Connexion en tant que membre

Psycho

Les 5 conseils pour bien se lancer dans son expatriation


se-lancer-expat

Delphine Joëlson Marteau, expatriée depuis plus 15 ans dans différents pays vit à Dubaï. Auteur du livre « L’expatriation au féminin », elle donne ici ses 5 conseils pour bien se lancer dans son expatriation.

 1. Rencontrez du monde, en sortant de chez vous et en multipliant les occasions de contacts. C’est essentiel pour recréer du lien et parler de votre expérience, être rassurée sur certaines interrogations et échanger les bons tuyaux… bref, c’est bon pour le moral !

2. Ayez des projets, professionnels ou non. Les possibilités sont (presque) infinies : recherche de travail, formation, création d’entreprise, activités sportives, artistiques ou culturelles, bénévolat… Cela permet de donner du sens à cette période particulière qu’est l’expatriation et par là même  de trouver un équilibre en dehors de chez soi.

3. Profitez de votre environnement, en visitant et en explorant votre ville, votre pays d’adoption et ses environs. Parce que c’est extrêmement riche, humainement et culturellement… il serait dommage de passer à côté !

4. Faites le point. Comme toutes les étapes de la vie, l’expatriation est l’occasion de se poser, de faire un « bilan », et pourquoi pas de se réorienter et/ou de faire des choses que vous n’avez jamais eu l’occasion de faire… ou jamais osé ! Pour cela, il est essentiel d’identifier ses besoins. Reconnaissance professionnelle ? Implication dans la vie familiale ? On est toutes différentes…

5. Laissez-vous du temps. Il faut du temps pour reconstruire une nouvelle vie et trouver de nouveaux repères. Certaines n’ont besoin que de quelques semaines quand d’autres mettront un an pour « s’acclimater ». En début d’expatriation, certaines phases sont naturelles et incontournables : euphorie, rejet/saturation, équilibre… dans l’ordre ou dans le désordre, tout est possible !

Et un petit dernier pour la route… Relativisez. Aujourd’hui, entre l’avion et internet, on n’est jamais complètement isolée et il est facile de garder des contacts partout dans le monde. Ne perdez pas de vue que votre expatriation est choisie (dans l’immense majorité des situations) et représente avant tout une chance… ce qui est loin d’être le cas de nombreuses populations qui subissent des déplacements pour raisons économiques ou politiques…

DJM

**Delphine Joëlson Marteau, auteur de l'expatriation au féminin, son interview ici

 

 

 

Femmexpat vous conseille de lire :

Comment m’ajuster à ma nouvelle vie ?

Le coaching pour les expatriés est-il vraiment efficace ?

Six bonnes raisons de vouloir se mettre sérieusement à l’écriture en expatriation


ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Évènements à venir

Femmexpat Conférences en ligne