intelligente de Noël pour nos petits expats !

Le blues de Noël : quand on est loin de sa famille pour les fêtes


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

1heure pour faire le point

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

1heure pour faire le point

Nos derniers articles !