Connexion en tant que membre

Les témoignages des expats confinés Ma destination Qatar

Le coronavirus vu de Doha au Qatar


Coronavirus-vu-de-Doha-UNE femmexpat 559x520

Au gré des mutations de son mari, Maryline a d'abord parcouru la France. Très vite, elle s'investit dans l’accueil au sein de différents AVF (Le Havre / Vice présidente – Saint Avold / présidente).

Aujourd'hui, après un passage en  Belgique puis au Texas où elle a présidé Houston Accueil, elle vit depuis 20 mois au Qatar et occupe les fonctions de présidente de l'association Doha Accueil, membre du réseau FIAFE.

Du haut de son statut particulier, elle témoigne de la situation des Français et des mesures prises pour lutter contre l'épidémie de coronavirus à Doha.

 

Le coronavirus, aux prémices, on en parle mais le Qatar ne semble pas « concerné »

A l'occasion des vacances de Février du 21/02 au 07/03, beaucoup d’expats désertent Doha. Ce qui n'est pas notre cas cette fois-ci même si nous avions évoqué un possible voyage au Vietnam.

Des informations nous arrivent depuis la France qui reportent voire annulent des événements. Au Qatar, pas de restrictions mais des spots TV de prévention apparaissent sur les mesures à appliquer contre ce «virus » et certaines sociétés commencent à annuler les déplacements professionnels hors du  pays; tous les voyages scolaires sont suspendus; des événements sont reportés et même annulés…

La rentrée scolaire se fait normalement avec quelques précautions d'usage

On demande aux familles ayant voyagé dans les pays comme l’Italie – Corée du Sud – Egypte – Iran - Chine… (entr’autres) de garder leurs enfants à la maison pendant 14 jours.

Ma fille reprend donc le chemin du Lycée Bonaparte de Doha pour une semaine de BAC Blanc…

Et Doha Accueil ouvre sa permanence comme tous les dimanches matins et nous y accueillons 5 nouveaux adhérents…

 

Le lendemain, 9 mars, tout s’accélère…

En matinée le gouvernement qatari annonce la fermeture des lycées, crèches et écoles dès le lendemain.

Dans la foulée, le lycée annonce la suspension des cours pour une durée indéterminée mais avec une continuité pédagogique de l’enseignement via Pronote.

Et dès le lendemain, le E-Schooling se met en place et les professeurs se mobilisent pour assurer ce suivi. Nous découvrons les Visio conférences ZOOM et cet outil très convivial deviendra le « meilleur ami de la famille » …

Globalement, tout se passe très bien. Depuis que le Ministre de l’éducation Nationale a annoncé que le Bac serait un contrôle continu, elle est sereine mais se demande comment se dérouleront les admissions pour les universités.

 

En parallèle, nous nous réunissons avec les membres du bureau de Doha Accueil

Dans un premier temps, nous annulons essentiellement nos gros événements qui se tiennent dans de grands hôtels… Puis très vite, nous nous rendons à l’évidence que nous devons également suspendre TOUTES nos activités : les gros événements comme les petites rencontres (Patchwork – broderies – clubs lectures…) ou les activités sportives (tournoi de rugby, etc).

Nous passons à un calendrier très dense à RIEN…

Bref, une énorme déception après tant de mois de travail et d'investissement bénévole... mais nécessaire pour la santé de tous !

Pourtant, nous réfléchissons très vite à comment venir en aide à nos adhérents et leurs familles. La plupart de nos bénévoles étant mobilisés à la maison avec le E-Schooling, il est bien difficile de mettre en place des ateliers… Alors, nous proposons des rencontres virtuelles via Zoom !

 

De nouvelles mesures s'ajoutent mais pas de confinement strict : chacun s'adapte

Annonces-coronavirus-DohaLe gouvernement qatari annonce la fermeture des complexes sportifs, des musées, des mosquées, des parcs, des piscines, des malls… Seuls les supermarchés restent ouverts et les petits commerçants ayant pignon sur rue…

Le seul mot d’ordre est de rester confiné chez soi ! Mais rien de strict… chacun s’adapte !

L’Ambassade de France et nos conseillers consulaires nous tiennent informés des informations… Mais les premiers jours, tout va très vite et les informations deviennent vite obsolètes… 

On demande aux sociétés d’appliquer le télétravail. Pour ceux qui ne peuvent pas l’appliquer, il faut une dérogation (avec mention de la plaque d’immatriculation) pour se déplacer. Mon mari fait partie de cette catégorie.

Des contrôles de police sont mis en place : masque et gants obligatoires avec soi ! Certaines enseignes exigent le port de masque, gants et prise de température avant l’accès de leur magasin. D’autres désinfectent le caddie avant de le transmettre au client !

Certains respectent les consignes… d’autres non !

Des annonces sont faites pour nous annoncer que les boutiques (en dehors des malls) peuvent rester ouvertes de 8h à 13h mais devront fermer le week-end (vendredi et samedi).

