Connexion en tant que membre

Actualités Les billets d'humeur Les témoignages des expats confinés shopping et tendances Vie d'expat

Le dress code du confinement 


Dress-code-confinement-UNE femmexpat 559x520Cela peut en dire long sur votre moral et votre état d’esprit... Et ne serait-ce que pour avoir un peu de légèreté en ces temps incertains, chez FemmExpat, on a eu envie de se pencher sur le sujet épineux du dress code de la confinée !

Dès le matin du premier jour du reste de votre confinement, comme chacune d’entre nous, vous êtes sans doute restée un peu bête devant votre armoire ouverte, non ? Alors, on s'habille comment ?

 

Pourquoi s’habiller si c’est pour rester à la maison ?

Vous avez raison de vous poser cette question. C’est encore plus vrai quand on vit seule et qu'il n’y a personne pour vous voir encore en pyjama à 2h de l’après-midi. Personne non plus, pour regarder d’un mauvais œil votre vieux jogging complètement défraîchi, mais que vous affectionnez particulièrement. Il a connu au moins 600 lavages et sa couleur d’un beau rose à l’origine, oscille entre le gris et le mauve...

Une étude réalisée par Kantar :

  • 46% des Français s'habillent de manière décontractée depuis le début du confinement.  
  • 12% des Français déclarent aussi avoir tendance à rester en pyjama (heu, là il faut dire non !)
  • 20% des Françaises ne se maquillent plus depuis le confinement.

Nous, on vous le dit, foi de fashionata, bien s’habiller aide à rester psychologiquement plus fort. Et puis, n'est pas Française qui veut... on a une réputation à défendre... alors, oui, un petit effort et on s'habille !

 

Qu’est-ce qu’il faut mettre sur le dos ?

Pour celles qui travaillent en home office, chaque matin, on va soigner sa tenue, surtout celle visible par les collèges de visioconférence quotidienne.

On peut opter ensuite pour un pantalon ou short si on vit sous les tropiques, ou une jupe confortable. Mais il faut surtout se sentir bien, plutôt élégante, ça donne confiance en soi.

Le soir, quand on a fini de bosser, on n’hésite pas à enfiler une tenue plus relaxe voire un jogging si c’est le moment d’en faire ! Ce "rituel fringues" rythme encore davantage les jours.

Et même si l’on ne bosse pas, bien s'habiller aide à se mettre en condition mentale. Vous êtes confiné certes, mais avec style. Tout de suite, ça aide à passer une nouvelle journée entière à la maison.

 

Quid concernant les chaussures ?

Quand j’ai posé la question à l'équipe : "Quel est votre dress code pendant ce confinement ?", les réponses ont varié entre business cool, et smart casual.

Mais alors ce qui change vraiment ce sont les… chaussures ! Exit les talons hauts.  

 

« En ce qui me concerne, plus décontractée surtout au niveau des chaussures. Plus de talons depuis plus de 6 semaines, uniquement des baskets. Un réel changement pour moi ! » - Stéphanie

« Pour moi, je pense que mes tendons ont rétréci de ne plus jamais porter de talons » - Alix

« J'ai opté pour les chaussons fourrés ou babouches selon la température » - Catherine, qui possède pourtant une jolie collection de bottes, bottines et chaussures

 

Alors chaussez-vous comme vous le sentez … En revanche, ayez des chaussures spéciales pour sortir et ces dernières doivent rester sur votre palier pour ne pas contaminer votre intérieur.

 

Et la crinière ?

Cela peut faire partie d’un article à lui tout seul sur le sujet, d’ailleurs on y pense. Car pour l’apparence, les cheveux, c’est ce que l’on peut le moins planquer…

Il y a la coupe qui fout le camp, les épis et les queues de rat qui se forment, même le brushing le plus énergique n’arrive plus à dompter tous ces éléments capillaires indisciplinés.

Mais le summum, est vous serez toutes d’accord, c’est la couleur et les mèches : deux mois sans le coiffeur et là tout part en quenouille. Impossible de planquer que votre base devenue blanche (!!!) ou que du blond vous passez inexorablement au châtain et là ça fait mal partout : devant la glace, sur le zoom, WhatsApp etc…

Oh coiffeur quand reviendras-tu ? Au moins le sais-tu ? Parce que moi je me languis de toi !

Pour la couleur il existe des produits de rattrapage : à vous de les trouver suivant votre cas, mais pour la coupe, n’essayez le ciseau que sur votre mari ou les enfants, parce que moi j’ai essayé, tout ce que j’ai réussi à faire, c’est à ne pas me crever les yeux !

 

Et les autres autour de vous ?

Pour les enfants comme pour le conjoint, votre code vestimentaire, va conditionner le leur.

  • Comment demander à un ado de se changer et de faire attention à son aspect ainsi que son hygiène, si vous n’avez pas fait l’effort pour vous-même ?!
  • Et votre conjoint, déjà peu adepte du télétravail, ne voyage plus, et donc doit chaque matin se demander ce qu’il va se mettre sur le dos… Ceux qui passent leur vie en costard sont un peu comme un militaire sans uniforme. Il a du mal avec les fringues de tous les jours, sauf quand il est en vacances, mais là, il n’est pas en vacances. Et c’est le test !

Donc pas de relâchement dans la famille, c’est le moment peut-être de faire l’inventaire des garde-robes et de retrouver des merveilles que l’on avait oublié, enfouies dans les placards. Même si l’on déménage tous les 3 ans, les armoires et tiroirs se remplissent bien vite.

 

Retour au shopping après le déconfinement ?

Pas si sûr ! Comme me le disait une bonne copine : "Je n'ai aucune envie d'aller faire les boutiques, de me mettre dans les salons d’essayage des magasins de fringues, de toucher les tissus des vêtements ..."  C'est vrai, à part pour les addicts, le retour au road shopping n'est pas pour demain.

Acheter sur Internet ? Ben on a fait que ça, et  l’écran, on en a donné à foison pendant deux voire trois mois. Alors pas très fun !

On ressort donc ses jupes, ses robes, ses pantalons, ses accessoires et on fait avec !

 

Et si je ne rentre plus dans rien ?????

Allez, on garde le cap... Et pour le test, on ré-enfile vite fait son jean pilote : celui qui vous dit si vous avez abusé ces derniers temps. Et si c'est le cas, au moins, vous vous serez fait du bien et c'est bien l'essentiel ! 

Et même si seules, 12% des femmes se trouvent “belle” aujourd’hui (alors qu’elles étaient 22% à s’apprécier avant le début du confinement !), libre à vous de vous accepter ou de vous planifier un petit programme de remise en forme. Le plus important étant de se sentir bien !

 

Et vous dans tout ça ?

Voici ce que vous nous dites d’après le sondage qui est sur dans notre groupe Facebook

 

 

 

Sabine David a fondé Expat Communication avec sa complice d'expatriation, Corinne Tucoulat, et a créé en 2001 le site  femmexpat.com. Aujourd'hui, Sabine conseille le pôle Network d'Expat Communication qui regroupe notamment FemmExpat et Expat Value. Elle voyage aussi beaucoup pour voir sa famille all over the world !

 

 

Vous avez des questions, l'envie d'échanger ? 

café expat 559x520Retrouvez-nous pour des Cafés Expat virtuels gratuits

FemmExpat vous propose des cafés expat spécialement créés pour cette période de confinement.

Profitez du savoir-faire de l'équipe d'Expat Communication, éditeur des sites Expat Value et FemmExpat et des coachs de notre Expat Coach Academy pour discuter entre expats sur les sujets qui vous tiennent à cœur en ce moment.

 

 

 


INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 02/11 – Café Retour d’Expat (en présentiel)

    novembre 2 @ 9 h 00 min - 10 h 30 min UTC+1
  2. 04/11- Conférence Online Etudes Post Bac Amérique du Nord

    novembre 4 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1
  3. Conférence Online : Commencer des études internationales en 2021, avec le Bachelor de ESCP

    novembre 5 @ 14 h 00 min - 15 h 00 min UTC+1
  4. 02/12- Conférence Online Etudes Post Bac France

    décembre 2 @ 16 h 00 min - 17 h 30 min UTC+1

ACCÉDEZ GRATUITEMENT À NOS CONFERENCES ONLINE

Nos derniers articles !