Connexion en tant que membre

Bac et post-bac Education Orientation Partenaire de la semaine

Le Projet Collectif du Bachelor in Management (BSc) de ESCP Europe – une expérience pratique pour aider sa communauté


le-projet-collectif-du-bachelor-in-management-bsc-de-escp-europe-une-experience-pratique-pour-aider-sa-communauteEstelle Missir, étudiante du Bachelor in Management (BSc) présente son Projet Collectif pour venir en aide aux sans-abris de Paris.

Le Bachelor in Management (BSc) de ESCP Europe offre à ses étudiants l’opportunité unique d’étudier sur 3 de ses campus urbains ce qui reflète son ADN foncièrement européenne et pionnière, puisque l’école fondée en 1819 fête cette année son bicentenaire. Ce programme allie des disciplines en management et en sciences humaines avec des travaux de groupe afin de préparer ses étudiants au monde du travail. Le Projet Collectif est un de ces travaux de groupe qui vise à mettre en application immédiate les connaissances et compétences acquises par les étudiants tout au long du programme et à apprendre à gérer un projet dans sa globalité.

Estelle est une étudiante en première année du Bachelor in Management (BSc) sur le campus de Paris, et elle incarne l’esprit international du programme. Sa mère est danoise, son père est libanais et elle parle déjà 4 langues à l’âge de 18 ans. Ayant vécu toute sa vie à Paris, Estelle complétera son Bachelor in Management (BSc) en passant par les campus ESCP Europe de Madrid et de Berlin. 

Dans cet article, elle nous présente le Projet Collectif “StandUp” qu’elle a mené avec son équipe pour aider les sans-abris à Paris.

Bonjour Estelle ! Pourriez-vous nous expliquer ce qu’est le Projet Collectif dans le Bachelor in Management (BSc) ?

En première année, les stages ne sont pas obligatoires et on nous propose donc un Projet Collectif. Le projet se déroule sur toute l’année. L’objectif est de voir si on peut manager une équipe internationale et aussi d’acquérir plus d’expérience pour le futur.

Quels types de projets sont possibles ?

Certains étudiants ont réalisé des films ou ont organisé des buffets internationaux pour faire découvrir aux autres leurs pays et leur culture. D’autres ont fait des livres de recettes. C’est vraiment très varié. Il y en a d’autres qui sont allés sur le campus ESCP Europe de Madrid pour faire une vidéo et la présenter aux étudiants qui iront étudier sur ce campus.

Quel était le thème de votre projet et comment vous en avez eu l’idée ?

Pour notre équipe, l’idée vient de mon expérience au lycée quand j’avais décidé de faire partie d’une association qui aide les sans-abris. Donc tout au long du lycée avec deux amis, on aidait deux fois par semaine l’association. On servait à manger, on discutait avec les sans-abris et cela a complétement changé la vision que j’avais sur eux. Comme ils avaient besoin d’argent pour continuer à servir des repas cette année et que l’on pouvait choisir notre projet, j’ai demandé à mon équipe s’ils étaient d’accord pour faire une levée de fonds pour cette association. Toute l’équipe voulait faire un projet humanitaire donc nous étions tous super motivés et ça a commencé comme ça. 

Comment vous êtes-vous organisé pour gérer votre projet ?

J’avais le plus d’expérience dans cet univers donc j’ai été nommée leader du groupe. On a décidé de faire une tombola pour récolter de l’argent. C’était assez compliqué parce qu’il fallait trouver des prix, faire les tickets et vendre ces tickets. Nous voulions organiser un événement pour la remise des prix donc nous avons trouvé des musiciens et nous avons fait un buffet. Nous avons collaboré avec des étudiants du Master in Management (Programme Grande Ecole) qui ont vendu des tickets pour nous dans leurs promotions, pour toucher le plus de monde possible dans l’école.

Avec la tombola, on a récolté 2000 €. On a réussi à trouver plein de prix. On est passé par des contacts mais nous avons aussi contacté des grandes marques. Chaque membre de l’équipe a trouvé des lots à sa manière. Les parents d’un des membres du groupe ont une boutique bio et ils nous ont donné des lots. Deux autres membres ont apporté des foulards chinois. Pour les plus gros lots, j’ai envoyé des emails à de grandes marques, et nous avons réussi à avoir de très beaux lots notamment de la part de Gerard Darel, Weill, L’Eclaireur, Maisons du Monde, London Fog et Gaumont. Le dernier jour, l’Intercontinental nous a aussi offert un bon cadeau pour deux personnes, comprenant une nuit d’hôtel avec un brunch. C’était incroyable et nous avons vendu plein de tickets ce jour-là !

Chaque personne devait gérer une partie du projet et en tant que leader je coordonnais l’équipe. Mais c’était un vrai travail d’équipe.

Qu’est-ce qui a été le plus compliqué dans votre projet ?

Nous avons mis la barre très haute ! Notre but était de récolter 2000€. Vendre les tickets n’était pas facile parce qu’on les vendait à des étudiants. Donc il nous a fallu du courage pour aller les voir et leur demander d’en acheter. Nous avons aussi vendu des tickets en Chine et un peu partout dans le monde grâce aux étudiants internationaux.

Le plus compliqué restait vraiment de trouver des prix car même si les entreprises connaissaient ESCP Europe il fallait quand même les convaincre de nous donner des lots.

Comment avez-vous surmonté ces difficultés ?

E : Nous étions suivi tout au long du projet par un tuteur qui nous motivait, nous encourageait et nous conseillait. Donc nous n’étions pas livrés à nous-mêmes. Notre plus grande motivation était notre volonté de récolter de l’argent pour l’association.

De quoi êtes-vous le plus fière dans ce que vous avez fait ?

ESCPJe pense que c’est quand nous avons distribué l’argent et quand nous sommes allés dans la rue à la rencontre des sans-abris. Nous avons donné 1000€ à l’association et avec les 1000€ qui restaient nous nous sommes d’abord rendus à Décathlon pour acheter des sacs de couchage, des tapis de sol, des polaires et des gants. Ensuite nous sommes allés à Carrefour et nous avons ajouté de la nourriture. Les sacs pesaient presque 6kg chacun !

Nous sommes allés dans la rue pour donner ces sacs et discuter avec des sans-abris. Nous étions très timides mais ils étaient supers contents. C’était, pour moi, la plus belle partie du projet je pense.

Avez-vous des conseils à donner à des futurs étudiants qui vont faire un projet collectif dans le Bachelor in Management (BSc) ?

Ne pas avoir peur ! Qu’ils se lancent et qu’ils voient les choses en grand, tout est possible. Nous n’avions pas du tout prévu d’avoir un succès pareil avec notre projet. Il faut vraiment y aller et les autres étudiants, les 2èmeet 3èmeannées, seront toujours là pour les soutenir. C’est ce qui est beau aussi avec ces projets.

 

Logo Escp Europe

 

Ce texte est un publi-rédactionnel

FemmExpat vous conseille également de lire :

Le Bachelor in Management (BSc) de ESCP Europe – un programme pluridisciplinaire pour une carrière internationale
Le Bachelor in Management (BSc) de ESCP Europe, enfin un programme réellement international !
Connaissez-vous le Bachelor in Management (BSc) de ESCP Europe ?


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS FACEBOOK LIVE

VOTRE PROTECTION SOCIALE AVEC LA logo CFE

Nos derniers articles !