Connexion en tant que membre

La Scolarité Partenaire de la semaine

Ecole alternative multiculturelle Arco Iris : interview avec Charlotte, fondatrice du projet


Ecole alternative multiculturelle Arco Iris : interview avec Charlotte, fondatrice du projetAprès un périple d’un an en Amérique du Sud où elle a vu le monde d’un autre œil, Charlotte est revenue en France la tête pleine d’idées et prête à démarrer une nouvelle vie. C’est en 2014 qu’elle crée ARCO IRIS, son école alternative multiculturelle, riche des enseignements qu’elle a reçus durant son voyage. Aujourd’hui, ARCO IRIS est un lieu d’épanouissement pour les enfants au cœur de l’éco-quartier de Boulogne-Billancourt, quelle que soit leur culture !

Peux-tu nous parler un peu plus de Charlotte avant de nous présenter Arco Iris ?

J’ai grandi à Paris, baignée dans une vie culturelle riche entre salles de concerts et galeries d’art. J’ai fait des études de droit et mon diplôme d’avocat en poche, je me suis tournée vers l’UFC-Que Choisir où j’ai travaillé plusieurs années comme salariée juriste-lobbyiste et présidente d’une association locale à titre bénévole. C’était une période très enrichissante et d’une grande créativité !

Parce que vivre sa vie à 100% est essentiel, avec mon mari, nous avons pris la décision de partir 1 an en voyage, en famille, en camping-car, faire le tour des spots de windsurf d’Amérique du Sud. Le CNED nous a permis de poursuivre la scolarité de notre ainé de 8 ans, les deux autres de 3 et 5 ans ont vécu l’école de la vie. blog : www.windsurfdurable.f

J’en garde un très bon souvenir d’autant que c’est à l’occasion de notre périple et grâce à des rencontres formidables qu’est né ARCO IRIS : tout d’abord le Club qui accueille les enfants de 3 à 10 ans sur le temps périscolaire (le soir : sorties d’école, le mercredi et les vacances) puis l’école maternelle bilingue pour les enfants de 2 à 6 ans.

Comment a vu le jour ce projet d’école
alternative ?

Ecole alternative multiculturelle Arco Iris : interview avec Charlotte, fondatrice du projetJoël de Rosnay parie sur moins de compétitivité au profit de plus d’optimisme, c’est l’esprit dans lequel est né le concept d’ARCO IRIS.

Après ma période d’expatriation, ma volonté était de créer un lieu où chacun puisse s’épanouir en y faisant ce qu’il aime, gagner confiance et être autonome. C’est pourquoi j’ai fondé une école où l’on cherche chaque jour à s’ouvrir un peu plus au monde qui nous entoure tout en développant l’esprit critique et les initiatives personnelles.

L’enjeu environnemental était également l’un des axes principaux lors de mon voyage, notamment le nettoyage des océans. La notion d’écologie est aujourd’hui très importante àARCO IRIS où nous menons régulièrement des actions pour préserver l’environnement au niveau local. Nous avons d’ailleurs reçu le label éco-école !

Comment ton voyage a changé ta vision du
monde ?

Je suis revenue de ce voyage avec une confiance en moi et une joie de vivre incroyable car vivre en itinérance nous apprend une chose : ne pas avoir peur de l’inconnu que ce soit une personne, un lieu, une expérience.
J’ai appris à connaître mes enfants en vivant 24/7 avec eux et grâce à cela, j’ai trouvé ce qui faisait sens pour moi en exploitant mon expérience professionnelle et mon vécu personnel.

En quoi cela t’a aidée à te lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

Je suis revenue en France avec 2 idées :
donner aux enfants du temps qualitatif à travers des activités créatives et ludiques pour qu’ils comprennent le monde qui les entoure et deviennent acteurs du monde de demain
créer du lien entre les enfants, au sein de leur famille, du quartier...en prônant les valeurs de bonheur, d’ouverture, de convivialité

Quelles sont les plus grandes difficultés auxquelles tu fais face ?

Ecole alternative multiculturelle Arco Iris : interview avec Charlotte, fondatrice du projetJ’ai été très soutenue par des entrepreneurs et par Réseau Entreprendre 92 dans les premières années de création, ce qui m’a permis de comprendre le monde de l’entreprise (dans lequel je n’avais jamais travaillé) et de la création d’entreprise.

Je suis entourée de personnes motivées et investies en qui j’ai toute confiance, sans doute grâce à l’écoute et la transparence que je pratique dans toutes mes relations. Les relations humaines sont un point crucial qui peut parfois être compliqué.

Il faut accepter que les choses prennent du temps car dans le secteur de l’éducation, la confiance est essentielle. Le Bouche à Oreilles est la plus belle reconnaissance du travail et de la persévérance de toute l’équipe.

Comment vois-tu ARCO IRIS dans 5 ans ?

Je vois bien une deuxième école en bord de mer pour allier mes passions : éducation et activités nautiques.
J’ai une vision globale d’ARCO IRIS : le bien-être des enfants passe par celui de l’équipe en place. C’est ma priorité de le pérenniser.

Pour en savoir plus, des visites privées se font sur demande.

Contactez-nous via notre site web pour que nous fixions un rendez-vous.

Inscriptions ouvertes pour septembre 2021.

Admission possible en cours d’année selon les places disponibles.

À très vite !


ARCO IRIS Ecole Club
31 cours de l’ile Seguin
92100 Boulogne-Billancourt

www.ecolearcoiris.fr
www.clubarcoiris.fr

Facebook : https://www.facebook.com/arcoirisecoleclub/
Instagram : https://www.instagram.com/arco_iris_ecole_club/
Pinterest : https://www.pinterest.fr/arco_iris_ecole_club

Ecole alternative multiculturelle Arco Iris : interview avec Charlotte, fondatrice du projet

Ceci est un publi-rédactionnel

 


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne