Connexion en tant que membre

Afrique Côte d'Ivoire Rendez-vous des expats

“2020 sera définitivement une année mouvementée en Côte d’Ivoire” – Témoignage d’Isabelle, expat à Abidjan


Elections-Abidjan-UNE femmexpat 559x520Lorsque nous sommes partis vivre à Abidjan en septembre 2017, nous savions d’ores et déjà qu'avec les élections présidentielles, 2020 serait une année mouvementée en Côte d'Ivoire... Mais nous ne savions pas encore à quel point elle serait si particulière !!!

En tout cas, si comme dans le film « Truman Show », nous sommes en fait les acteurs d’une série TV, les scénaristes s’éclatent à nous concocter une année 2020 pleine de rebondissements.

 

 

Abidjan à l’heure de la Covid-19

Dans un précédent article, je vous avais raconté comme j’avais vécu l’arrivée du coronavirus à Abidjan en mars 2020.

Comme de nombreux Français, j’avais décidé de rester, aux côtés de mon mari, dans mon pays d’expatriation pendant cette crise sanitaire. Et 6 mois plus tard, je peux vous dire que je ne regrette absolument pas ce choix (toujours plus facile à dire a posteriori bien sûr…) !

Aujourd’hui encore, eu égard au rebond de l’épidémie en Europe, je suis bien heureuse d’être en Côte d’Ivoire.

 

L’OMS avait prédit 190.000 morts du Covid-19 en Afrique.

Les prédictions de l’OMS, bien relayées par les médias occidentaux, étaient pourtant terriblement sombres et alarmistes :

« Aucune raison de croire que ce virus va épargner l'Afrique »

« L'OMS s'inquiète de la hausse des contaminations au Coronavirus en Afrique »

« Coronavirus en Afrique : le pire est à venir »

« L’OMS redoute jusqu’à 190.000 morts du Covid-19 en Afrique »

« Si le virus n'est pas vaincu en Afrique, le monde entier sera en danger. »

On avait toutes les raisons d’être inquiets …

 

L’Afrique résiste

Mais les experts de l’OMS se sont totalement loupés. Et désormais, ils se demandent plutôt : « Pourquoi l’Afrique résiste-t-elle si bien au coronavirus ? ».

Je me garderais bien de répondre à cette question. En revanche, ce que je peux dire, c’est qu’aujourd’hui, la situation sanitaire est plutôt apaisée en Côte d’Ivoire.

Peu de nouveaux cas positifs quotidiennement (même si, je dois l’avouer aussi, peu de tests réalisés). Les services de réanimation des principaux hôpitaux d’Abidjan sont vides. Le nombre de décès liés à la Covid-19 s’élève à 120. Et le compteur est bloqué sur ce chiffre depuis plusieurs jours.

Par contre, la meilleure des nouvelles est que l’école a repris à 100% en présentiel, pour le plus grand bonheur des enfants … et des parents !

 

Retour à une vie quasi normale

Évidemment, les mesures barrières continuent d’être respectées : port du masque obligatoire en intérieur (boutiques, centres commerciaux, cinémas…) mais aussi lavage des mains, prise de température, désinfection régulière … Comme nous passons la plupart du temps en extérieur, ces mesures ne sont pas très contraignantes.

Dans les transports en commun, certains continuent de faire l’effort de porter un masque mais la majorité n’y voit plus d’utilité.

Et pour cause, on ne meurt pas du coronavirus en Côte d’Ivoire (en revanche on meurt toujours beaucoup du paludisme, de typhoïde, de malnutrition …).

Les frontières aériennes sont ouvertes. Mais depuis fin septembre, il est obligatoire de présenter un test PCR négatif pour entrer sur le territoire ivoirien, comme dans la plupart des pays africains d’ailleurs.

Bref, la bataille contre la Covid-19 n’est pas gagnée mais la Côte d’Ivoire s’en sort plutôt très bien pour l’instant.

 

Place aux élections présidentielles

Plus personne ne s’intéresse au Covid à Abidjan. Ce sont désormais les élections présidentielles, prévues le 31 octobre 2020, qui s’invitent dans les discussions.

Les souvenirs de la crise qui a suivi les élections de 2010 (plus de 3.000 morts) sont encore dans tous les esprits et suscitent beaucoup d’inquiétudes.

Mais beaucoup d’Ivoiriens aspirent à la paix et aiment à rappeler les sages paroles de feu le Président Félix Houphouët-Boigny : « La Paix n’est pas un vain mot, mais un comportement ».

Comme toujours, la communauté des expatriés est très solidaire dans de telles circonstances. Des groupes Whatsapp permettent de s’informer quasiment en temps réel sur ce qu’il se passe dans la ville, s’il y a d’éventuels rassemblements à éviter….

Pour l’instant, c’est plutôt tranquille. Certains Français vont toutefois profiter des vacances scolaires de la Toussaint pour rentrer au pays pendant les élections.

 

Nous verrons bien ce que l’avenir nous réserve. Encore 90 jours avant la fin de l’année 2020...

 

Isabelle coach AbidjanIsabelle Fortunet réside à Abidjan depuis 3 ans avec son mari et ses deux enfants.

Elle est l’auteur d’un blog qui s’appelle "Le Voyage du Calao" (www.levoyageducalao.com).
En quête de bons plans et conseils ? Elle est également Travel Coach Côte d’Ivoire pour la plateforme de voyage Personal Traveler.

>> Lire aussi son article : Au secours, on s'expatrie à Abidjan

 
 

bouton Abonnement NL FXP- 350x150

 

FemmExpat vous recommande aussi :


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Prochains événements

  1. 18/05 à 14h – Atelier sur le couple interculturel

    mai 18 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  2. 21/05 à 14h – Atelier « S’expatrier en solo »

    mai 21 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
  3. 26/05 à 14h – Atelier “Booster sa résilience”

    mai 26 @ 14 h 00 min - 15 h 30 min UTC+1
Femmexpat Conférences en ligne