Il n’y a aucune pénurie dans les magasins.

Le week-end prochain nous rentrerons dans le mois du ramadan, et là… nous nous posons la question « Est-ce que le confinement sera respecté pendant cette période ? »

 

Tristesse et frustration : notre fille aînée, étudiante à Londres, ne peut nous rejoindre, nous voilà séparés par le Covid-19 

Début mars notre fille ainée nous annonce que les lycées londoniens resteront fermés jusque septembre. Quant à son université, elle organisera les examens via internet… Elle devait être en vacances à partir du 22/03 et nous rejoindre le 23/03. A ce stade, nous ne changeons rien… Mais de nombreux étudiants à Londres, commencent à déserter la capitale anglaise…

Dans le même temps, nous apprenons que le gouvernement qatari vient d'allonger la liste des pays qui seront mis en « Quatorzaine » à leur arrivée au Qatar. La France en fait partie mais on ne s'inquiète pas trop : notre fille a bien un passeport français mais elle vit à Londres, ça passe…

Pourtant la donne change le week-end et voilà que le dimanche 15/03, le Qatar annonce la fermeture de son aéroport le mercredi 19/03.

 

La panique nous gagne…

Nous modifions (après plusieurs tentatives de connexions) son billet pour anticiper sa venue. Ouf, nous trouvons un billet pour le 16/03 - départ de Londres à 14h…

Mais le 16/03, déception, tristesse, frustration : elle se voit refuser l’embarquement car elle a un passeport français ! Les consignes ont été modifiées le week-end mais sans annonce claire… Plus aucun européen ne peut débarquer à Doha… seuls les détenteurs de QID (Carte de résident) sont autorisés à rentrer sur le territoire tout observant une quatorzaine dans un hôtel.

Finalement, nous relativisons.  Il vaut mieux qu’elle soit refusée à l’embarquement. Ce qui n'est pas le cas de certains français qui se sont vus refuser l’entrée à Doha à leur arrivée et qui ont été obligés de repartir…

Depuis, elle révise pour ses examens dans son appartement londonien.

 

 

Le côté positif de cette épreuve est que je suis passée d’un agenda surbooké à du temps libre exclusivement

Je profite de l’occasion pour faire du Patchwork (une de mes passion), lire, cuisiner, faire du rangement...

Et j’anticipe la rentrée de Doha Accueil…

 

Nous essayons d’apporter un soutien moral en envoyant des messages WhatsApp ou Messenger.

  • Certaines familles doivent concilier télétravail et suivi scolaire pour les enfants… surtout celles avec des enfants en primaires et collège qui demandent plus d’attention. 
  • Beaucoup de familles ont des enfants/étudiants hors de Doha, en France, en Angleterre, au Canada, etc et nos étudiants se retrouvent seuls au milieu de ce confinement.

De même, nous proposons de rentrer en contact avec une psychologue clinicienne et une sophrologue via des groupes de parole via Zoom.

Nous diffusons à nos membres via une Newsletter, tout un répertoire de ressources utiles (comme Bayard Jeunesse / FNAC et ses ebooks / L’opéra National de Paris / …) pour occuper toute la famille par exemple.

Nous leur rappelons aussi les marraines de quartier et les membres du bureau se tiennent à leur disposition pour un soutien moral.

Mais, dans la mesure où seul le confinement est autorisé, notre champ d’action est très limité…

 

Bref, on fait au mieux dans la mesure de nos possibilités. Mais l'entraide est notre force et la situation comme celle que nous vivons, révèle tout notre potentiel.

PRENEZ SOIN DE VOUS !

 

Maryline Chepda

Présidente de Doha Accueil au Qatar

>> Découvrez également d'autres témoignages du réseau, comme celui d'Anne Lapierre, présidente de Shanghai Accueil

 

 

Pour en savoir plus sur la FIAFE - Fédération internationale des Accueils français

>> Pour accéder à toutes les offres de la FIAFE, rendez-vous sur  www.fiafe.org

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

Vous avez des questions, l'envie d'échanger ? 

Retrouvez-nous pour des Cafés Expat virtuels gratuits

FemmExpat vous propose des cafés expat spécialement créés pour cette période de confinement.

Profitez du savoir-faire de l'équipe d'Expat Communication, éditeur des sites Expat Value et FemmExpat et des coachs de notre Expat Coach Academy pour discuter entre expats sur les sujets qui vous tiennent à cœur en ce moment.

café expat 559x520

FemmExpat vous recommande aussi :

Gérer l'absence et la séparation temporaire pour la famille expatriée

Expat, vos atouts pour faire face à la crise

Retirer les points positifs du confinement pour la famille expatriée

Parler du coronavirus avec les enfants

Bienvenue au rendez-vous des expats confinés

Confinement : tirer du positif pour la famille expatriée


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !