Connexion en tant que membre

Destination Etats-Unis Les témoignages des expats confinés N.Y.

Le coronavirus vu de New York


Coronavirus-New York-UNE femmexpat 559x520

Avec l'émergence du coronavirus, quand le président Trump annonce la fermeture des frontières pour les voyageurs d’Europe, Raphaëlle et son mari sont en France, en attente de leurs nouveaux passeports. Sans leurs 3 enfants restés à New York...

Témoignage d'une expat française depuis New York, devenue aujourd'hui l'épicentre de l'épidémie de coronavirus.

 

Une expérience qui aurait vraiment pu démarrer de manière dramatique pour nous

Malgré l'émergence de l'épidémie, on a dû maintenir un retour en France au mois de mars. Initialement planifié pour le salon du tourisme de Paris pour présenter mon guide de voyage sur New York, il présentait une autre motivation : le renouvellement de nos visas américains qui arrivaient à échéance à la fin du mois...

Et là, le stress est monté d'un cran quand le président Trump a annoncé la fermeture des frontières avec l’Europe. Nous devions de toute urgence rejoindre nos enfants à la Grande Pomme.

Heureusement, in extremis, nous avons pu récupérer nos passeports dans la journée et prendre un avion le lendemain sans payer de frais supplémentaires. Juste à temps.

Nous voilà réunis ! Ouf...

 

 

A New York, les gens ont globalement très vite pris des dispositions

Avant même que des mesures officielles soient prises, les New-yorkais ont commencé à  suivre ce qui était recommandé partout dans le monde : distance sociale, réduction de la fréquence des sorties. Et cela, avant même qu’elles ne soient dictées par le maire, le gouverneur ou le président.

Ainsi, de retour de France le vendredi 13, on apprend de nos enfants que beaucoup de leurs copains de classes ont déjà arrêté spontanément de se rendre à l'école.

A New York, la fermeture des établissements scolaires sera officiellement arrêtée le lundi matin, comme en France. Le maire souhaitait d’abord organiser cela au mieux. En effet, ici, plus d’1 million d'élèves étaient concernés. Parmi eux, des enfants issus de milieux défavorisés dont le repas gratuit à la cantine est essentiel et des élèves qui ne sont pas toujours équipés pour suivre des cours en ligne.

De la même manière, si les “travailleurs non essentiels” sont priés de rester chez eux à partir de la semaine suivante, en réalité, beaucoup de gens travaillent dès le lundi en télétravail. 

De même si à l’heure actuelle, nous n’avons pas l’obligation de présenter une attestation pour sortir, les gens sont déjà très confinés.

 

Le système médical est très effrayant aux Etats-Unis

Beaucoup de gens n’ont pas d’assurance santé et il existe souvent une franchise à atteindre avant de pouvoir bénéficier d’une prise en charge à l'hôpital.

Au delà de la maladie qui est déjà très effrayante, l'hôpital apporte d’autres motifs de stress. Comment payer des sommes astronomiques pour se faire soigner ???

 

La gestion de l'école

Nous sommes maintenant 5 à l’appartement.

Nos 3 garçons de 7, 11 et 13 ans suivent l'école depuis la maison. Beaucoup d’outils ont été mis en place, y compris avec le plus jeune. Ils ont des video conférences quotidiennement avec leurs professeurs et leurs classes. Ils disposent d’outils en ligne y compris des livres pour l’apprentissage de la lecture.

Après une semaine de mise en route, je salue le corps enseignant pour son travail et le lien qu’ils arrivent à entretenir. Néanmoins, quel travail et quelle responsabilité pour les parents !

On a même, des cours de la part des professeurs de musique, de théâtre, de sport...  Mais je n'arrive pas à m'imaginer que cela puisse durer jusqu'à la fin d'année scolaire…

Car oui, au départ, j'étais ravie de bénéficier d'idées pour stimuler les enfants, les accompagner dans des apprentissages. Mais, il faut avouer que ce n'est pas simple.

Maintenant, je me reconnais beaucoup dans les illustrations de Caroline Gaujour et ses chroniques de "ma vie de famille confinée" - que j’ai découvert grâce à FemmExpat (cfr. : “le prochain qui m’envoie un tuto sur les 15 activités merveilleuses à pratiquer avec ses enfants en temps de coronavirus, je le bute”). Elle décrit si bien notre situation. Autant en rire ! 

 

Des rituels pour gérer le quotidien

J’essaie de mettre en place une organisation pour le quotidien : des rituels, planifier les repas, prévoir un moment pour le sport…

En effet, je me dis qu'après plusieurs semaines de confinements, on peut vite finir avec quelques kilo en plus et un stress à son maximum !

Néanmoins, là aussi, ce n’est pas facile. On n’a pas encore réussi à s’entendre sur un exercice physique commun. (Heureusement, de mon côté, je bénéficie de cours collectifs avec ma prof de gym qui organise des sessions en live via videoconference.)

 

Un autre challenge du quotidien : les courses

La plupart des magasins régulent le nombre d'entrée. L’attente peut donc être très longue et on est surtout pas certain de trouver ce que l’on souhaite. Beaucoup de produits sont encore en rupture (papier toilette, la farine, le sucre…). La livraison à domicile, réserve le même type de surprises.

 

L'agenda des échanges en visioconférence

L’outil Zoom fait partie des fabuleuses découvertes que l’on continuera probablement à utiliser même après le confinement. Cela nous permet d'échanger en vidéo avec plusieurs personnes et on en abuse...

  • D’abord, il y a un rendez-vous quotidien pour les enfants avec une grand-mère. Elle retrouve ses petits enfants pour une séance de lecture, en particulier avec les plus jeunes. Cela leur permet de tous se retrouver (des 2 côtés de l’Atlantique) et de savoir que ma maman n’est pas isolée.

 

  • Il y a aussi les apéro zoom avec nos soeurs, beaux frères, amis… On s’est retrouvé le week end dernier avec 3 rdv par jour, à des heures qui ne correspondaient finalement pas vraiment à l'apéro pour nous. Mais quel plaisir ! 

 

  • Enfin, on a même testé le goûter d’anniversaire virtuel avec des jeux interactifs pour les  7 ans de Victor ! Il avait 15 invités dont certains qui étaient en France. On s’en souviendra...

 

Une projet professionnel au ralenti

Je viens de lancer un guide de voyage sur New York à destination des familles...

Après avoir travaillé pendant de longs mois sur ce projet, j’ai lancé le livre en janvier et tout avait été préparé pour le faire connaître au moment du salon du tourisme de Paris initialement prévu en mars.

Autant dire, que rien ne se passe comme prévu. D’une part, le salon a été annulé et d’autre part, le secteur du voyage risque d’un peu souffrir …

 

Après 2 premières semaines où mon temps de travail était réduit au néant, j’ai maintenant envie de m’accorder un peu de temps...

Cela me paraît essentiel pour mon équilibre et j’ai surtout besoin de réfléchir à des solutions pour donner une chance a Family Way de survivre à cette épreuve. 

 

Je me sens quand même privilégiée

En dépit de cette actualité effrayante, en particulier à New York (devenu l'épicentre du Covid 19), j’essaie de relativiser en me disant que je suis assez privilégiée pour le moment.

 

Aux Etats-Unis, plus de 3 millions de personnes se sont retrouvées au chômage en 1 semaine. 

Par ailleurs, je m'inquiète surtout pour la santé de mes proches et plus globalement pour la santé du monde.

 

Raphaëlle depuis New York

Auteur du guide "Family Way" - guide de voyage familial à New York

 

 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande aussi :

Bienvenue au rendez-vous des expats confinés

Confinement : tirer du positif pour la famille expatriée

Le virus a désormais conquis la planète ou presque...

Parler du coronavirus avec les enfants


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !